Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Nouveau Nord Maritime, France, page 3, le 2 octobre 1954.

Scan

On en voit partout...

Soucoupes volantes
cigares et... "cigarillos"

Perpignan, 1er. -- Au Mas de Brury, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

Mulhouse, 1er. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel à Rixheim, à l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de "petits cigares" satellites l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Besseges, 1er. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

Pau, 1er. -- Hier matin vers 11 h. 45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

Nevers, 1er. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique, émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du Nord-Est.

Dijon, 1er. -- Deux enfants de Prémanon, le jeune Raymond Roland, 12 ans, et sa soeur Janine, 9 ans, ont raconté à leur maître d'école l'étonnante histoire suivante:

Il pleuvait à verse, la veille, lorsque, vers 20 h. 30, Raymond entendit son chien japper furieusement. Il sortit et aperçut dans la cour de la ferme de ses parents un engin métallique, haut de 2s mètres, qui brillait sous la lumière. Effrayé, le gosse rentra, mais poussé par la curiosité, il sortit de nouveau avec sa soeur. L'étrange engin s'était rapproché. Le gamin jeta quelques cailloux en direction de la machine qui se mit en route. Le souffle coucha les deux enfants, qui n'osèrent pas conter leur mésaventure à leurs parents.

Interrogé par la police, Raymond a déclaré que "le truc (sic) était posé sur trois pieds".

Effectivement, les gendarmes ont retrouvé des traces dans la cour. Mais la pluie les avait en partie effacées.

La liste s'allonge

Des soucoupes volantes ont également été aperçues à Rebais (S.-et-.M.), à Brest, à La Rochelle, à Lins (Autriche), à Nîmes, à Montpellier, à Casablanca, à la Norville (S.-et-.O).

En 1950, à la Radio américaine...

Dans une émission radiophonique faite en 1950, le journaliste et commentateur américain Henri Taylor disait:

"Sans trahir le moindre secret militaire, je puis vous assurer que les soucoupes volantes font partie d'un grand programme expérimental qui se développe aux Etats-Unis depuis bientôt trois ans. Je sais à quoi servent les soucoupes volantes: c'est un grand secret militaire qu'il ne m'est pas permis de dévoiler. Le jour où l'Armée de l'Air américaine décidera de rompre le silence, l'humanité apprendra une très bonne nouvelle..."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 16 février 2020.