Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LA VAGUE FRANCAISE DE 1954 DANS LA PRESSE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Quatrième République des Pyrénées, de Pau, page 1, 19 octobre 1954.

Un ultimatum des "Martiens" à la Terre!

Un professeur de Lausanne affirme que les "soucoupes" viennent de plusieurs planètes et que leurs occupants ont avisé les principaux gouvernements de la Terre d'avoir à cesser leur politique atomique et militaire en général

Nous relevons dans le journal "Express" du 16 octobre dernier, l'entrefilet suivant.

"Lecteur assidu de "l'Express", j'ai été étonné en lisant votre sommaire l'autre jour, de constater que vous semblez traiter la question des "soucoupes volantes" à la légère.

"Etudiant les questions et informations relatives aux "soucoupes volantes", je suis parfaitement au courant depuis sept ans de tout ce qui s'est dit ou écrit à ce sujet. Je suis membre et correspondant général pour la Suisse, de la Commission Internationale d'enquête Ouranos.

"Il résulte de mes renseignements recoupés par la tournure de certains faits diplomatiques importants que ces engins viennent de plusieurs planètes et que leurs occupants ont avisé les principaux gouvernements d'avoir à cesser leur politique atomique et militaire en général.

"Il y a longtemps que la population aurait dû être informée loyalement de la vérité: nature extraterrestres de ces appareils, mission pacifique de ces autres humanités, éventualité de plusieurs atterrissages dans un avenir immédiat, précisions sur les atterrissages passés (1948 et 1952 aux Etats-Unis; 1952 et 1954 en France, etc.)

"Ces jours derniers, des phénomènes identiques se multiplient en France notamment et le public qui se moquait naguère semble s'inquiéter aujourd'hui.

"Cette inquiétude n'est pas justifiée. Elle est dûe à l'ignorance dans laquelle on a tenu la populations sur toutes les phases et particularités de cette prodigieuse préface à l'ère interplanétaire.

"Par conséquent, je pense qu'il faut sans tarder former le public à l'idée de cette réalité, l'informer de tout l'historique de la question, de nos propres préparatifs en vue d'aller dans les planètes voisines, et lui fournir des directives en cas de contacts ou de simples atterrissages sans suites.

    Alfred NAHON
    Professeur de Philosophie
    et de Psychologie
    LAUSANNE

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201