Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

soucoupe volante sur le Kastenwald en Alsace dans la presse de 1955:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L‘Alsace, édition de Colmar, France, page 5, 2 mars 1955.

Dossier sur cette observation ici.

Dans le Kastenwald, près de Neuf-Brisach

Une boule volante fait route avec trois colmariens...

Il serait facile de tourner ces choses-là à la plaisanterie, de dire que c'était au lendemain de Carnaval et que juste ce même soir, la TSF avait fait une émission sur l'attaque de la Terre par Vénus... Mais nous nous en garderons bien, et pour donner à l'affaire son cachet d'authenticité, il nous suffira de narrer les choses telles qu'on nous les a rapportées, dans un témoignage de première main.

Dans la nuit de lundi à mardi, vers 1h15, M. A. D., demeurant rue Ste Catherine à Colmar, accompagné de son épouse et de son père, avaient quitté Neuf-Brisach et roulaient en voiture vers Colmar, sans penser à mal. La lune montrait son premier quartier dans le ciel dégagé. Soudain, à la sortie de Wolfgantzen, Mme D. aperçut en l'air, mais très haut et derrière la voiture, une boule couleur rouge sombre et orange. La lune? Non, on n'était pas à la pleine lune, et puis la "chose" pouvait mesurer 1 mètre de diamètre, et d'ailleurs elle se mouvait ostensiblement.

Mme D. fut prise d'une terreur panique (à l'heure où rédigeons ces lignes elle est encore sous le coup de sa frayeur). Les deux hommes, intrigués, voulaient s'arrêter, pour voir, enfin, de leurs yeux, une soucoupe volante qui avait l'air de les suivre. Mais après un débat cornélien, ils estimèrent qu'il valait mieux calmer la passagère qui leur criait "filez jusqu'au village"... et c'est ainsi que, le champignon au plancher, ils traversèrent le passage à niveau qui donne accès au Kastenwald.

Mais à peine y étaient-ils engagés et se trouvaient-ils au carrefour de la route de Muntzenheim que l'engin réapparut à hauteur des arbres, devant la voiture cette fois.

Les trois occupants purent le regarder à loisirs, avec l'émotion que l'on pense, car il ne cessa de précéder le véhicule lancé à 120 km/h, tant qu'il se trouva dans cette forêt du Kastenwald, soit sur quatre kilomètres.

Et soudain, sans bruit, la soucoupe disparut sur la droite à une vitesse vertigineuse...

Evidemment, la période des apparitions massives des soucoupes volantes est un peu passée. Faut-il en conclure qu'elle l'est à tout jamais? En tout cas, allez voir dire à MM. D et Mme D. qu'ils ont été l'objet d'une illusion... On vous le dit, ils en tremblent encore.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 novembre 2014