Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le journal local Le Réveil de Berck, de Berck, Pas-de-Calais, France, page 1, le 10 octobre 1954.

Voir le dossier de ce cas.

Scan

SOUCOUPES ou RAYONS DE LA LUNE?

Notre aimable confrère voisin, "Le Journal de Rue", relate la curieuse rencontre qu'ont faite deux de nos concitoyens, dimanche soir, à Point-à-Cailloux.

"Il s'agit de M. et Mme Galland, les bouchers bien connus de l'avenue Caudron.

"Dimanche 3 Octobre, dans la soirée, ils revenaient de Berck, en auto, avec leur fils Patrick. Vers 21 h. 15, alors qu'ils se trouvaient sur l'ancien Pont £ Cailloux, ils aperçurent dans le ciel un engin volant, de couleur orange, ayant la forme d'un cigare.

"Cet engin descendit à environ 200 mètres du sol et longea la route de Quend à Ruejusqu'à Herre. Il volait silencieusement et semblait vouloir nous escorter, nous dit M. Galland.

"Mais parvenu à Herre il bifurqua et disparut à notre vue. Nous avons eu l'impression qu'il s'était posé au sol.

"M. Galland ajoute: j'aurais bien voulu le rechercher et le retrouver pour le regardre de plus près; mais ma femme et mon fils n'étaient pas très rassurés. Et nous sommes revenus à Rue."

Cherchons l'explication.

Le professeur de la Faculté des Sciences de Lille, M. Antoine Bonte, ingénieur I. D. N., nous en donne une dans la "Croix du Nord":

"J'ai vu aussi, dimanche soir, des soucoupes volantes.

Les descriptions qui en sont données concordent en tous points avec mes observations personnelles. Seulement je ne suis pas d'accord sur leur interprétation car, en l'occurrence, il s'agissait tout simplement d'un coucher de lune.

"Dimanche, à la tombée de la nuit, la lune brillait par temps clair sous forme d'un beau croissant. Plus tard, elle disparaissait dans la zone brumeuse qui surmontait l'horizon,, pour réapparaître quelues instants, rougeaâtre et déformée - ce qui est normal à ce niveau - et barrée d'un trait en passant derrière un stratus. Enfin elle s'estompait définitivement en rentrant à nouveau dans les nuages.

"Il s'agit donc, dans ce cas particulier, d'un phénomène tout à fait banal et auquel nos pères n'auraient même pas prêté attention.

"D'ailleurs, dans la plupart des autres cas, il s'agit de phénomènes analogues ainsi que j'ai pu le constater à plusieurs reprises. La psychose des soucoupes volantes est un phénomène d'hallucination collective qui répond à un besoin naturel de merveilleux, entretenu par une presse à gros tirage, et alimenté par toute une catégorie d'illustrés pour enfants ou... adultes. Les descriptions des soi-disant Martiens sont tellement proches des scaphandres à la Tintin qu'on ne peut s'empêcher d'en sourire."

Et M. Bonte de conclure, en plain accord avec nous sur ce point:

"Il est même de votre devoir (celui de journalistes) de lutter contre cet affaiblissement de l'esprit critique qui caractérise notre époque de culture universelle mais par trop superficielle.

"90% sinon 99% des cas peuvent être expliqués."

A quand la photographie, indiscutable, d'un de ces engins?

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 avril 2020.