Journaux avant 1940 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Les récits d'airship dans la presse US:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien California Bee, Sacramento, Californie, USA, le 18 novembre 1896.

Attention: les histoires d'airship dans la presse de cette époque ne doivent pas être assimilées d'office à des "observations d'OVNIS" juste à leur lecture. Une évaluation de ces récits est ici.

DES VOIX DANS LE CIEL

DES GENS DECLARENT QU'ILS LES ONT ENTENDU ET QU'ILS ONT VU LA LUMIERE
VAISSEAU AERIEN, HISTOIRE DE FANTOME, OU METEORE, C'EST COMME VOUS VOULEZ
EN TOUT CAS, LA LUMIERE A ETE VE, ET ELLE S'EST COMPORTEE DE MANIERE ETRANGE

LE CARMEN A DIT AU CAISSIER LUSK CE QU'ELLES ONT PRÉTENDU AVOIR VU ET ENTENDU

RIEN N'A ENTENDU A CE JOUR QUANT A CE QU'EST L'OBJET OU D'OÙ IL EST VENU

La soirée passée entre 6 et 7 heures, en l'an de grâce dix-huit cent quatre-vingt six, un spectavle étonnat a été vus dans le ciel dans cette ville de Sacramento. Les gens se tenant sur les trottoirs à certains points dans la ville entre les heures indiquées, ont vu venant par le ciel au-dessus des toits des maisons, ce qui a semblé être simplement une lampe d'arc électrique propulsée par une certaine force mystérieuse. Elle est est arrivée de l'est et a navigué inégalement vers le sud-ouest, descendant alors plus près de la terre, et s'élevant maintenant soudainement dans l'air à nouvau comme si la force qui la faisait tourbillonnait à travers l'espace était sensible aux dangers de collision avec des objets sur la terre.

That much hundreds of the people saw. That much caused consternation in the city last night among groups gathered to hear the tale. What follows some of the witnesses to the strange spectacle assert to be true as the circumstances stated.

DES VOIX DANS LE CIEL

Les citoyens étonnées de la nuit passée vivant aux points de la ville suivant une ligne diagonale approximative, pourtant éloignés les uns des autres, déclarent qu'ils ont non seulement vu le phénomène, mais qu'ils ont également entendu des voix qui en provenaient en plein air - pas le chuchotement des anges, pas les murmures sépulcraux des esprits maléfiques, mais des mots intelligibles et le joyeux rire d'humains.

A ces intervalles où l'objet scintillant, comme s'il négligeait son obligation de maintenir un cap net, est descendu dangereusement près des toits des maisons, des voix ont été entendus énonçant dans le ciel:

"Remonte vite! Tu fonces droit dans ce clocher!"

Ensuite la lumière dans le ciel arait été vue vue obéir un certain contact mystique et monter à une hauteur considérable, de laquelle elle aurait repris son cap vers le sud-ouest.

La lumière a naviguée suivant la ligne de la rue K, selon la façon dont elle est apparue pour ceux dans la partie orientale de la ville, bien qu'il s'avère qu'après qu'elle ait dépassé la 14ème rue elle était vue bien plus au sud de K.

Le rire et les mots semblant étranges dans la distance, bien qu'assez intelligibles, sont tombés dans les oreilles des piétons qui avaient ait une pause pou regarder cette nouveauté le long du parcours de la lumière.

IL VIENT EN CALIFORNIE

La nuit passée, notre journal a contenu un télégramme de New York annonçant qu'un homme avait perfectionné un dirigeable et que le vendredi de cette semaine, accompagné de un ou deux amis, il fera une asciencion depuis un etrrain abandonné dans la métropole et ira directement vers la Californie, qu'il a promis d'atteindre en deux jours. La description fournie dans le télégramme comprenait un appareil qui était électrique pour assurer la lumière et la source d'énergie de cette construction étonnante. C'est considéré comme improbable, en raison de l'annonce portée dans la nouvelle, de ce que la nuit dernière Sacramento avait été survolée de ce vaisseau aérien. Ici il y a le récit de mots entendus lors d'un spectacle étrange ayant eu ds témoins. D'où cette lumière, qui n'était pas un météore, tous sont d'accord, est venue, où elle a disparu, où elle est maintenant, ce sont des choses que cet article n'est pas en mesure de traiter.

L'HISTOIRE DE MR. LUSK

Charles Lusk, caissier de la Central Electrical Street Railway Company, était à sa maison au rues 24 et O, la soirée passée quand, étant sorti, il a vu l'apparition remarquable dans le ciel. Il est entré dans la maison a dit à ses occupants ce qu'il avait vu.

Ce matin, M. Lusk a mentionné l'incident à une partie du Carmen, et a été stupéfait d'apprendre d'elles qu'elles avaient vu une lumière telle qu'il l'a décrite tandis qu'elles étaient dans le voisinage du parc Est. Mieux que cela, elles ont entendu la musique et les voix. Une voix a dit distinctement:

"Ma foi, nous devons arriver à San Francisco demain à midi."

Les Carménites ont dit qu'elles ont eu une vague idée de la forme de l'objet qui flottait dans le ciel. Il était de la forme d'un ballon, et elle ont conclu que c'était un ballon.

ILS L'ONT VU

L'agent de maîtrise Snyder du Hangar des Voitures, dit que ce n'était pas un météore

Cet après-midi, G.C. Snyder, agent de maîtrise de la maison des voitures de l'Electric Car Company, a indiqué ce qui suit à notre journal:

"Je vous assure que ce n'est pas du tout une plaisanterie, pour ce qui me concerne. La soirée passée, environ dix minutes avant 7 heures, j'ai vu une lumière, qui était alors approximativement au-dessus de la rue 27 et de la rue P, naviguant dans la direction du sud-ouest. Elle s'est élevée et est retombée et se balançait de droite à gauche comme si elle étaient propulsée par la puissance de quelque moteur. C'était une lumière blanche, et ce n'était pas une étoile ou un météore, je suis certain de cela."

"M. Lowry, qui avait été lié à la compagnie des voitures, m'a dit qu'il a vu la chose quand elle était droit au-dessus de lui qu'elle avait eu une roue, qui tournait en rond."

"Je ne pense pas que c'était un ballon, parce qu'il allait vers le sud-ouest et un fort vent venait de cette direction. David Curl, un entraîneur de cheveaux à la piste des courses, m'a dit qu'il a entendu des voix dans le ballon ou qoi que ce soit que cela ait été."

"J'ai appris que Michael Shelley, Voiturier sur la voiture 103 de la ligne de la rue J avait distingué la forme de la chose."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 septembre 201