Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Nouveau Nord Maritime, France, page 2, le 16 septembre 1954.

Scan

Les soucoupes volantes sont-elles
une manifestation de la foudre?

Hambourg, 15. -- L'éminent astronome allemand Hans Haffner écrit dans l'hebdomadaire "Die Zeit" que les soucoupes volantes, en dehors des hallucinations et reflets aériens, sont des boules de feu produites par la foudre à haute altitude. Il affirme que sa théorie cadre avec toutes les observations de soucoupes volantes signalées jusqu'à présent.

"Qu'on en finisse avec la psychose des soucoupes volantes, crit-il. Les soucoupes volantes sont en fait un phénomène naturel qui se produit dans la couche d'air entourant la terre."

M. Haffner, professeur d'astronomie à l'Université de Hambourg et chef de section à l'observatoire de Hambourg-Bergedorf, déclare que toutes les soucoupes volantes qui ont été vues jusqu'à maintenant, peuvent être classées en quatre groupes:

1. Hallucinations, plus fréquentes quôn ne croit généralement.

2. Illusions d'optiques trompant même l'objectif de l'appareil photographique. Les prétendues photographies de soucoupes volantes sont des reflets souvent constatés quand on prend des photos à contre-jour.

3. Ballons météorologiques.

4. Objets volants inconnus.

Tous les objets de la quatrième catégorie peuvent être expliqués par ce que l'on sait des boules de feu produites par la foudre. Ce phénomène se produit rarement, et l'on n'en possède que deux ou trois photpgraphies. La taille, la forme, la vitesse, la couleur, la luminosité, la duirée, la composition élecrique, et le mode de dissolution de ces boules de feu sont "remarquablement similaires" aux descriptions des soucoupes volantes, àcrit le professeur Haffner.

Les boules de feu émettent souvent des rayons lumineux très brillants, ce qui correspnd encore aux récits des ges qui disent avoir vu des soucoupes. De même, les boules de feu peuvent changer de forme et de direction en moins d'une seconde, tout comme les soucoupes. Les changements de direction des boules de feu produites par la foudre s'expliquent aisément par l'influence des champs magnétiques et pa le refoidissement plus rapide d'un des côtés de la boule. Enfin, les boules de feu se désintègrent toujours brusquement, parfois silencieusement, parfois avec une forte détonation.

LA "SOUCOUPE VOLANTE"
DE QUAROUBLE
A LAISSE DES TRACES

Les trois "apparitions" de la région amiénoise, de Quarouble et de Bugeat, ont rouvert le dossier des soucoupes volantes. Et la police de l'Air a repris son enquête.

Des agents se sont rendus à Quarouble et ont examiné de très près l'endroit où M. Dewilde prétend avoir vu l'engin suspect vendredi soir. Ils ont relevé sur le ballast, contrairement à ce qui avait été dit tout d'abord, des traces pouvant avoir été laissées par un appareil qu'il reste bien entendu, à identifier.

D'autre part, plusieurs témoins ont déclaré avoir vu, le soir de l' "atterrissage", un engin lumineux se déplacer dans le ciel.

Cette information est à rapprocher des témoignages receuillis tant dans la région amiénoise que dans le Limousin. Des personnes assurent, elles aussi, avoir vu un engin lumineux à l'heure o?u les "soucoupes volantes", vues respectivement par deux maçons picards et par un cultivateur de Bugeat, ont décollé.

L'enquête continue.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 mars 2020.