ALSACAT -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas de Strasbourg à Saverne, le 1 janvier 1945:

Numéro de cas:

ALSACAT-1945-01-01-STRASBOURGSAVERNE-1

Résumé:

Parmi les rapports de «Foo-Fighters» concernant l'Alsace, un cas est signalé brièvement dans un rapport de l'époque par l'officier de renseignement du 415th NFS, des forces aériennes des USA, comme ayant eu lieu dans la nuit du 1 au 2 janvier 1945, et concernant des «Foo Fighters» vus au nord de Strasbourg et au nord de Saverne.

Le rapport précise que cette observation et d'autres n'avait pas de confirmation de la présence de quoi que ce soit dans le voisinage par le radar au sol, lorsque cette confirmation était demandée par l'équipage.

Données:

Données temporelles:

Date: 1 et/ou 2 janvier 1945
Heure: Nuit.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 30 janvier 1945
Délai de rapport: Heure, 1 mois.

Données géographiques:

Département: Bas-Rhin
Commune: Strasbourg
Lieu: Strasbourg à Saverne
Latitude: 48.838
Longitude: 7.620
Rayon d'incertitude: 40 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1 ou 2
Nombre de témoins connus: 1 ou 2
Nombre de témoins nommés: ?
Ages des témoins: Adultes.
Types de témoins: Pilote et/ou opérateur radar du 415th NFS.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport officiel du Renseingement des Forces Aériennes des USA.
Type de lieu: Depuis biplace de chasse de nuit, OVNI dans le ciel.
Conditions d'éclairage: Nuit, radar de bord et au sol..
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Informations totalement insuffisantes.

Sources:

[Ref. dhd1:] JOURNAL "THE DECATUR HERALD":

Scan.

Des Pilotes U.S. Rencontrent une Nouvelle Arme Nazi
Le "Foo-Fighter"

Par ROBERT WILSON
De l'Associated Press

Une base de chasse de nuit américaine. France. 1er janvier

Les nazis ont lancé quelque chose de nouveau dans le ciel nocturne au-dessus de l'Allemagne: les étranges et mystérieux «foo-fighters», des boules de feu qui filent le long des ailes des Beaufighters américains qui effectuent des missions d'intrusion au-dessus du Reich.

Les pilotes U.S. rencontrent les étranges «foo-fighters» depuis plus d'un mois lors de leurs vols de nuit. Apparemment, personne ne sait exactement ce qu'est cette arme aérienne.

Les boules de feu apparaissent soudainement et accompagnent les avions sur des kilomètres. Ils semblent être radiocommandés depuis le sol et parviennent à suivre les avions volant à 300 milles à l'heure, révèlent les rapports de renseignement officiels.

«Il existe trois types de ces lumières que nous appelons des 'foo-fighters'», a déclaré le Lt. Donald Meiers, de Chicago, Illinois. «On a des boules de feu rouges qui apparaissent au bout de nos ailes et volent avec nous, la seconde est une rangée verticale de trois boules de feu qui volent devant nous et le troisième est un groupe d'environ 15 lumières qui s'éteignent et s'allument au loin - comme un sapin de Noël dans les airs.»

Les pilotes de cet escadron de chasseurs de nuit - en opération depuis septembre 1943 - trouvent que ces boules de feu sont la chose la plus étrange qu'ils aient jamais rencontrée. Ils sont convaincus que les «foo-fighters» sont conçus pour être une arme psychologique autant que militaire, bien que ce ne soit pas la nature des boules de feu d'attaquer les avions.

D'autres à cette base qui ont rencontré des «foo-fighters» incluent les Lt. Chester Buoscio, de Chicago, Illinois, et Anderson Henshaw, Carrier Mills, Illinois; le capitaine Fritz Ringwald, officier d'état-major d'East St. Louis, Illinois, qui est parti sur un vol après avoir entendu les nombreux rapports des «foo-fighters.»

«J'ai vu des lumières sur la droite et je l'ai dit au pilote, qui a dit, 'oh, ce sont des lumières sur une colline'», a rapporté Ringwald, ajoutant, «J'ai regardé dans cette direction quelques minutes plus tard, puis je lui ai dit 'eh bien cette colline est considérablement plus proche de nous maintenant'.»

[Ref. usa2:] FRED B. RINGWALD, U.S. ARMY AIR FORCE:

Le 415e Escadron de Chasse de Nuit (415th Night Fighter Squadron ou 415th NFS) de l'US Air Force a été créée en février 1943 et il avait effectué des patrouilles dans la Méditerranée et le Nord-ouest de l'Europe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Au courant d'avril 1945, l'escadron a effectué des patrouilles et des missions d'intrusion, concentrant ses attaques sur les installations ennemies, les dépôts de matériels, les communications, et les troupes. Il utilisait des Bristol Beaufighters britanniques à ce moment.

En décembre 1944, des membres du 415th NFS ont fait plusieurs rapports de ce qu'ils ont appelé «Foo Fighters», comme enregistré dans un rapport du 30 janvier 1945 au Tactical Air Command par l'officier de renseignement Fred Ringwald. Il est intéressant de noter que Ringwald était lui-même l'un des premiers témoins des Foo-Fighters sur la zone de combat du Rhin.

Voici les parties de ce rapport sur l'observation dans leur dossier:

Scan.

1. En conformité avec le paragraphe 2 de la 1ère annexe, les extraits suivants des Rapports de Sorties de divers pilotes qui ont rencontré le phénomène de nuit sont soumis pour information.

[...Autres observations...]

Nuit du 1-2 janvier 1945 - «Avons vu des Foofighters au nord de Strasbourg et au nord de Saverne».

[...Autres observations...]

2 . Dans tous les cas où le pilote a appelé le centre CGI [station de radar au sol] et demandé s'il y avait un avion détecté dans la région, il a reçu une réponse négative.

F. B. Ringwald [Fred B. Ringwald, officier de renseignement de l'unité S-2.]
Capitaine, [Illisible]
Officier du Renseignement

Note: le rapport énumère plusieurs autres observations en Alsace, celles-ci ont leurs propres dossiers. Il énumère également plusieurs observations dont l'emplacement est inconnu pour moi car ils ont été codés comme «Q-9050», «Q-1378», etc. Ces emplacements peuvent être sur l'Alsace, plus qu'ailleurs en France, ou sur l'Allemagne. Comme je n'ai pas encore trouvé le sens de ces codes d'emplacements, je ne peux pas inclure ces autres observations dans ALSACAT pour le moment.

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

1/2 jan.1945; Nord de Strasbourg, France

Foo fighters. (Page 131 Réf.1)

La référence indiquée correspond à «Strange Company (2007), Keith Chester».

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

2 janvier 1945:

France

Un objet a été aperçu qui a eu un aspect et une performances au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus. Un objet a été observé par un témoin (Meiers).

Classification Hynek: RR1

Classification Vallée: RR1

Les sources sont indiquées comme: «Wilkins, Harold T., Flying Saucers on the Attack, Ace Star A-11, New York, 1967; Hall, Richard H., The UFO Evidence, NICAP, Washington, 1964».

Discussion:

Carte.

Scan.

En jaune, la frontière. Au Nord de Strasbourg et au Nord de Saverne peut ainsi indiquer que ce ou ces «Foo-Fighters» ont été vus depuis le Bas-Rhin. La frontière est à 50 kilomètres environ au Nord de Strasbourg et à 44 kilomètres environ au Nord de Saverne.

Pour cette observation, il n'y a évidemment aucune élément qui permettrait de dire ce que ces aviateurs avaient vu.

Evaluation:

Informations totalement insuffisantes.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 24 janvier 2018 Création, [usa2], [nip1], [uda1].
1.0 Patrick Gross 24 janvier 2018 Première publication.
1.1 Patrick Gross 4 février 2023 Addition [dhd1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 février 2023.