ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas de Muhlbach-sur-Munster, le 11 décembre 1980:

Numéro de cas:

ALSACAT-1980-12-11-MULBACHSURMUNSTER-1

Résumé:

Le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit N° 215-216 de mai - juin 1982 publiait une enquête d'un membre des groupes d'ufologie GHREPA - SAHR sur un phénomène vu dans le Haut-Rhin près de Munster le vendredi 12 décembre 1980.

Le témoin avait appelé un ufologue local après avoir obtenu son numéro de téléphone par la gendarmerie de Munster.

Le 13 décembre 1980, l'ufologue se rendait chez ce témoin, Mr. Henri Poussel, 49 ans, marié, ayant deux enfants, résidant Chemin du Mittelberg à Mulhlbach-sur-Munster, cadre commercial dans la photographie, qui avait été durant 20 ans sous-officier dans l'armée de l'air comme secrétaire et avait effectué 4000 heures de vol en 8 ans environ sur tous types d'appareils de vol à voile, y compris en compétition, ce qui a fait qu'il était "instructeur planeur et avion".

Il a déclaré à l'enquêteur:

"Ce jeudi 11 décembre, après avoir rangé mon véhicule dans un garage situé dans le village, je rentrai à pied chez moi. Je refermai le portillon, posai ma valise à terre et fermai à clé. C'est alors que mon regard fut attiré par un point brillant dans le ciel, ressemblant à une grosse étoile, à 45° environ. Celui-ci avait une brillance supérieure à une étoile. Cela grossissait, comme si ce point lumineux descendait, assez rapidement. Je me disais: serait-ce un satellite, une fusée de feu d'artifice qui descend vers moi? ... Puis cela a atteint la taille de la moitié de la pleine lune, de couleur blanc cassé. Il y eut diffraction de cette lumière et émission de petits rayons, très très courts, toujours de couleur blanc cassé. Cela semblait descendre et grossir en venant vers moi. Je me disais: c'est un avion en descente avec son feu d'atterrissage allumé qui va atterrir à Colmar. Mais il y eut disparition soudaine de cette lumière. Et presque en même temps j'ai eu l'impression qu'il n'y avait qu'une masse (durant un temps très très court), illuminée en dessous. Je vis alors de nombreux points lumineux, rouges, verts, blancs, fixes, qui semblaient placés régulièrement. Il y en avait une majorité de couleur rouge. Il n'y avait aucun bruit. L'endroit est très tranquille."

En réponse à des questions, il a indiqué qu'il estimait l'altitude de la masse lumineuse à 1000 ou 2000 mètres maximum, la vitesse entre 300 et 500 km/h environ maximum.

Le témoin a proursuivi:

"Avant que cette masse lumineuse ne disparaisse derrière le faîte du toit de ma maison, j'ai entendu un bruit, très court (2 à 3 secondes) qui ressemblait entre un bruit de réacteur lointain, réduit, ou à un déplacement d'air fait par un planeur, doux et puissant, tout en étant modulé une fois (son montant et descendant). Pour ne pas perdre de vue ce phénomène, je me suis déplacé sur la droite, un pied dans la neige. (AprèS question:) Cette masse a toujours eu une trajectoire rectiligne. Le silence était total. Aucune circulation sur la route en bas, pas de chiens qui aboyaient (Après question:) Je voulais toujours croire que ceci était un avion. Mais ce n'était pas possible, sinon celui-ci aurait viré à gauche pour se poser sur le terrain de Colmar-Houssen, et il y avait trop de lumières. A vitesse constante, ce phénomène est passé à gauche du massif du "Petit Ballon". Je voyais toujours plusieurs lumières, surtout rouges. Puis j'ai vu une lumière rouge pulsante, qui paraissait très au-dessus des autres lumières fixes."

"Je n'ai pas eu le temps de prendre mes jumelles ni d'appeler mon épouse qui dormait, car j'avais peur de ne plus revoir ce phénomène si je rentrai à la maison."

L'enquêteur notait que l'heure d'observation était aux environs de 22:15 - 22:30, que c'est une estimation car le témoin n'a pas regardé l'heure. Il avait quitté la ville de Strasbourg à 21:05 à bord de son véhicule CX, la distance de Strasbourg à son domicile était de 87 km, avec très peu de circulation ce soir-là. L'observation avait duré une à deux minutes.

Il indique que la météo était un temps frais avec température entre 0° et - 1° au sol, avec quelques cirrus à 7000 mètres d'altitude, un vent d'Ouest - Sud - Ouest faible en altitude (20 à 25 noeuds) et nul au sol. Quelques étoiles étaient visibles, la lune était non visible, la visibilité excellente portait à 15 km.

L'enquêteur donne des tailles angulaires, pour la lumière blanche vue de loin n° 2 au comparateur; pour la lumière blanche vue au plus près n° 5 au comparateur; pour la dizaine de lumières: entre 1 et 2 au comparateur. Il en déduit que cela pourrait correspondre à un "objet" de 9 mètres de diamètre environ vu au plus près en l'estimant à 1000 m de haut ou 12 mètres environ en l'estimant à 1500 m d'altitude environ.

Pour les couleurs, il donne pour le vert "Green" au nuancier Pantone, pour le rouge: "Vif, très lumineux + 206 au nuancier."

L'enquêteur signale qu'il n'y a aucun réverbère à proximité immédiate.

Il commente que le témoin lui a paru particulièrement sincère, cette idée étant confortée par l'observation, faite le même soir et à la même heure, à 40 km, à vol d'oiseau, de cet endroit, au sud, enquêté par le GHREPA de Guebwiller. Il note que de plus, de part son ancien métier, le témoin a le sens et l'habitude de l'observation et de l'évaluation.

Il explique que le témoin, après avoir vu ce phénomène, en rentrant chez lui, a voulu regarder l'heure, mais il ne l'a pas fait et ne s'explique pas pourquoi.

Il explique que le témoin "ne croit pas aux OVNI mais était persuadé de voir un phénomène bizarre un jour ou l'autre (sic)".

Il présente encore le témoin comme un féru de photographie, qui lit très peu hors des revues photos, qui a vu le film "la Guerre des Etoiles", qu'il a une excellente santé, une très bonne vue mais portant toutefois des lunettes pour lire.

L'enquêteur concluait:

Cette observation ne peut être le fruit de l'imagination et être confondue avec un avion dont le son (qui est toujours en arrière de l'engin) n'a pu être perçu. En tout état de cause, les objets volants actuels connus ne possèdent pas autant de lumières. De plus, la trajectoire suivie par ce phénomène (trajectoire N.N.O. S.S.E.) ne concorde pas avec les couloirs aériens empruntés, et aucun vol militaire n'a eu lieu ce soir là.

Données:

Données temporelles:

Date: 11 décembre 1980
Heure: 22:15
Durée: 1 à 2 minutes.
Date du premier rapport connu: 13 décembre 1980
Délai de rapport: Heure, 1 jour.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Muhlbach-sur-Munster
Lieu: Extérieur près du domicile.
Latitude: 48.029
Longitude: 7.707
Rayon d'incertitude: 200 m.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1
Ages des témoins: 49
Types de témoins: Cadre, photographe, instructeur de vol-à-voile.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: A la Gendarmerie puis à ufologue local.
Type de lieu: Extérieur près du domicile en village de montagne.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Non.
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Pas un avion, pas une étoile.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: ?

Sources:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

Enquête du GHREPA - SAHR

Phénomène dans le Haut-Rhin près de Munster et Mulhouse

Le vendredi 12 décembre 1980, une personne ayant aperçu un phénomène inhabituel la veille au soir, me téléphona. Mes coordonnées lui avaient été communiquées par la gendarmerie de Munster, que je remercie d'ailleurs au passage pour son excellente collaboration.

Le lendemain 13 décembre, je me rendis chez ce témoin.

NOM: POUSSEL Henri.

AGE: 49 ans, Marié deux enfants

ADRESSE: Chemin du Mittelberg à MUHLBACH près MUNSTER (68)

PROFESSION: Cadre commercial dans la photo (a été durant 20 ans sous-officier dans l'armée de l'air comme secrétaire, mais surtout, a effectué 4000 heures de vol environ sur tous types d'appareils, et plus précisément en faisant du vol à voile. Ce qu'il a surtout pratiqué durant huit années pleines, en compétition. Possède entre autre la qualification "d'instructeur planeur et avion").

DATE DE L'OBSERVATION: Jeudi 11 décembre 1980

HEURE: Aux environs de 22 h 15 - 22 h 30 (non confirmée - le témoin n'a pas regardé l'heure. Il avait quitté la ville de Strasbourg à 21 h 05 à bord de son véhicule CX. Distance Strasbourg domicile: 87 km - très peu de circulation ce soir là).

LIEU: MUHLBACH, et la montagne du "Petit Ballon" (altitude: 1267 m).

Carte Michelin n° 87 - Pli 17-18, ou carte IGN 1/50000ème feuille 36.19).

METEO: Temps frais - température entre 0° et - 1° au sol. Quelques cirrus à 7000 m d'altitude. Vent d'Ouest - Sud - Ouest faible en altitude (20 à 25 nœuds) nul au sol. Quelques étoiles visibles. Lune non visible (P.C. le 15). Visibilité excellente (15 kms).

Temps d'observation: Une à deux minutes.

LES FAITS:

"Ce jeudi 11 décembre, après avoir rangé mon véhicule dans un garage situé dans le village, je rentrai à pied chez moi. Je refermai le portillon, posai ma valise à terre et fermai à clé. C'est alors que mon regard fut attiré par un point brillant dans le ciel, ressemblant à une grosse étoile, à 45° environ. Celui-ci avait une brillance supérieure à une étoile. Cela grossissait, comme si ce point lumineux descendait, assez rapidement. Je me disais: serait-ce un satellite, une fusée de feu d'artifice qui descend vers moi? ... Puis cela a atteint la taille de la moitié de la pleine lune, de couleur blanc cassé. 1 y eut diffraction de cette lumière et émission de petits rayons, très très courts, toujours de couleur blanc cassé. Cela semblait descendre et grossir en venant vers moi. Je me disais: c'est un avion en descente avec son feu d'atterrissage allumé qui va atterrir à Colmar. Mais il y eut disparition soudaine de cette lumière. Et presque en même temps j'ai eu l'impression qu'il n'y avait qu'une masse (durant un temps très très court), illuminée en dessous. Je vis alors de nombreux points lumineux, rouges, verts, blancs, fixes, qui semblaient placés régulièrement. Il y en avait une majorité de couleur rouge. Il n'y avait aucun bruit. L'endroit est très tranquille. (A.0) J'estime cette masse lumineuse à 1000 ou

18

Scan.

[Légende plan:] PLAN DES LIEUX PHENOMENE OBSERVE par M. Poussel le 11 DEC 1980
à MUHLBACH prés MUNSTER (68)

2000 mètres maximum d'altitude à une vitesse entre 300 et 500 km/h environ maximum.

Avant que cette masse lumineuse ne disparaisse derrière le faîte du toit de ma maison, j'ai entendu un bruit, très court (2 à 3 secondes) qui ressemblait entre un bruit de réacteur lointain, réduit, ou à un déplacement d'air fait par un planeur, doux et puissant, tout en étant modulé une fois (son montant et descendant). Pour ne pas perdre de vue ce phénomène, je me suis déplacé sur la droite, un pied dans la neige. (A.Q.) Cette masse a toujours eu une trajectoire rectiligne. Le silence était total. Aucune circulation sur la route en bas, pas de chiens qui aboyaient (A.Q.). Je voulais toujours croire que ceci était un avion. Mais ce n'était pas possible, sinon celui-ci aurait viré à gauche pour se poser sur le terrain de Colmar-Houssen, et il y avait trop de lumières. A vitesse constante, ce phénomène est passé à gauche du massif du "Petit Ballon". Je voyais toujours plusieurs lumières, surtout rouges. Puis j'ai vu une lumière rouge pulsante, qui paraissait très au-dessus des autres lumières fixes.

Je n'ai pas eu le temps de prendre mes jumelles ni d'appeler mon épouse qui dormait, car j'avais peur de ne plus revoir ce phénomène si je rentrai à la maison".

(A.Q. = après question)

PRECISIONS COMPLEMENTAIRES:

Grosseurs du phénomène:

- Lumière blanche vue de loin n° 2 au comparateur
- Lumière blanche vue au plus près: n° 5 au comparateur.
- La dizaine de lumières: entre 1 et 2 au comparateur.

Ce qui pourrait donner: un "objet" de 09 m de diamètre environ vu au plus près en l'estimant à 1000 m de haut ou 12 m environ en l'estimant à 1500 m d'altitude environ.

- Aucun réverbère à proximité immédiate.
- Couleurs des lumières:
- Vert: Green au nuancier Pantone
- Rouge: Vif, très lumineux + 206 au nuancier

REFLEXIONS: le témoin me paraît particulièrement sincère. Cette idée étant confortée par l'observation, faite le même soir et à la même heure, à 40 km, à vol d'oiseau, de cet endroit, au sud (voir enquête ci-dessous effectuée par le GHREPA de Guebwiller). De plus, de part son ancien métier, le témoin a le sens et l'habitude de l'observation et de l'évaluation.

Après avoir vu ce phénomène il voulait, en rentrant chez lui, regarder l'heure. Il ne l'a pas fait et ne s'explique pas pourquoi.

L'heure donnée par le témoin concorde avec le témoignage de WITTELSHEIM.

Mr POUSSEL ne croit pas aux OVNI mais était persuadé de voir un phénomène bizarre un jour ou l'autre (sic)

C'est un féru de la photo, lit très peu (sinon des revues photos), a vu le film "la guerre des étoiles". Possède une très bonne vue. Porte toutefois des lunettes pour lire. Semble jouir d'une excellente santé.

CONCLUSION

Cette observation ne peut être le fruit de l'imagination et être confondue avec un avion dont le son (qui est toujours en arrière de l'engin) n'a pu être perçu. En tout état de cause, les objets volants actuels connus ne possèdent pas autant de lumières. De plus, la trajectoire suivie par ce phénomène (trajectoire N.N.O. S.S.E.) ne concorde pas avec les couloirs aériens empruntés, et aucun vol militaire n'a eu lieu ce soir là.

19

Discussion:

Carte.

Un élément déterminant est que cette observation concorde plutôt bien avec celle de Wittelsheim le même jour à 22:31. Wittelsheim se trouve en ligne droite à 28 kilomètres au Sud-Sud-Est du lieu de cette observation, et non à 40 kilomètres comme indiqué dans le rapport d'enquête dans [ldl1].

Un autre élément est que ce témoin avait pris contact avec la brigade de Gendarmerie de Munster; aucun rapport de Gendarmerie sur cette observation n'a été publié pour le moment mais ce sera peut-être le cas dans les prochaines années. Dans ces annéEs-là, ufologues locaux et Gendarmes locaux collaboraient volontiers; quelques années plus tard, suite à des fuites possibles au sujet de traces radars liées à une observation dans le Haut-Rhin, une note demandera aux Gendarmes de ne plus communiquer avec les ufologues. La collaboration reprendra avec le GEIPAN vers 2007, sous réserve de discrétion quant aux identités des témoins.

L'observation elle-même fait vaguement penser à un avion, le témoin lui-même y pensera, mais au fil de l'observation, considérera cela comme non plausible. Il en ira de même avec l'observation de Wittelsheim, l'une donnant du crédit à l'autre.

Evaluation:

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 27 août 2022 Création, [ldl1].
1.0 Patrick Gross 27 août 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 août 2022.