Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

L'AFFAIRE D'ORLY, 1956:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L'Express, Paris, France, le 20 février 1956.

Un mystérieux engin dans le ciel de Paris

Repéré par le radar d'Orly

Un engin mystérieux, deux fois plus gros que le plus puissant avion de transport, a été détecté durant quatre heures dans la nuit de vendredi à samedi par le radar d'Orly. A la suite de cette apparition, des consignes de discrétion extrêmement rigoureuses ont été données au personnel de l'aérodrome. On a parlé maintenant de soucoupe volante, mais les spécialistes n'y croient pas, aucun objet de ce genre n'ayant jamais été observé par des astronomes.

Il s'agit soit d'un appareil secret d'observation, soit d'une image parasite due à des interférences incontrôlées, comparables dans les effets aux parasites qui contrarient les émissions radiophoniques.

3.600 kms à l'heure

C'est à 22 h. 50 qu'un agent de la navigation aérienne d'Orly remarqua sur son écran ce point anormal.

Il se déplaçait à une vitesse de 2.400 km heure, qui s'accrut même jusqu'à 3.600 km heure. La "chose" alla à la rencontre de l'avion d'Air France Paris-Londres. Son déplacement n'était aucunement prévu dans le trafic aérien nocturne civil ou militaire.

Des appels par radio lui furent adressés en plusieurs langues. Il n'y répondit pas. Ce silence peut s'expliquer d'ailleurs par le fait que l'engin ne possédait peut-être pas d'instrument d'écoute branché sur les fréquences d'Orly.

Il changea plusieurs fois de direction. Il s'immobilisa, puis repartit. Repéré à la verticale du radio-phare de Gornetz-le-Châtel, près de Rambouillet, il survolait 10 secondes plus tard Boissy-St-Léger. Il avait donc parcouru 50 kilomètres en 30 secondes. Sa vitesse était alors de 3.600 km.-heure.

Le radar du Bourget n'a rien vu

Les observateurs ont remarqué qu'il s'intéressait particulièrement aux atterrissages et aux décollages des autres avions. Il les suivait généralement au départ d'Orly et du Bourget.

Le radar du Bourget n'a d'ailleurs rien enregistré. Les services officiels font le plus grand mystère autour de cette apparition et gardent un silence complet. L'observatoire de Paris n'a rien constaté dans le ciel.

Dossier sur ce cas ici.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 25 juin 2006