Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Nord-Eclair, Roubaix, Nord, France, page 10, le 13 octobre 1954.

Scan

PENDANT TROIS HEURES A METZ
des spécialistes militaires
observent un globe
de 50 mètres de diamètre

Pendant la foire-exposition de Metz, le stand de l'armée a installé, pour les visiteurs, un appareil radar et un puissant projecteur qui fonctionne sans arrêt dès la nuit tombée. Dimanche, vers 20 h. 10, le projecteur repéra, dans son faisceau, la présence d'un globe immobile en plein ciel: "On aurait dit une boule d'arbre de Noel", a déclaré le chef du poste radar, le commandant Cotel, qu'entourèrent bientôt une quinzaine de spécialistes militaires.

On crut d'abord à la présence d'un ballon-sonde, puis toutes sortes de suppositions furent émises. Les servants du projecteur, d'abord incrédules, nettoyèrent les glaces puis changèrent même les charbons de l'appareil. Mais aussitôt rallumé, le projecteur retrouva le globe lumineux dont l'altitude fut évaluée à plus de 10.000 mètres. Ce globe avait un diamètre de 50 mètres et resta visible pendant trois heures. Il fut impossible, au radar, de détecter l'engin mystérieux, celui-ci n'étant pas sensibles aux ondes métalliques. Enfin, à 23 h. 00, le globe étrange se déplaça vers l'est et disparut. Le général gouverneur de Metz a demandé un rapport complet au commandant Cottel.

DES "MARTIENNES"
SYMPATIQUES

Près d'Albi, un agent technique d'une société exposant aux arts ménagers de Toulouse, M. Jean-Pierre Mitto, rentrait chez lui la journée terminée. Soudain, il aperçut dans le faisceau de ses phares, et les deux parents qui l'accompagnaient l'affirment également, de petits personnages qui traversaient la route. Il stoppa aussitôt et vit s'envoler d'un pré voisin un grand disque rouge d'un diamètre de six mètres environ montant à la verticale.

Un instituteur colonial en congé dans l'île d'Oléron n'hésite pas à associer son nom à une aventure invraisemblable. M. Martin se promenait dans l'île lorsqu'il rencontra de jolies "Martiennes", mesurant environ 1 m. 70, bottées, gantées et casqués de cuir. Les deux "Martiennes" se saisirirent du stylo de M. Martin et tracèrent des signes incompréhensible sur son carnet, en essayant de se faire comprendre.

L'instituteur conserve précieusement le manuscrit.

A Riom, des gardiens de la paix qui effectuaient une ronde aperçurent dans le ciel un cigare qui remontait vers le nord. Trois boules de feu se détachèrent et éclairèrent quelques instants une partie du ciel. Des phénomènes semblables ont été aperçus à Bompas, dans les Pyrénées-Orientales, à Quimper (Finistère), à Limoges, à Fontainebleau, à Melun et Mulhouse tandis qu'à Moncourt (Meurthe-et-Moselle) les habitants d'une ferme furent éblouis par une lumière aveuglante traversant leur persiennes. La lumière disparut verticalement.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 juin 2020.