ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas d'Ottmarsheim, le 4 mars 1980:

Numéro de cas:

ALSACAT-1980-03-04-OTTMARSHEIM-1

Résumé:

Selon des revues ufologiques, le journal régional Les Dernières Nouvelles d'Alsace du 6 mars 1980 rapportait que le 4 mars 1985 vers 21:45 à Ottmarsheim dans le Haut-Rhin, M. et Mme Donischell avaient observé au-dessus de la forêt de la Hardt, un point lumineux de cinq à six fois la grosseur d'une étoile. De la partie centrale sortaient des faisceaux lumineux jaunes et sur la circonférence des lumières clignotaient. Le phénomène a disparu vers 22:10, en quelques secondes, en produisant une lumière clignotante rouge-orangée.

Mais l'essentiel des éléments pour ce cas proviennent d'un rapport de la Gendarmerie Nationale, sur leur enquête ouverte au moment même des faits, mais déclassifié sous forme anonymisée en 2014.

Les Gendarmes indiquaient que le 4 mars 1980, à 21:45, le gendarme P., de permanence, a reçu un appel téléphonique de Madame D., dont la résidence est censurées - mais on comprend qu'il s'agit de Mme Donischell à Ottmarsheim - qui signale qu'elle voit dans le ciel, en direction de l'usine Peugeot de Mulhouse, un phénomène mystérieux.

Le Gendarme est monté immédiatement à la fenêtre du 2° étage des bureaux, orienté à l'Ouest, avec vue très nette jusqu'à l'horizon. Rejoint par son épouse, ils examinent minutieusement le ciel dans la direction signalée, mais ne voient rien d'anormal.

Le lendemain, les Gendarmes vont entendre ce témoin chez elle, et elle explique:

"Hier soir, vers 21:45, mon mari qui sortait de notre habitation afin de promener le chien m'a appelée en me disant "viens voir, il y a un phénomène dehors". Je suis aussitôt sortie. Effectivement, à peine dehors, j'ai regardé dans la direction que mon époux m'indiquait. J'ai observé les faits suivants:

"A une distance que je ne puis définir, en direction du [un mont des Vosges au nom censuré], j'ai remarqué que dans le ciel se trouvait un phénomène bizarre. Je précise que le ciel dégagé permettait d'apercevoir cet objet qui se situait depuis mon domicile, à gauche de cette montagne."

Sur interrogations, elle précise qu'elle ne peut pas définir la hauteur ou la distance du phénomène, mais qu'il était cinq fois plus grand qu'une étoile, "de la valeur d'un centimètre de diamètre".

Elle ajoute que le phénomène est resté sur place de 21:45 à 22:10, que sa forme était ronde, circulaire, que toute cette partie centrale est restée allumée en permanence. Sa couleur était jaune, comme la lumière d'un phare de voiture. L'intensité de cette lumière ne changeait pas. Autour de ce cercle, une dizaine de lumières diffuses clignotaient à intervalles réguliers, et variaient du jaune clair à l'orange.

Au bout de plusieurs minutes d'observation, il s'est soudain produit un éclairage plus intensif de tout le phénomène, la couleur de la lumière est devenue rouge-orangée et, en quelques secondes, le phénomène a disparu.

Sur interrogation, elle précise que la lumière était toujours aussi intense mais qu'elle a pu nettement remarquer que cet objet bougeait pour se diriger dans une direction censurée, et que cela a diminué de grosseur pour s'estomper dans le ciel.

Toujours le 5 mars 1985, son mari, directeur de la piscine, a déclaré aux Gendarmes:

"Hier soir, vers 21:45, je suis sorti de l'habitation, à peine dehors, mon regard s'est promené dans le ciel en me disant qu'il faisait froid et qu'il allait geler. Mon regard a été attiré par une lueur inhabituelle. J'ai de suite appelé mon épouse afin qu'elle observe le dit phénomène."

"Cet objet avait environ la grandeur de 5 étoiles soit 1 centimètre de diamètre environ. La partie centrale de ce phénomène émettait sans arrêt une lumière blanche jaune, comparative à un phare d'une voiture. Son intensité était de la valeur de 5 étoiles."

Sur interrogation, il précisait ne pas pouvoir donner exactement la distance et la hauteur, mais il a tenu à préciser qu'autour de ce phénomène clignotaient, par intermittence dans tous les sens, plusieurs lumières de la même couleur, d'intensité moindre, que la partie centrale qui émettait sans arrêt une lumière se déformait dans tous les sens. La lumière semblait partir du noyau puis revenir. Il avait observé ce phénomène pendant 5 minutes.

Sur interrogation, il se dit formel: l'objet est bien resté sur place pendant toute son observation.

Les gendarmes ont ensuite entendu Mr. K. J., chimiste demeurant à un lieu censuré, qui leur a déclaré:

"Le mardi 4 Mars 1980, vers 21:40 environ, je revenais de [-] et me dirigeais vers [-]. A un moment, j'ai remarqué par inadvertance, un phénomène lumineux dans le ciel. Je me suis arrêté alors que je me trouvais à mi-chemin entre [-] et [-]. De l'îlot central de cette quatre voies, j'ai aperçu un objet lumineux qui brillait anormalement et qui stationnait, à mi-hauteur, en direction du [-]-[-]. Cet objet était de forme sphérique. Il en émanait une lumière jaunâtre assez brillante de l'ensemble de cette sphère. J'estime la grandeur de cet objet à la grosseur d'une pièce de 2 Frs. Je pense que cet objet devait se situer aux alentours de [-]. Je ne puis évaluer sa hauteur, mais je pense aux alentours de 400 à 500 M. J’ai observé ce phénomène pendant 3 minutes.

"Je suis affirmatif en disant qu'il ne s'agit ni d'un avion en approche, ni d'une étoile. L'intensité lumineuse était 2 à 3 fois supérieure à celle d'une étoile."

Les Gendarmes ont entendu le même jour Mme. E. L., épouse W.:

"Dans la soirée du 3.4.1980, alors que je voulais aérer j'ai soulevé le vasistas et le volet. Une luminosité intense se trouvait dans le ciel. J'ai appelé mon mari. Le ciel était clair. Cet objet était environ 10 fois plus grand une étoile et projetait des faisceaux lumineux de couleur rouge-jaune-orange. Il y avait un noyau central, mais je ne puis préciser la forme exacte de cet objet."

"J'ai observé ce phénomène vers 21 h environ et ce jusqu'à 22:00."

"A un moment donné, cet objet s'est déplacé pendant 5 - 10 minutes pour revenir à sa place initiale."

Sur interrogation, elle indique qu'elle ne peur pas évaluer la distance et la hauteur du phénomène, et donne une direction, laquelle est censurée.

Sur interrogation, elle dit que les faisceaux lumineux "allaient en tous sens comme un cierge magique de Noël" et qu'au moment où il s'est déplacé, l'objet a parcouru environ 0.50 mètres vers la droite, elle avait comme point de repère deux cheminées et un arbre!"

Le 10 mars 1985, s gendarmes entendent une écolière:

"Mardi soir 4.3.1980, vers 21 H, je me trouvais dans la cuisine de notre logement. Je regardais par la fenêtre. En examinant le ciel, j'ai remarqué une boule lumineuse de diamètre d'environ sept à huit centimètres qui se trouvait à l'ouest. Immédiatement j’ai avisé mes parents de ce phénomène, car connaissant en partie les étoiles, je me suis dit qu'il ne pouvait s'agir de l'une d'entre elles. Le ciel était dégagé et toutes les étoiles brillaient."

"Ce disque lumineux se déplaçait lentement. Je l'ai observé pendant 30 mn et ce avec des jumelles. J'ai remarqué que des traits lumineux sortaient du centre de la boule. Ces traits lumineux étaient de couleur rouge et orange. Ensuite, je suis allée regarder la télévision. A la fin du film, vers 22 H, j'ai regardé à nouveau par la fenêtre. J'ai revu ce cercle lumineux au même endroit. Il émettait toujours des rayons rouges et oranges. Il n'avait pas grossi et au bout de 5 mn, j'ai arrêté mon observation."

"Je puis affirmer que ce cercle lumineux ne ressemblait pas à une étoile. Je ne puis vous dire de quel objet il s'agissait. Je n'ai jamais vu de satellites et à mon avis ne pense pas que cela en était un."

"Un quart d'heure plus tard, j'ai à nouveau regardé par la fenêtre mais cette fois il n'y avait plus rien."

Ils entendent ensuite Marie-Thérèse F., épouse A.:

"Mardi soir, à 21 H 20, mon voisin m'a appelée pour observer phénomène lumineux dans le ciel."

"Je suis montée chez la voisine Mme W[-] avec ma paire de jumelles et de la cuisine, nous avons observé une boule lumineuse."

"Je ne puis vous dire de quelle dimension était cette boule. Elle avait une couleur rouge orange. Nous avons observé ce phénomène assez longtemps. Les couleurs de cet objet ne changeaient pas. J'ai eu l'impression que cette boule, par moment n'était pas fixe et se déplaçait très légèrement. Cette boule se trouvait vers le [-], à l'Ouest par rapport à la fenêtre où nous nous trouvions. Nous avons regardé ce phénomène pendant 10 mn environ. Après ces 10 mn d'observation, je suis descendue chez moi et de la fenêtre de ma cuisine je ne voyais pas ce phénomène, qui était plus gros qu'une étoile."

Sur interrogation, elle explique que cet objet "ne pouvait pas être un astre car le déplacement a été très visible vers le Nord."

Les gendarmes entendent ensuite Mr. W. E., peintre, dont la résidence est censurée, qui leur déclare:

"Mardi soir, le 4.Mars 1980, aux environs de 21H 15 - 21 H 30, mon épouse m'a appelé pour me montrer un phénomène qu'elle venait d'apercevoir dans le ciel depuis la fenêtre de la cuisine de notre habitation. Ce phénomène se produisait en direction l'Ouest au-dessus du [-]."

"M'étant rendu moi-même à la fenêtre de la cuisine, j'ai pu observer un disque parfaitement rond d'un diamètre de un centimètre environ qui émettait une lumière blanche bleutée très vive, semblable à celle émise par la soudure à l'arc."

"Ce point lumineux était totalement immobile et fixe. J'ai pris une paire de jumelles et j'ai observé ce disque pendant environ 10 mn. A travers les jumelles, j'ai observé le même phénomène que ci-dessus mais en plus, de temps à autre, sur le contour extérieur du disque, j'apercevais toutes les deux à trois minutes, des lueurs oranges semblables à des flammes."

"Au bout d'un certain temps, ce disque s'est déplacé lentement vers la droite, en direction du nord et selon mon estimation sur une distance d'environ 60 kilomètres. Je n'ai pas poursuivi mon observation. Environ 10 minutes plus tard, ma fille C[-] m'a appelé pour me dire que le disque était revenu à son emplacement initial. J’ai constaté moi-même ce fait. Je n'ai pas continué d'observer ce phénomène."

"Personnellement, je ne m'explique pas ce phénomène."

Les Gendarmes ajoutaient que le témoins avait observé le phénomène à l'aide de jumelles de 7 x 50.

Ils signalent ensuite que Mr. K. J. - résidence censurée - qui aurait observé le même phénomène le 4.3.1980 entre 21:45 et 22:00, s'était refusé à toute déclaration écrite, mais avait verbalement dit que c'était un point lumineux en direction des établissements Peugeot, pouvant avoir la taille d'une pièce de 1 Fr, de face, avec au-dessous 2 points colorés en rouge, qu'il pense qu'il pourrait s'agir d'un hélicoptère, que ce point a disparu après le passage d'un avion qui se dirigeait vers la'éroport de Bâle-Mulhouse.

Au cours de leur enquête, les gendarmes ont contacté diverses autorités. A une base aérienne, on leur a précisé que deux Mirages s'étaient posés en deux lieux censurés, et qu'à l'issue de ces atterrissages, la station radar a été fermée.

A un aéroport, on leur indique qu'aucun fait anormal n'a été remarqué ou signalé au cahier de quart de la tour de contrôle.

A un autre aéroport, on leur précise que cet aéroport n'ayant pas de radar, "aucun fait n'a pu être constatés, mais que 2 avions des lignes intérieures, se sont successivement posés, l'un à 21 H 35 à [-], venant de [-] et le second à [-] à 21 H 40 venant également de [-] et ce à quelques minutes près et que les faits, à nous signalés pouvaient être l'approche en finale des avions précités."

A une station météorologique, on leur dit que rien n'a été signalé pour la soirée 4 mars 1985, date à laquelle le ciel était dégagé, clair, de bonne visibilité de 18 à 24 heures.

Leur correspondant ajoute qu'en ce qui concerne le phénomène "observé" il pourrait s'agir de la planète Mars qui est légèrement rouge.

A un Institut de Physique du [Globe], on leur explique que le jour de l'observation du phénomène par les témoins, et ce pendant tout le début du mois de mars, "il est actuellement un fait et caractère exceptionnel de pouvoir si bien apercevoir les étoiles qui sont d'ailleurs très proche de la planète. Ces étoiles très brillantes pourrait être VENUS ou MARS ou même SIRIUS."

Enfin, les Gendarmes ont contacté une usine chimique pour savoir si des émanations de gaz ou autres produits auraient été émises dans l'atmosphère au moment des faits, et la réponse est négative, les seules émissions étaient de la vapeur d'eau.

Données:

Données temporelles:

Date: 4 mars 1980
Heure: 21:45
Durée: 25 minutes.
Date du premier rapport connu: 4 mars 1985
Délai de rapport: Aucun.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Ottmarsheim
Lieu: Domiciles de témoins, voiture de témoin.
Latitude: 47.787
Longitude: 7.506
Rayon d'incertitude: 3 km.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 6
Nombre de témoins connus: 6
Nombre de témoins nommés: 2
Ages des témoins: Adultes, 1 écolière.
Types de témoins: Résidents, couples, écolière, automobiliste.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Aux Gendarmes, à la presse régionale.
Type de lieu: Domiciles de témoins, voiture de témoin.
Conditions d'éclairage: Nuit, ciel très dégagé.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Oui.
Départ OVNI observé: Oui.
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Pas une étoile, pas un avion.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Non identifié.

Sources:

[Ref. gen1:] GENDARMERIE NATIONALE:

Scan.

GENDARMERIE NATIONALE
BRIGADE [-]
CODE UNITE 03551
PROCES VERBAL N° 266 / 80

PROCES VERBAL
de
RENSEIGNEMENTS
ADMINISTRATIFS

NATURE PRECISE DES FAITS - REFERENCE
Témoignages recueillis suite observation d'un fait inhabituel dans le ciel.

NOUS SOUSSIGNES W[-] G[-], Mdl-Chef, Officier de Police Judiciaire, P[-] R[-], Gendarme, Agent de Police Judiciaire

VU L'(ES) ARTICLE(S) 16 à 20 et 75 du Code de Procédure Pénale,
RAPPORTONS LES OPERATIONS SUIVANTES QUE NOUS AVONS EFFECTUEES, AGISSANT EN UNIFORME ET CONFORMEMENT AUX ORDRES DE NOS CHEFS.

Le 4 Mars 1980, à 21 H 45, nous gendarme P[-], de permanence, recevons un appel téléphonique de Madame D[-], demeurant à [-], qui nous signale qu'elle aperçoit dans le ciel, en direction de l'usine Peugeot de [Mulhouse], un phénomène mystérieux.

Au reçu de cet appel, nous nous portons immédiatement à la fenêtre du palier (2° étage) orienté à l'Ouest et par laquelle nous avons une vue très nette jusqu'à l'horizon, constitué par la [-].

Nous sommes rejoints par notre épouse et malgré un examen minutieux dans la direction signalée, nous ne remarquons aucun fait anormal.

MESURES PRISES

Nous avons rendu compte des faits à notre Commandant de Brigade. Par message N° 31/M en date du 5.3.1980, nous avons avisé notre Commandant de Compagnie des faits qui nous étaient signalés.

ENQUETE

Le 5 mars 1980, à son domicile, entendons:

R[-], H[-], épouse D[-], ans, mère de famille, demeurant à [-] ([-]), fille de J[-]. B[-] et de O[-] G[-], mariée 3 enfants, de nationalité française, qui nous déclare à onze heures quinze:

""Hier soir, vers 21 H 45, mon mari qui sortait de notre habitation afin de promener le chien m'a appelée en me disant "viens voir, il y a un phénomène dehors". Je suis aussitôt sortie. Effectivement, à peine dehors, j'ai regardé dans la direction que mon époux m'indiquait. J'ai observé les faits suivants:

A une distance que je ne puis définir, en direction du [-], j'ai remarqué que dans le ciel se trouvait un phénomène bizarre. Je précise que le ciel dégagé permettait d'apercevoir cet objet qui se situait depuis mon domicile, à gauche de cette montagne.

S.I. [sur interrogation]: je ne puis définir la hauteur de cet objet, ni sa distance. Cet objet lumineux et comparativement à une étoile était cinq fois plus grand, de la valeur d'un centimètre de diamètre.

....2....

DATE DE CLOTURE LE 22 Mars 1980

Scan.

....2....

Cet objet est resté sur place de 21 H 45 à 22 H 10. Quant à sa forme, elle était ronde, circulaire. Toute la partie centrale de ce cercle est restée allumée en permanence. Sa couleur était jaune, comme la lumière d'un phare de voiture. L'intensité de cette lumière ne changeait pas.

Autour de ce cercle, une dizaine de lumières clignotaient à intervalles réguliers. Ces lumières variaient du jaune clair à l'orange. Ces lumières étaient diffuses.

Au bout de plusieurs minutes d'observation, il s'est soudain produit un éclairage plus intensif de tout le phénomène.

La couleur de la lumière est devenue rouge-orangée et, en quelques secondes, le phénomène a disparu.

S.I: la lumière était toujours aussi intense mais je pouvais nettement remarquer que cet objet bougeait pour se diriger vers la direction de [-]. Il a diminué de grosseur pour s'estomper dans le ciel.""

Le 5 Mars 1980 à onze heures 45.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

D[-] J[-]-C, [-] ans, directeur de la piscine, a [-] ([-]), né le [-] à [-], fils de M. et de Mme L[-] R[-], marié 3 enfants, de nationalité française, qui nous déclare à onze heures cinquante:

""Hier soir, vers 21 H 45, je suis sorti de l'habitation, à peine dehors, mon regard s'est promené dans le ciel en me disant qu'il faisait froid et qu'il allait geler. Mon regard a été attiré par une lueur inhabituelle. J'ai de suite appelé mon épouse afin qu'elle observe le dit phénomène.

Cet objet avait environ la grandeur de 5 étoiles soit 1 centimètre de diamètre environ. La partie centrale de ce phénomène émettait sans arrêt une lumière blanche jaune, comparative à un phare d'une voiture. Son intensité était de la valeur de 5 étoiles.

S.I.: Je ne puis dire exactement la distance ni la hauteur. Cependant, je tiens à préciser qu'autour de ce phénomène, clignotaient plusieurs lumières de la même couleur. L'intensité de celles-ci était moindre. Elles clignotaient par intermittence dans tous les sens. La partie centrale qui émettait sans arrêt une lumière se déformait dans tous les sens. La lumière semblait partir du noyau puis revenir. J'ai observé ce phénomène pendant 5 minutes.

S.I.: Je suis formel, cet objet est bien resté sur place pendant toute mon observation.

C'est la seconde fois que j'observe un tel phénomène depuis mon domicile. La première fois, cela s'était passé il y a 2 ans, mais je ne puis dire s'il s'agit de la même époque.""

Le 5 Mars 1980 à 12 H 10.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

....2....

Scan.

....3....

Le même jour, nous avons successivement pris contact avec les organismes et services ci-après:

14 H 30: base aérienne [-] de [-], où il nous a été précisé par la salle d'approche (radar), le vol de nuit de 2 mirages venant de [-], lesquels se sont posés à 21 H 45 à [-] (heure locale) la veille et qu'à l'issue de ces atterrissages, la station radar a été fermée.

14 H 35: Aéroport de [-], qui nous précise qu'aucun fait anormal n'a été remarqué ni signalé au cahier de quart de ladite tour de contrôle.

14 H 40: Aéroport de [-]-[-] qui nous fait part que ne possédant aucun radar, aucun fait n'a pu être constatés, mais que 2 avions des lignes intérieures, se sont successivement posés, l'un à 21 H 35 à [-], venant de [-] et le second à [-] à 21 H 40 venant également de [-] et ce à quelques minutes près et que les faits, à nous signalés pouvaient être l'approche en finale des avions précités.

Poursuivant notre enquête, nous entendons:

K[-], J[-], [-] ans, chimiste, demeurant à [-] ([-]), [-] né le [-] à [-] (), fils de N[-] et de H[-] C[-], marié 2 enfants, de nationalité française, qui nous déclare à quinze heures quarante cinq:

""Le mardi 4 Mars 1980, vers 21 H 40 environ, je revenais de [-] et me dirigeais vers [-]. A un moment, j'ai remarqué par inadvertance, un phénomène lumineux dans le ciel. Je me suis arrêté alors que je me trouvais à mi-chemin entre [-] et [-]. De l'îlot central de cette quatre voies, j'ai aperçu un objet lumineux qui brillait anormalement et qui stationnait, à mi-hauteur, en direction du [-]-[-]. Cet objet était de forme sphérique. Il en émanait une lumière jaunâtre assez brillante de l'ensemble de cette [-]phère. J'estime la grandeur de cet objet à la grosseur d'une pièce de 2 Frs. Je pense que cet objet devait se situer aux alentours de [-]. Je ne puis évaluer sa hauteur, mais je pense aux alentours de 400 à 500 M. J’ai observé ce phénomène pendant 3 minutes.

Je suis affirmatif en disant qu'il ne s'agit ni d'un avion en approche, ni d'une étoile. L'intensité lumineuse était 2 à 3 fois supérieure à celle d'une étoile.""

Le 7 Mars 1980 à 16 H 00.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

Le 10 mars 1900 quatre-vingt, à 16h40, nous avons téléphoné à la station météorologique de [-] où rien n'est signalé pour la soirée du 4.3.1985, date à laquelle le ciel était dégagé, clair, de bonne visibilité de 18 à 24 heures.

Notre correspondant ajoute qu'en ce qui concerne le phénomène "observé" il pourrait s'agir de la planète Mars qui est légèrement rouge.

à 16 H 50, le même jour, nous demandons téléphoniquement l'observatoire de [Strasbourg]. Il nous est précisé de prendre contact avec l'Institut de Physique du [Globe] à [-].

....4....

Scan.

....4....

En liaison avec ce service, nous apprenons que le jour de l'observation du phénomène par les témoins, et ce pendant tout le début du mois de mars, il est actuellement un fait et caractère exceptionnel de pouvoir si bien apercevoir les étoiles qui sont d'ailleurs très proche de la planète. Ces étoiles très brillantes pourrait être VENUS ou MARS ou même SIRIUS.

En raison des témoignages recueillis signalant que le phénomène avait été observée à [-], vers la [-] de [-], nous avons adressé un message 37/M à la brigade de cette localité afin de prendre contact avec les responsables des Produits Chimiques de [-], aux fins de savoir si les émanations de gaz ou autres produits auraient été émises dans l'atmosphère entre 21 H 45 et 22 H 10. Le 14.3.1980 il nous est répondu par la négative. Les seules émissions sont de la vapeur d'eau.

Nous avons successivement entendu:

E[-] L[-] épouse W[-], [-] ans, mère de famille, demeurant à [-], [-], née le [-] à [-], fille de L[-] et de M[-] G[-], mariée un enfant, de nationalité française, qui nous déclare à 19 H 00:

""Dans la soirée du 3.4.1980, alors que je voulais aérer j'ai soulevé le vasistas et le volet. Une luminosité intense se trouvait dans le ciel. J'ai appelé mon mari. Le ciel était clair. Cet objet était environ 10 fois plus grand une étoile et projetait des faisceaux lumineux de couleur rouge-jaune-orange. Il y avait un noyau central, mais je ne puis préciser la forme exacte de cet objet.

J'ai observé ce phénomène vers 21 H environ et ce jusqu'à 22 H 00.

A un moment donné, cet objet s'est déplacé pendant 5 - 10 minutes pour revenir à sa place initiale.

S.I.: L'objet était en direction du [-]. Je ne puis ni évaluer sa distance ni la hauteur.

S.I.: Les faisceaux lumineux allaient en tous sens comme un cierge magique de Noël.

S.I.: Au moment où il s'est déplacé, l'objet a parcouru environ 0 M 50 vers la droite. J'avais comme point de repère deux cheminées et un arbre!"

Le 10 mars 1980 à 19 H 20.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

E[-] C[-], [-] ans, écolière, demeurant à [-], née le [-] à [-], fille de E[-] et de E[-] L[-], de nationalité française qui déclare à 19 H 00:

""Mardi soir 4.3.1980, vers 21 H, je me trouvais dans la cuisine de notre logement. Je regardais par la fenêtre. En examinant le ciel, j'ai remarqué une boule lumineuse de diamètre d'environ sept à huit centimètres qui se trouvait à l'ouest. Immédiatement j’ai avisé mes parents de ce phénomène, car connaissant en partie les étoiles, je me suis dit qu'il ne pouvait s'agir de l'une d'entre elles. Le ciel était dégagé et toutes les étoiles brillaient.

....5....

Scan.

....5....

Ce disque lumineux se déplaçait lentement. Je l'ai observé pendant 30 mn et ce avec des jumelles. J'ai remarqué que des traits lumineux sortaient du centre de la boule. Ces traits lumineux étaient de couleur rouge et orange. Ensuite, je suis allée regarder la télévision. A la fin du film, vers 22 H, j'ai regardé à nouveau par la fenêtre. J'ai revu ce cercle lumineux au même endroit. Il émettait toujours des rayons rouges et oranges. Il n'avait pas grossi et au bout de 5 mn, j'ai arrêté mon observation.

Je puis affirmer que ce cercle lumineux ne ressemblait pas à une étoile. Je ne puis vous dire de quel objet il s'agissait. Je n'ai jamais vu de satellites et à mon avis ne pense pas que cela en était un.

Un quart d'heure plus tard, j'ai à nouveau regardé par la fenêtre mais cette fois il n'y avait plus rien.""

Le 10 mars 1980 à 19 H 30.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

F[-] M[arie]-T[hérèse], épouse A[-], sans profession, demeurant à [-], née le [-] à [-] ([-]),, fille de E[-] et de E[-] H[-], mariée quatre enfants, de nationalité française, qui nous déclare à 19 H 00:

""Mardi soir, à 21 H 20, mon voisin m'a appelée pour observer phénomène lumineux dans le ciel.

Je suis montée chez la voisine Mme W[-] avec ma paire de jumelles et de la cuisine, nous avons observé une boule lumineuse.

Je ne puis vous dire de quelle dimension était cette boule. Elle avait une couleur rouge orange. Nous avons observé ce phénomène assez longtemps. Les couleurs de cet objet ne changeaient pas. J'ai eu l'impression que cette boule, par moment n'était pas fixe et se déplaçait très légèrement. Cette boule se trouvait vers le [-], à l'Ouest par rapport à la fenêtre où nous nous trouvions. Nous avons regardé ce phénomène pendant 10 mn environ. Après ces 10 mn d'observation, je suis descendue chez moi et de la fenêtre de ma cuisine je ne voyais pas ce phénomène, qui était plus gros qu'une étoile.

S.I.: Cet objet ne pouvait pas être un astre car le déplacement a été très visible vers le Nord.""

Le 10 mars 1980 à 19 H 25.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

W[-] E[-], [-] ans, peintre, demeurant [-] à [-], né le [-] à [-], fils de J[ean]-B[-] et de B[-] C[-], marié 3 enfants, de nationalité française, qui nous déclare à dix-neuf heures:

""Mardi soir, le 4.Mars 1980, aux environs de 21H 15 - 21 H 30, mon épouse m'a appelé pour me montrer un phénomène qu'elle venait d'apercevoir dans le ciel depuis la fenêtre de la cuisine de notre habitation. Ce phénomène se produisait en direction l'Ouest au-dessus du [-]

....6....

Scan.

M'étant rendu moi-même à la fenêtre de la cuisine, j'ai pu observer un disque parfaitement rond d'un diamètre de un centimètre environ qui émettait une lumière blanche bleutée très vive, semblable à celle émise par la soudure à l'arc.

Ce point lumineux était totalement immobile et fixe. J'ai pris une paire de jumelles et j'ai observé ce disque pendant environ 10 mn. A travers les jumelles, j'ai observé le même phénomène que ci-dessus mais en plus, de temps à autre, sur le contour extérieur du disque, j'apercevais toutes les deux à trois minutes, des lueurs oranges semblables à des flammes.

Au bout d'un certain temps, ce disque s'est déplacé lentement vers la droite, en direction du nord et selon mon estimation sur une distance d'environ 60 kilomètres. Je n'ai pas poursuivi mon observation. Environ 10 minutes plus tard, ma fille C[-] m'a appelé pour me dire que le disque était revenu à son emplacement initial. J’ai constaté moi-même ce fait. Je n'ai pas continué d'observer ce phénomène.

Personnellement, je ne m'explique pas ce phénomène.

Je précise qu'en 1964, fin Mai, à 21 H 30, j'avais déjà observé le même phénomène au-dessus de [-], en direction du Nord.""

Le 10 Mars 1980 à 19 H 20.

Lecture faite par moi de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à y changer, à y ajouter ou à y retrancher.

(A signé au carnet de déclarations).

Le dit "phénomène" a été observée par le témoin à l'aide de jumelles de 7 X 50.

Notons que M. K[-] J[-], demeurant à [-], ayant soi-disant observé le même phénomène le 4.3.1980 entre 21 H 45 et 22 H 00, s'est refusé à toute déclaration écrite. Selon les renseignements verbaux recueillis il a aperçu un point lumineux en direction des établissements Peugeot à [Mulhouse], depuis [-], pouvant avoir la taille d'une pièce de 1 Fr, de face, avec au-dessous 2 points colorés en rouge.

Il pense qu'il pourrait s'agir d'un hélicoptère. Ce point a disparu après le passage d'un avion qui se dirigeait vers [Bâle]-[Mulhouse].

Note des enquêteurs: un trafic aérien très dense et quotidiens se situe dans la région de [-]-[-] du faite qu'une balise est implantée à [-]. Cette balise au but est délimitée espace aérien de [-]-[-] et prend en compte tous les aéronefs dans le début du virage de procédure pour l'atterrissage.

M. X[avier] M[-], demeurant à [-] ([-]), ayant été également témoin du phénomène a été entendu par cette brigade. Son audition est jointe à la présente procédure.

Fait et clos le 22 Mars 1980.

Les enquêteurs

[Signatures]

[Ref. ufa1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "UFOLOGIA":

Scan.

Mardi 4 Mars 1980 - OTTMARSHEIM (Haut-Rhin)

Vers 21h45, deux témoins observèrent, au-dessus de la forêt de la Hardt, un point lumineux de cinq à six fois la grosseur d'une étoile. De la partie centrale sortaient des faisceaux lumineux jaunes et sur la circonférence des lumières clignotaient. Le phénomène disparut vers 22h10, en quelques secondes, en produisant une lumière clignotante rouge-orangée.

"Les Dernières Nouvelles d'Alsace 6/3/80.

[Ref. gei1:] GROUPE D'ETUDES ET D'INFORMATIONS SUR LES PHENOMENES AEROSPATIAUX NON IDENTIFIES (G.E.I.P.A.N.):

OTTMARSHEIM (68) 1980

Observé le: 04-03-1980
Région: Alsace
Département: Rhin (Haut)
Classe: B
Résumé: Observation probable de Mars
Description: Le 4 mars 1980 vers 21 heures 45, de nombreux témoins signalent avoir observé un phénoméne lumineux 5 fois plus grand et brillant qu'une étoile. Cette boule est plutôt de couleur rouge orangée et reste stationnaire dans le ciel. L'enquête montrera que les conditions étaient exceptionnellement favorables pour l'observation sous un aspect très particulier de certaines planètes comme Mars.
Compte-rendu: Aucun.

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Sans Profession
Sexe Féminin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Ciel Dégagé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par phénomène
Localisation
Angle du site Milieu du ciel
Direction d'observation Repères géographique (Nom de ville, village, chiffrée, etc.)
Cap Repères géographiques (Nom de ville, village, chiffrée, etc.)
Trajectoire Non-précisé
Nature de l'observation Phénomène;Objet
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Ponctuelle, étoile
Couleur Jaune;Rouge
Taille apparente Petite, minuscule, ponctuelle
Vitesse apparente Non-précisé
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Cadres Supérieurs et Cadres Moyens
Sexe Masculin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Non-précisé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Non-précisé
Cap Non-précisé
Trajectoire Immobile
Nature de l'observation Phénomène
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Ponctuelle, étoile
Couleur Jaune;Blanc (clair)
Taille apparente Petite, minuscule, ponctuelle
Vitesse apparente Nulle
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Employés, Ouvriers
Sexe Masculin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Chemins départementaux,Routes
Conditions météo Non-précisé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Chiffrée
Direction d'observation Repères géographique (Nom de ville, village, chiffrée, etc.)
Cap Non-précisé
Trajectoire Non-précisé
Nature de l'observation Phénomène;Objet
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Autre forme (comparaison)
Couleur Jaune
Taille apparente Autres (comparaison repères, etc.)
Vitesse apparente Non-précisé
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Sans Profession
Sexe Féminin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Ciel Dégagé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Repères géographique (Nom de ville, village, chiffrée, etc.)
Cap Non-précisé
Trajectoire Ligne droite;Immobile
Nature de l'observation Phénomène;Objet
Caractéristique de l'observation Avec trainée, queue, étincelles, faiscea
Forme globale Non-précisé
Couleur Jaune;Rouge
Taille apparente Petite, minuscule, ponctuelle
Vitesse apparente Variable (accélérati
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Enfant (jusqu'à 12 ans)
Profession Etudiants
Sexe Féminin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Ciel Dégagé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Non-précisé
Cap Non-précisé
Trajectoire Ligne droite
Nature de l'observation Objet
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Ronde, circulaire, boule
Couleur Rouge;Orange, feu
Taille apparente Non-précisé
Vitesse apparente Lente, constante
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Sans Profession
Sexe Féminin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Non-précisé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Ouest
Cap Nord
Trajectoire Non-précisé
Nature de l'observation Phénomène;Objet
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Ronde, circulaire, boule
Couleur Rouge;Orange, feu
Taille apparente Non-précisé
Vitesse apparente Lente, constante
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

Détails du témoignage
Témoin
Date de l'observation 04-03-1980
Numéro de pièce
Age Adulte (au-delà de 18 ans)
Profession Employés, Ouvriers
Sexe Masculin
Réaction Curiosité Active
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Conditions météo Non-précisé
Heure de l'observation Chiffrée : 20 heures - 22 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Non-précisé
Début de l'observation Début d'observation par témoin
Fin de l'observation Fin d'observation par témoin
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Ouest
Cap Nord
Trajectoire Non-précisé
Nature de l'observation Phénomène
Caractéristique de l'observation Unique
Forme globale Autre forme (comparaison);Ronde, circula
Couleur Blanc (clair);Bleu;Orange, feu
Taille apparente Chiffrée
Vitesse apparente Nulle
Bruit Non-précisé
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre 1

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

LE 4 MARS 1980. OTTMARSHEIM (Haut Rhin)

Vers 21 h 45, M. et Mme Donischell, observèrent au-dessus de la forêt de la Hardt, un point lumineux de 5 à 6 fois la grosseur d'une étoile. De la partie centrale sortaient des faisceaux lumineux jaunes et sur la circonférence des lumières clignotaient.

Vers 22 h 10 le phénomène disparut en quelques secondes en produisant une lumière clignotante rouge-orangée.

("Les Dernières Nouvelles d'Alsace", le jeudi 6 mars 1980)

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN - "BASE OVNI FRANCE":

Ottmarsheim (68) le 04 mars 1980

Caractéristiques générales

Num Base: 1942
Département: Haut Rhin (68)
Lieu d'observation: Ottmarsheim
Latitude: 47.783
Longitude: 7.5
Date d'observation: 04 mars 1980
Heure: 21:45 heures
Durée (HH:MM:SS): 00:25:00
Météo: Pas d'indication météo
Type d'observation: Visuel : Eloigné
Nbre de témoin(s): 2
Enquète officielle: Non

Caractéristiques de l'objet

Nbre d'objet: 1
Type d'objet: Non-défini
Taille: Non précisée
Couleur: Plusieurs couleurs
Luminosité: faisceau de lumière
Caractéristique visuelle: non définie
Vitesse: Non précisée
Mouvement/Déplacement:
Objet au sol: Non
Disparition instantanée: Non

Observation

Un couple observe au-dessus de la forêt de la Hardt un point lumineux de 5 à 6 fois la grosseur d'une étoile. De la partie centrale sortait [sic] des faisceaux lumineux jaunes et sur la circonférence des lumières clignotaient. L'objet disparut en quelques secondes vers 22:10 en produisant une lumière clignotante rouge orangée.

Sources

Lumières dans la Nuit numéro 195

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

4 mars 1980:

Ottmarsheim, Alsace, France

GEPAIN [sic] OTTMARSHEIM (68) 1980

Classification Hynek: DD

Les sources sont indiquées par un lien vers la page d'accueil du site web du GEIPAN à http://www.cnes-geipan.fr/geipan/index.html

[Ref. spa1:] ASSOCIATION UFOLOGIQUE "SPICA":

Commune Date et heure d'observation Forme générale
Identification
Couleur générale
Hypothèse
Conclusion
OTTMARSHEIM mardi 4 mars 1980 à 21h45 point lumineux
Non Identifié
Plusieurs couleurs
Néant
Non résolu -manque d'info

Discussion:

Carte.

On voit que l'on avait suggéré, entre autres explications, aux gendarmes lors de leur enquête que l'observation pourrait avoir été celle de la planète Mars, ou de la planète Vénus, ou de l'étoile Sirius.

Avant même de discuter, éventuellement pour rien, si cela correspond ou non aux descriptions, j'ai donc d'abord vérifié à l'aide de mon logiciel d'astronomie si au moins ces corps célestes étaient dans le ciel, et si oui, où ils se situaient par rapport aux lieux d'observation.

A 21:45 Mars était à l'azimut 127° (Sud-Est), hauteur 46°. Le lever était à 16:53, le passage au méridien à minuit, et le coucher à 07:13.

Il est très important de noter que Jupiter, planète alors aussi brillante que Mars, se trouvait juste en-dessous de cette dernière, à l'azimut 129°, élévation 43°, Jupiter suivant évidemment Mars dans son trajet céleste visible.

Exit donc à la fois Mars et Jupiter car il est impensable pour moi que tous ces témoins n'aient vu que l'un sans voir l'autre!

La planète Vénus était à ce moment à l'azimut 282° (~Ouest), hauteur 4° 45' bien propice aux méprises, elle s'était levée à 08:25, est passée au méridien à 15:21 et se couchera à 22:18.

L'étoile Sirius était à ce moment à l'azimut 201° (Sud-Sud-Ouest), hauteur 23°, levée à 15:37, passant au méridien à 20:23, couchée à 01:10. Il y avait bien entendu d'autres étoiles dans le ciel, mais aucune plus visible que Sirius. La seconde plus visible était Arcturus, à 75° (~Est), hauteur 12° 48', levée à 20:19, passant au méridien à 03:54 et couchée à 11:28.

La Lune, non mentionnée dans les rapports, était une pleine Lune, à ce moment à l'azimut 102° (~Est), hauteur 6° 41', levée à 20:59, passant au méridien à 02:13 et couchée à 08:18.

Gardons donc pour le moment Vénus, Sirius, Arcturus et la Lune comme candidats, et voyons la direction d'observation.

Il est malheureux, et assez injustifié à mon avis, que les nombreux points de repères géographiques judicieusement donnés aux gendarmes par divers témoins, ainsi que la localisation des divers témoins, aient été censurés; mais il nous reste tout de même de quoi opérer.

Mme Donischel est à Ottmarsheim, elle dit aux gendarmes, au moment même de l'observation, que le phénomène est en direction de l'usine Peugeot - il n'y en a qu'une dans la région, il était donc curieux de censurer que c'était celle prèS de Mulhouse:

Carte.

Mes deux lignes vertes montrent les limites de cette direction indiquée. Le phénomène est globalement vers l'Est, il est au minimum à 243° et au maximum à 273°. Les habitants de la région, dont votre serviteur, connaissent parfaitement les positions d'Ottmarsheim, de Mulhouse, de l'usine Peugeot. On se réfère d'ailleurs généralement à l'entrée de l'usine, sur la route traversant la forêt de la Hardt, au côté nord de l'usine, plus qu'à son Sud, perdu dans la forêt. C'est pourquoi cette indication donne une direction dont la plus haute probabilité correspond à 261°.

On peut d'ores et déjà oublier la Lune à l'Est, ainsi que les étoiles Sirius et Arcturus - sans même parler des témoignages précisant que le phénomène était 5 fois ou 10 fois plus gros qu'une étoile. Et nous avons au passage une raison de plus d'éliminer Mars et Jupiter, qui ne sont pas du tout dans la bonne direction.

Il ne nous reste donc plus que Vénus, qui est bien dans la bonne direction (282°)

Mme Donischel dit aussi aux Gendarmes que le phénomène "est en direction du [-]", "à gauche de cette montagne." Pour un Alsacien, le "[-]" censuré est l'un de deux points de repère bien connus: le Grand Ballon ou le Ballon d'Alsace, sommets des Vosges. La carte suggère que ce serait plutôt le Ballon d'Alsace, à 274°:

Carte.

Pour le témoin M. K., la censure ne permet pas de dire grand chose: tout ce qui est clair est qu'il est sur "l'îlot central de cette quatre voies", et qu'il y a routes à quatre voies entre Mulhouse et Bâle, entre Belfort et Mulhouse, et entre Mulhouse et Colmar. La direction donnée est "qui stationnait, à mi-hauteur, en direction du [-]-[-]." Ce qui là aussi peut se comprendre comme le Grand-Ballon ou le Ballon d'Alsace qui aurait été curieusement orthographié "Ballon-d'Alsace" alors que l'on écrit le plus souvent "le Grand-Ballon" plutôt que "le Grand Ballon" dans ma région. Si les lieux n'avaient pas été autant censurés, sans raison puisque ce témoin était de passage et non à son domicile, les indications de ce témoin indépendant auraient pu permettre de confirmer ou d'infirmer une explication par Vénus...

Nous avons dans le rapport des gendarmes également, "En raison des témoignages recueillis signalant que le phénomène avait été observé à [-], vers la [-] de [-], nous avons adressé un message 37/M à la brigade de cette localité afin de prendre contact avec les responsables des Produits Chimiques de [-], aux fins de savoir si les émanations de gaz ou autres produits auraient été émises dans l'atmosphère."

Encore une fois, la censure gêne. "vers la [-] de [-]" pourrait bien être "vers la forêt de la Hardt". Mais s'agit-il des témoignages d'Ottmarsheim? Les "Produits Chimiques de [-]" seraient l'usine chimique Pec-Rhin, au bord du Rhin juste à la sortie Est d'Ottmarsheim (Rhône Poulenc non loin plus au Sud ne tiendrait pas dans l'intervalle censuré du rapport). Cette usine est au Sud d'Ottmarsheim, ce qui suggère d'autres témoins que ceux d'Ottmarsheim ou l'écolière ou W. E. qui situent tous le phénomène à l'Ouest. Mais avec une direction non concordante, sauf à situer ces témoins à l'Est de Pec-Rhin donc en Allemagne... Mystère!

A ce stade, je note donc que la direction, pour ce que l'on en sait par certains témoins, est l'ouest, où se trouve Vénus.

Nous avons des indications de déplacements évoquant un déplacement vers le Nord, ce qui est conforme à Vénus, et une fin d'observation à une heure où Vénus cesse d'être visible en passant sous l'horizon.

Mais...

Vénus effectue cela les soirs précédents et les soirs avant. Les méprises sont possible, mais je trouve assez curieux qu'autant de gens se méprennent au même moment pour la même raison seulement ce soir-là, puisque nous avons deux groupes de témoins indépendant plus un témoin isolé indépendant. Personne ne signale de répétition du "phénomène" dans les jours qui suivent.

Mme R. H., épouse Donischel:

"Cet objet lumineux et comparativement à une étoile était cinq fois plus grand, de la valeur d'un centimètre de diamètre." "Sa couleur été jaune, comme la lumière d'un phare de voiture..."

"Autour de ce cercle, une dizaine de lumières clignotaient à intervalles réguliers. Ces lumières variaient du jaune clair à l'orange. Ces lumières étaient diffuses." "Au bout de plusieurs minutes d'observation, il s'est soudain produit un éclairage plus intensif de tout le phénomène." "La couleur de la lumière est devenue rouge-orangée et, en quelques secondes, le phénomène a disparu."

Ceci ne correspond presque en rien à une description de Vénus. Par exemple, même si la taille "un centimètre de diamètre" n'est guère "scientifique", ne ne vois pas comment n'importe qui dirait ceci de Vénus. La couleur jaune n'est pas celle de Vénus, blanche. Jamais autour de Vénus n'a-t-on vu à ma connaissance une "dizaine de lumières" qui "clignotaient à intervalles réguliers" et "variaient du jaune clair à l'orange." L'éclairage soudainement plus intensif à la fin n'a rien de Vénusien.

Le directeur de la piscine:

"...la grandeur de 5 étoiles soit 1 centimètre de diamètre environ. La partie centrale ... émettait sans arrêt une lumière blanche jaune, comparative à un phare d'une voiture." "... je tiens à préciser qu'autour de ce phénomène, clignotaient plusieurs lumières de la même couleur. L'intensité de celles-ci était moindre. Elles clignotaient par intermittence dans tous les sens. La partie centrale qui émettait sans arrêt une lumière se déformait dans tous les sens. La lumière semblait partir du noyau puis revenir."

Là encore, la même "taille", et les lumières clignotantes autour de la partie centrale.

E. L. disait:

"Cet objet était environ 10 fois plus grand une étoile et projetait des faisceaux lumineux de couleur rouge-jaune-orange. Il y avait un noyau central, mais je ne puis préciser la forme exacte de cet objet."

Vénus n'est pas 10 fois plus grande qu'une étoile, et s'il existe parfois quand elle est au ras de l'horizon un phénomène de "pilier de Vénus" - un halo blanchâtre vertical vers le bas - ce ne sont pas des faisceaux lumineux et cela n'est pas rouge-jaune-orange.

Et:

"A un moment donné, cet objet s'est déplacé pendant 5 - 10 minutes pour revenir à sa place initiale."

Jamais Vénus ne revient "à sa place initiale". Et si l'on voulait plaider que ce déplacement était une illusion, notons que ce témoin précisait aux gendarmes:

"J'avais comme point de repère deux cheminées et un arbre!"

Le fait que les gendarmes mettent là un point d'exclamation ne peut que marquer que ce témoin avait bien insisté sur ce point.

W. E.:

"...un diamètre de un centimètre environ qui émettait une lumière blanche bleutée très vive..."

C'est la couleur de Vénus, mais Marie-Thérèse F. dit:

"Elle avait une couleur rouge orange."

Jamais Vénus n'a eu de couleur rouge orange, ou changé de couleur.

Et:

"Ce disque s'est déplacé lentement vers la droite, en direction du nord et selon mon estimation sur une distance d'environ 60 kilomètres. Je n'ai pas poursuivi mon observation. Environ 10 minutes plus tard, ma fille C[-] m'a appelé pour me dire que le disque était revenu à son emplacement initial. J’ai constaté moi-même ce fait."

Ce qui constitue une confirmation indépendante du retour à la place initiale indiqué par E. L.

Selon les Gendarmes, Mr. K. J. a vu indépendamment "un point lumineux ... pouvant avoir la taille d'une pièce de 1 Fr, de face, avec au-dessous 2 points colorés en rouge."

Il n'y a jamais eu au-dessous de Vénus deux points lumineux colorés en rouge. Mais notons qu'il pensait qu'il pourrait s'agir d'un hélicoptère, ce qui peut donner à penser que ce qu'il a vu n'est pas ce que les autres témoins avaient vu.

Nous avons en somme un grand nombre d'éléments qui ne sont pas du tout typiques d'une méprise causée par Vénus. Je laisserais donc ce cas comme "non identifié" pour le moment.

Evaluation:

Non identifié.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 28 août 2022 Création, [gen1], [ufa1], [ldl1], [lcl1], [gei1], [uda1], [spa1].
1.0 Patrick Gross 28 août 2022 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 août 2022.