ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas entre Strasbourg et Entzheim, le 4 novembre 1988:

Numéro de cas:

ALSACAT-1988-11-04-ENTZHEIM-1

Résumé:

Le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit N° 295 de janvier - février 1989 rapportait que le 4 novembre 1998 de 17:05 jusque vers 17:30, cinq personnes circulant sur l'autoroute, entre Strasbourg et l'aéroport d'Entzheim, avaient observé un phénomène lumineux dans le ciel, en direction approximative de l'ouest.

Il s'agissait d'un chaufeur de taxi et de ses quatre passagers, une femme et trois hommes, qu'il conduisait à l'aéroport. C'est la emme qui a en premier remarqué deux fins traits lumineux, parallèles, assez haut au-dessus de l'horizon. à 45° selon elle, ce que le magazine estime probablement surestimé.

On nous dit que l'aspect de ces deux traits est incompatible, ou très peu compatible, selon la femme, Mme M., avec deux traînées de condensation laissées par des avions.

Les deux traits se sont peu à peu raccourcis et épaissis dans leur partie centrale, pour prendre l'aspect de deux ellipses très plates, toujours de même couleur. Elles se sont rapprochées l'une de l'autre, se sont écartées, encore rapprochées, et encore écartées, ces mouvements successifs s'effectuant en plusieurs minutes.

Au début de l'observation la longueur de chaque trait pouvait être un peu supérieure au diamètre apparent de la lune.

Dessin.

Lorsque le taxi est arrivé près de l'aéroport, les témoins ont perdu le phénomène de vue, puis l'ont revu, devenu plus petit et plus pâle. Lorsqu'ils sont arrivés à Entzheim, on ne voyait plus rien.

Données:

Données temporelles:

Date: 4 novembre 1988
Heure: 17:05
Durée: 25 minutes.
Date du premier rapport connu: Janvier 1989
Délai de rapport: Jours, semianes.

Données géographiques:

Département: Bas-Rhin
Commune: Entre Strasbourg et Entzheim
Lieu: En voiture sur l'autoroute A352.
Latitude: 48.524
Longitude: 7.659
Rayon d'incertitude: 2 km.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 5
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: Adultes et/ou âgés.
Types de témoins: Chauffeer de taxi, passagers.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Magazine d'ufologie LDLN.
Type de lieu: En voiture sur autoroute près d'aéroport.
Conditions d'éclairage: Soir.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: DD
ALSACAT: Dégazage d'avion.

Sources:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

4 novembre 1988

De 17 h 05 jusque vers 17 h 30, cinq personnes circulant sur l'autoroute, entre Strasbourg

Scan.

et l'aéroport d'Entzheim, ont observé dans le ciel un phénomène lumineux, en direction approximative de Molsheim, c'est-à-dire de l'ouest.

Il s'agit d'un chaufeur de taxi et de ses quatre passagers (une femme et trois hommes) qu'il conduisait à l'aéroport. Mme M. remarqua tout d'abord deux fins traits lumineux, parallèles, assez haut au-dessus de l'horizon: Mme M. parle de 45 ° (mais on connait l'illusion classique qui conduit fréquemment à surestimer cet angle).

L'aspect même de ces deux traits est incompatible, ou très peu compatible, selon Mme M., avec l'hypothèse de deux traînées de condensation laissées par des avions.

Ces deux traits, peu à peu, raccourcirent, en même temps qu'ils s'épaississaient dans leur partie centrale, pour prendre l'aspect de deux ellipses très plates, toujours de même couleur. Elles se rapprochèrent l'une de l'autre, s'écartèrent, se rapprochèrent, et s'écartèrent de nouveau, ces mouvements successifs s'effectuant en plusieurs minutes.

[Légende dessin:] Les deux aspects successifs du phénomène.

Au début de l'observation (phase des deux traits fins), la longueur de chaque trait pouvait être un peu supérieure au diamètre apparent de la lune.

Lorsque le taxi arriva près de l'aéroport, les témoins perdirent le phénomène de vue, puis l'aperçurent de nouveau: c'était devenu plus petit et plus pâle. Lorsqu'ils arrivèrent à Entzheim, on ne voyait plus rien, mais il est vrai que les quatre voyageurs, pressés de prendre l'avion de Paris, n'eurent guère le loisir de poursuivre leur observation.

Discussion:

Carte.

Carte.

Les témoins sont sur l'autoroute A352, entre Strasbourg et Entzheim, allant vers Entzheim, leur destination pour prendre un avion. Les pistes de l'aéroport sont visibles sur la carte. Molsheim est bien vers l'Ouest.

En aéronautique civile moderne, lorsqu'un avion de transport se prépare à atterrir, s'il y une urgence quelconque (passager malade devant être évacué en urgence, incident technique...) la procédure veut qu'il se débarrasse du petit reste de carburant de ses réservoirs.

Il y a deux raisons à cela: la sécurité en cas d'incendie si l'atterrissage se passe mal, mais surtout, obtenir un allègement de l'avion pour l'atterrissage.

La quantité de carburant embarquée avant le décollage est toujours calculée au plus juste avec seulement un petit surplus permettant une faible marge de sécurité.

Ce reste de carburant se vaporise quand il est largué. Si ce n'était pas le cas, il y aurait évidamment des protestations de personnes recevant ce carburant sur leur terrain et habitations. Les deux traînées correspondent à deux réservoirs dans deux ailes, et leur courte longueur s'explique par le fait qu'il ne s'agit que de reste de carburant et non de videangeage de réservoirs pleins.

Photo.

Les deux traînées pourraient donc être cela.

Les deux traits s'écartent et se rapprochent plusieurs fois: la route vers l'aéroport ayant des virages, l'angle de vue change. Les deux traits s'épaisissent: le fuel se dissipe peu à peu. Cela devient plus petit et plus pâle à la fin pour la même raison.

Le soleil couchant devait probablement leur donnée une couleur orangée; malheureusement le récit ne nous dit rien de cette couleur.

Evaluation:

Videangeage de carburant d'avion.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 26 mai 2021 Création, [ldl1].
1.0 Patrick Gross 26 mai 2021 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 mai 2021.