Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Journal du Pas-de-Calais et de la Somme, France, pages 1 et 8, le 13 octobre 1954.

Scan

Du nouveau du côté des 'soucoupes'
Les "Martiennes" sont grandes et jolies

La Rochelle, 12. -- Un instituteur colonial, actuellement en congé dans l'île d'Oléron, M. Martin, affirme avoir rencontré dans l'île deux jolies Martienne mesurant environ 1 m. 70, bottées, gantées et casquées de cuir.

Les deux Martiennes se saisirent du stylo de M. Martin et tracèrent des signes incompréhensibles sur son carnet, tout en essayant de se faire comprendre. M. Martin aurait conservé précieusement ce manuscrit.

Albi. -- Un automobiliste de Briatexte (Tarn), M. Jean-Pierre Mitto, agent technique dans une société exposants actuellement aux "Arts Ménagers" de Toulouse, a déclaré avoir rencontré à la tombée de la nuit, sur la route nationale 631, les passagers d'une soucoupe volante.

"Rentrant de Toulouse, en compagnie de deux parents, a-t-il dit, j'ai soudain distingué dans le faisceau de mes phares deux petits personnages qui ont traversé la route, à quelques mètres à peine de ma voiture. J'ai stoppé aussitôt et, à un notre grand étonnement, nous vîmes alors s'envoler d'un pré voisin un grand disque rouge d'un diamè-

LA SUITE EN PAGE 8

[Légende photo:] Ce photographe, installé sur le toit d'un immeuble parisien, armé d'un téléobjectif, d'une paire de longue-vue et de beaucoup de patience, espère-t-il photographier une soucoupe volante, un "cigare" ou tout simplement… la lune? Evidemment le dernier objectif c'est le plus facile, mais n'est-ce pas actuellement le rêve le plus ambitieux de tous les chasseurs d'images. Une photo authentique de la fameuse "soucoupe" ou d'un Martien, mais c'est là la gloire et la fortune. (Keystone)

Scan

tre de 4 mètres environ, montant à la verticale. L'engin disparu dans le ciel en quelques secondes".

Nancy. -- Les habitants d'une ferme située à quelques centaines de mètres du village de Moncourt (Meurthe-et-Moselle) ont été mis en émoi par un sifflement extérieur anormal. A travers les persiennes et il distinguèrent une lueur aveuglante qui paraissait fixée à flanc de coteau et qui disparut peu après en s'élevant verticalement.

Cet après-midi, les recherches entreprises en direction du lieu indiqué par les témoins, ont fait découvrir, sur un chemin de terre, des traces de calcination intense. Des prélèvements de pierres, et de terre ont été opérés pour être soumis à des experts.

Quimper. -- M. Corentin Couarch, 58 ans, domicilié au bourg d'Elliant (Finistère), ouvrier agricole, a aperçu dans le ciel, à 200 mètres d'altitude, un engin lumineux dont il ne peut préciser ni la forme ni la grandeur. Effrayée il a éteint la lanterne de sa bicyclette pour ne pas attirer l'attention et s'est éloigné rapidement. A 1 kilomètre, dit-il, il se retourna et vit la lumière arrêté au ras du sol.

Toulouse. -- Un boulanger de Bompas (Pyrénées-Orientales), M. Sebelli, a aperçu, posé dans une rue de ce village un objet en forme de cigare d'environ deux mètres de longueur, entouré de lueur irisée.

M. Sebelli réveilla des voisins qui assistèrent au départ rapide de l'engin.

D'autre part, trois jeunes chasseurs ont vu évoluer au-dessus de Gaillac (Aveyron), à une altitude élevée un objet en forme de cigare qui décrivait dans le ciel une série de grands "S".

Chaque évolution était accompagnée d'un bruit comparable à un jet de vapeur sous pression. L'engin a disparu brusquement en direction du nord.

Enfin, à Pont de Salars (Aveyron), une personne a aperçu dans le ciel, vers le couchant, un disque entouré d'un large cercle lumineux à l'éclat insoutenable. Descendu lentement vers l'horizon, le disque a disparu à une vitesse vertigineuse.

Mulhouse. -- Ayant aperçu une lumière dans un pâturage, deux jeunes filles de Heimersdorf, Anny et Roselyne Pracht, âgées de 22 et 18 ans, s'approchérent pensant qu'il s'agissait d'un feu allumé par un berger. Elles virent alors, affirment-elles, un engin d'une hauteur d'environ 2 mètres. A leur approche, l'engin, en forme de tonneau passa au rouge incandescent, s'éleva dans les airs et disparu à l'horizon. Le même phénomène a été observé par deux autres personnes.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 juin 2020.