Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Les îles de la Friese, Allemagne, le 9 mars 1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1945-03-09-FRIESENISLANDS-1

Résumé:

En 2009, dans son catalogue des observations de "Foo-Fighters" de la Deuxième Guerre mondiale, l'ufologue français Dominique Weinstein se référait au livre de 2007 "Strange Company - Military Encounters with UFOs in World War II" de Keith Chester pour cataloguer le cas suivant:

Le 9 mars 1945, dans la soirée, un avion Mosquito du 25ème Groupe de Bombardement menait une mission météorologique. Le major Bozarth était pilote et le lieutenant Anglum était son navigateur. Ils ont traversé la côte anglaise, au-dessus de la mer du Nord, suivant la météo dans une zone désignée comme route de bombardement à suivre des heures plus tard. Ils volaient à 10 000 pieds, juste au-dessus du ciel couvert. En contrebas se trouvaient les îles de la Frise du Nord, cachées dans le brouillard.

Soudain, trois lumières apparurent; l'une était basse et deux se trouvaient à environ 15 000 pieds au-dessus du Mosquito.

Elles "avaient l'apparence de fusées éclairantes blanches larguées dans les airs" et ressemblaient à des fusées éclairantes à parachute, s'estompant même comme des fusées éclairantes. Leur rapport d'opération a été envoyé au quartier général du 25e groupe de bombardement, indiquant que l'équipage avait observé "trois Foo-Fighters".

Il est dit que Keith Chester avait trouvé le cas dans le Rapport de Mission Bluestocking 2/43, de l'officier du renseignement (S-2) du 653rd Squadron, adressé aux Quartier Général du 25th Bombardment Group (Reconnaissance).

Données:

Données temporelles:

Date: 9 mars 1945
Heure: Soirée
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 1945
Délai de rapport: Heures, jours.

Données géographiques:

Pays: Allemagne
Département/état: Iles de la Friese
Commune:

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 2

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport d'opérations militaires, livre OVNIS Keith Chester.
Conditions d'éclairage: Soirée, couverture nuageuse sous l'avion.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Oui.
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Apparaissent, s'éteignent comme des fusées éclairantes.
Actions témoins:
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Comme des fusées éclairantes.

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 2.
[ ] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: NL
Armé / non armé: ?
Fiabilité 1-3: 1
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: ?

Sources:

[Ref. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Cas 105

9 mars 1945

Nord des iles de la Friese, Allemagne

Dans la soirée, le 25ème Groupe de Bombardement a mené une autre mission météorologique. Le major Bozarth était pilote et le lieutenant Anglum était son navigateur. Ils ont traversé la côte anglaise, au-dessus de la mer du Nord, suivant la météo dans une zone désignée comme route de bombardement à suivre des heures plus tard. Ils volaient à 10 000 pieds, juste au-dessus du ciel couvert. En contrebas se trouvaient les îles de la Frise du Nord, cachées dans le brouillard. Soudain, trois lumières apparurent; l'une était basse et deux se trouvaient à environ 15 000 pieds au-dessus du Mosquito. Elles "avaient l'apparence de fusées éclairantes blanches larguées dans les airs" et ressemblaient à des fusées éclairantes à parachute, s'estompant même comme des fusées éclairantes. Leur rapport d'opération a été envoyé au quartier général du 25e groupe de bombardement, indiquant que l'équipage avait observé "trois Foo-Fighters".

Sources: Headquarters, 25th Bombardment Group (Reconnaissance), Subject S-2 Mission report, Bluestocking 2/43, 653rd Squadron, to Commanding officer, 25th Bomb Group / Strange Company, Keith Chester, 2007.

(Ref. nip1:) "THE NICAP WEBSITE":

9 mars 1945; Iles des Friese du Nord

Trois lumières; avaient l'apparence de fusées éclairantes blanches larguées dans l'air; appelées foo fighters. (Page 145-146 Réf.1)

La référence 1 est décrite en fin de document comme "Strange Company (2007), Keith Chester".

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Date: 9 mars 1945

Lieu: Iles de la Frise du Nord

Heure:

Résumé: Trois lumières; avait l'apparence de fusées éclairantes blanches larguées dans l'air; appelés foofighters.

Source:

Informations aéronef(s):

Le de Havilland DH.98 "Mosquito" était un avion multi-rôles britannique, qui a servi de chasseur-bombardier, de torpilleur et d'avion de reconnaissance au sein de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale.

Son armement était de 4 mitrailleuses Browning de 7,62 mm et 4 canons Hispano de 20 mm.

Son pilote et son navigateur étaient assis côte à côte, le navigateur étant décalé en arrière d'une trentaine de centimètres pour la largeur aux épaules.

DH.98 Mosquito.

Discussion:

Les "îles Friesen" (îles frisonnes), également connues sous le nom d'îles des Wadden ou d'îles de la mer des Wadden, forment un archipel à l'extrémité orientale de la mer du Nord, dans le nord-ouest de l'Europe, s'étendant du nord-ouest des Pays-Bas à l'Allemagne jusqu'à l'ouest du Danemark. Le nom de code de ces missions était "Bluestocking".

Carte.

Le 25th Bomb Group (reconnaissance, spécial) était l'une des unités les plus importantes et les plus uniques de la Eighth Air Force américaine. Opérant sur divers avions, l'unité a fourni des données météorologiques vitales pour les frappes de la 8e AF, a repéré des cibles pour les frappes, a largué des agents de l'OSS en Europe occupée, a effectué des missions de reconnaissance photographique et a effectué d'autres tâches selon les besoins.

Le 25th Bomb Group était composé du 652nd Bomb Squadron (Heavy, Recon.), du 653rd Bomb Squadron (Light, Recon.) et du 654th Bomb Squadron (Heavy, Special). Le 652e a piloté des B-17G et des B-24D/H lors de vols météorologiques au-dessus de l'Atlantique pour fournir aux planificateurs de la 8e AF des informations météorologiques en développement. Les 654e et 653e ont également utilisé des Mosquitos pour les vols d'observation et de prévision météorologiques, le largage de paillettes de brouillage radar, le repérage de cibles, etc.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les vols au-dessus du continent européen pour obtenir des informations à utiliser dans la planification opérationnelle et les missions de reconnaissance météorologique au-dessus de cibles afin de fournir des informations météorologiques à transmettre aux bombardiers en route pour attaquer ont été confiés aux De Havilland Mosquitos Mk. XVI du 653e Escadron du 25ème Groupe de Bombardement des US Army Air Forces.

Au moment de cette observation, ils étaient basés à la base aérienne de la RAF de Watton.

A première vue, ce cas est clair: les "OVNIS" sont décrits comme étant semblable à des fuséEs éclairantes. Il n'y a nulle maneuvre de poursuite de leur part; ils s'éclairent, puis s'éteignent. Ce seraient donc des fusées éclairantes.

Un petit "grain de sable" apparaît dans le rapport: l'officier du renseignement, au lieu de parler de fusées öclairantes, parle de "Foo-Fighters". On peut se demander pourquoi.

Ensuite, nous avons deux de ces "fusées éclairantes" apparaissant au-dessus du ciel couvert. Il n'y a aucun sens à ce qu'elles aient donc été tirées du sol. C'est sans soute pourquoi les aviateurs évoquent des parachutes, pensant à des fusées éclairantes slarguées depuis des avions ennemis. S'ils avient réellement vus ces parachutes, il n'y aurait pas de sens à ce que l'officier du renseignement parle de "Foo-Fighters". Il y a aussi le fait que les aviateurs ne disent pas avoir réellement vu ces parachutes. Et par ailleurs, cela n'a guère d'intérêt de parachuter des fusées éclairantes au-dessus d'un avion solitaire volant au-dessus de la couche nuageuse, le tout étant non visible ou au moins peu visible par une éventuelle DCA au sol, laquelle ne tire d'ailleurs pas.

Avec ce rapport, comme avec une partie des autres rapports, je me retrouve encore devant un véritable "casse-tête" dans lequel il n'est presque pas possible de trancher entre de l'ordinaire et du non ordinaire.

Evaluation:

Non identifié, possibles fusées éclairantes.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 31 décembre 2023 Création, [dwn2], [nip1], [tai1].
1.0 Patrick Gross 31 décembre 2023 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 31 décembre 2023.