Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Journal du Pas-de-Calais et de la Somme, France, page 2, le 5 octobre 1954.

Voir le dossier sur ce cas.

Scan

Et voici des engins mystérieux dans la région

Un ingénieur de Boulogne nous affirme:
"J'ai vu 2 soucoupes volantes à Tingry"

Ce n'est pas sans étonnement, ni suspicion que l'on entend parler de soucoupes volantes, des Martiens et des rayons verts.

L'imagination enjambe allégrement les bornes de la réalité et des plaisantins vous annoncent à tout instant: "J'ai vu une soucoupe".

Il faut pourtant faire la part de la vérité dans les déclarations et s'entourer de toutes les sécurités possibles avant de se lancer dans "l'aventure des soucoupes".

Nous ne pouvons que relater les faits que des gens sincères nous ont exposé. Ne pouvant jusger en tout état de cause, puisque nous n'en avons pas encore aperçu personnellement.

C'est ainsi qu'un phénomène, qui n'est sans doute pas dû, comme à Marquise, à une illusion d'optique, a été vu dimanche soir par plusieurs Boulonnais. Nous avons pu joindre un des témoins oculaires, M. Marcel Thiébaut, ingénieur, demeurant 74, rue Emile Lemaître qui nous a déclaré:

Il était environ 20 h. 30, dimanche soir, lorsque revenant en voiture vers Boulogne, je vis au loin sur le plateau de Tingry, deux disques lumineux, d'une couleur rouge.

"Je crus d'abord à une illusion d'optique, et pensaii qu'il s'agissait sans doute d'un ballon sonde.

"J'arrêtai ma voiture, et ma famille, constata comme moi-même, qu'il y avait dans le ciel à une hauteur très approximative de 700 à 800 mètres par rapport au sol, deux soucoupes aux contours très nets et bien dessinés.

"Elles étaient toutes deux sur un plan vertical, et disparaissaient de temps à autre.

"Ce phénomène, auquel je refuse de donner un nom, fut nettement visible pendant 30 minutes.

"D'ailleurs d'autres automobilistes stoppèrent et regardèrent avec moi ces engins lumineux.

"Il est fort probable que dans la direction de Montreuil de nombreuses personnes ont dû voir la même chose".

Il ne reste rien d'autre à ajouter aux déclarations que nous a faites M. Thiébaut, si ce n'est que le mystère des soucoupes volantes reste entier et commence seulement à se signaler dans notre région.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 avril 2020.