Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Croix, Paris, France, page 2, le 26 octobre 1954.

Scan

DIMANCHE

Soucoupes, cigares
bloqués par le mauvais temps?

DIMANCHE n'a pas été une journée à "soucoupes". Il est vrai que le temps n'était pas encourageant... Même pour un "Martien".

On a signalé, samedi soir, une soucoupe-cigare dans le ciel d'Alsace.

Les consommateurs assis dans un café de Wittenheim ont aperçu, vers 23 heures, à environ 500 mètres d'altitude, un engin circulaire tournant rapidement sur lui-même et se déplaçant à une allure modérée. La nuit était très claire, et les témoins ont constaté que l'engin était animé d'un mouvement de rotation horizontale qui lui donnait l'apparence d'une soucoupe et il tournait également autour d'un noyau central, évoquant alors la forme d'un cigare.

Après une dizaine de minutes d'évolution, l'engin, dont les bords extérieurs étaient passés successivement du rouge au brun, puis au rouge vif, et dont le noyau central incandescent s'entourait d'étincelles, disparut rapidement.

Ebloui par une soucoupe

Un camion conduit par un quincailler, à Thénezay (Deux-Sèvres), qui était accompagné de M. Dribault, circulait la nuit dernière près de Chalandry (Vienne), lorsque soudain les deux hommes aperçurent une vive lueur de différentes couleurs, émise, pensèrent-t-ils, par une soucoupe volante.

Ebloui, le conducteur perdit le contrôle de son véhicule, qui a percuté un arbre bordant la route. Les deux occupants furent légèrement blessés. Le camion a subi d'importants dégâts.

Des officiers de l'armée
de l'air italienne aurait vu
des "disques volants"

Les témoignages recueillis depuis plus d'un mois au sujet des "soucoupes volantes" et "cigares" volants aperçus dans le ciel de la péninsule, ont fait l'objet d'un communiqué de la part du ministère italien des Forces de l'air.

Jusqu'à présent, précise le communiqué, les appareils radars n'ont détecté aucun engin de cette sorte, à l'exception des avions et ballons-sondes dont les caractéristiques sont connues.

Des instructions spéciales ont été données aux chefs des postes de détection afin d'intensifier la surveillance durant les heures crépusculaires et nocturnes, pendant lesquelles, selon les témoins, ont été vus les "disques volants", ajoute le communiqué.

Quant à la documentation sur les "disques" volant que possède l'armée de l'air italienne, il ne s'agit, précise le communiqué, que de quelques témoignages émanant d'officiers qui aurait aperçu ces engins au dessus du littoral thyrrénien, se déplaçant suivant une direction Sud-Nord à une vitesse supérieure à 2000 kilomètre-heure."

Elucider
le mystère des soucoupes

Au cours du Congrès de l'Union nationale des Amicales d'anciens de la défense passive, qui s'est tenue à Nantes, sous la présidence de M. Conombo, Secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les congressistes ont notamment demandé que la recherche scientifique fasse le nécessaire pour élucider le mystère des soucoupes volantes afin de faire cesser la psychose de peur qui s'empare parfois de certaines personnes.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 janvier 2021.