Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Worms, Allemagne, le 26 ou 27 décembre 1944:

Numéro de cas:

ACUFO-1944-12-26-WORMS-1

Résumé:

Fred B. Ringwald était l'officier du Renseignement du 415th Night Fighter Squadron. Il avait été lui-même témoin des mystérieux "foo-fighters" lorsque l'escadron effectuait des missions d'intrusion au-dessus de la vallée du Rhin en 1944. Il interrogea d'autres témoins et fit état d'un certain nombre de rapports de ce type dans un rapport de syntèse pour l'A-2 du XII Commandement Aérien Tactique de l'armée américaine, le 23 janvier 1945.

Dans ce document, il cite que dans la nuit du 26 au 27 décembre 1944, il y a eu une observation d'une lumière à la même altitude que celle d'un avion de chasse de nuit à proximité de Worms, en Allemagne. La lumière a été vue arriver à moins de 100 pieds; le pilote a accéléré et a pris des mesures d'évitement, mais la lumière a continué à suivre pendant 5 minutes. Finalement, la lumière s'est élevée rapidement et a disparu de la vue.

Données:

Données temporelles:

Date: 26 ou 27 décembre 1944
Heure: Probable nuit.
Durée: 5 minutes.
Date du premier rapport connu: 23 janvier 1945
Délai de rapport: Heures, 1 mois.

Données géographiques:

Pays: Allemagne
Département/état: Rhénanie-Palatinat
Commune: Worms

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1 ou 2
Nombre de témoins connus: 1 ou 2
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport du Renseignement militare de l'unité.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Approche, suit les maneuvres d'évitement.
Actions témoins: Maneuvres d'évitement.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1 ou 2.
[ ] Radar aéronef: Non rapporté.
[ ] Radar sol directionnel: Non rapporté.
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, quatre canons de 20 mm et six mitrailleuses de 7,62 mm.
Fiabilité 1-3: 3
Etrangeté 1-3: 3
ACUFO: Possible engin extraterrestre.

Sources:

[Ref. rwd1:] FRED B. RINGWALD, RENSEIGNEMENT, US ARMY AIR FORCE:

Note: le document qui suit a été présenté par le Project 1947, le site de recherches ufologiques historiques de Jan Aldrich, à www.project1947.com/fig/1945a.htm
Seuls l'entête, la fin, et la partie relative au cas documenté ici sont montrés.
Seules les autres cas sont retirés, chacun étant montré dans son propre dossier dans ce catalogue.

Scan.

S E C R E T

1er W/Ind

D-W-2

QUARTIERS GENERAUX XII TACTICAL AIR COMMAND, APO #374, U.S. Army, 23 janvier 1945.

A: S-2, 415 Night Fighter Squadron.

Envoyé réglementairement avec le paragraphe 2 du 1er Ind.

[Signature]

LEAVITT CORNING, JR,.
Lt. Colonel, G.S.C,.
A/C du S, A-2.

2ème W/Ind

415th. NIGHT FIGHTER SQUADRON, APO #374, U. S. Army, 30 janvier 1945.

A: AC du S A-2. XII Tactical Air Command, APO 374, U. S. Army.

1. Conformément au paragraphe 2 du 1er In., les extraits suivants des rapports de Sortie de divers pilotes ayant rencontré le Phénomène Nocturne sont soumis pour votre information.

[... autres cas...]

Scan.

[... autres cas...]

Nuit du 26-27 décembre 1944 - Lumière observée à la même altitude à proximité de Worms. L'observateur a vu la lumière arriver à moins de 100. Il s'est éloigné et a pris des mesures d'évitement, mais la lumière a continué à suivre pendant 5 minutes. La lumière s'est alors arrêtée rapidement et est partie hors de vue."

[... autres cas...]

Scan.

2. Dans tous les cas où le pilote a appelé le Control GCI et a demandé s'il y avait unavion Bogey dans la zone, il a reçu une réponse négative.

[Signature.]

F. B. Ringwald
Capitaine, A.C.
Officer du Renseignement

* Foofighters est le nom donné à ces phénomènes par les équipages de combat de cet escadron.

S E C R E T

[Ref. dwn2:] DOMINIQUE WEINSTEIN:

Scan.

Cas 72

26-27 décembre 1944

A proximité de Worms, Allemagne

De nuit, l'équipage d'un Beaufighter du 415th Night Fighter Squadron de l'USAAF a observé une lumière à la même altitude. Puis ils ont vu des lumières arriver à moins de 100 pieds. Le pilote s'est écarté et a pris une mesure d'évitement, mais la lumière a continué à suivre l'avion pendant cinq minutes. La lumière est ensuite "remontée rapidement et a disparu de la vue".

Sources: USAAF, rapport du capitaine F.B. Ringwald, officier du renseignement, 415th Night Fighter Squadron, à l'AIC du S,A-2 XII Tactical Air Command, 30 janvier 1945, NARA/Strange Company, Keith Chester, 2007

[Ref. sua1:] SITE WEB "SATUDAY NIGHT UFORIA":

... en décembre 1944, les membres du 415th feront plusieurs rapports, comme indiqué dans un rapport du 30 janvier 1945 au Commandement Aérien Tactique par l'officier du renseignement Fred Ringwald...

Nuit du 26 au 27 décembre 1944 - "Lumière observée à la même altitude à proximité de Worms. L'observateur a vu la lumière arriver à moins de 100 pieds. S'est éloigné et a pris une mesure d'évitement, mais la lumière a continué à suivre pendant 5 minutes. Lumière ensuite est montée rapidement et a disparu."

Informations aéronef(s):

Le Bristol Type 156 "Beaufighter", surnommé "Beau", était un avion multi-rôles britannique développé pendant la Première Guerre mondiale. Il a été conçu à l'origine comme une variante de chasseur lourd du bombardier torpilleur Bristol Beaufort; il s'est avéré être un chasseur de nuit efficace, qui est entré en service dans la Royal Air Force (RAF) pendant la bataille d'Angleterre.

A l'origine, l'armement se composait de quatre canons de 20 mm et de six mitrailleuses de 0,303 pouces, mais de nombreuses variantes ont été construites; par exemple, les versions avaient la capacité de transporter en plus huit projectiles de roquettes, certaines avaient un canon Vickers 'K', le Beaufighter TF.Mk X était utilisé pour les opérations anti-navires.

Le Beaufighter Mk VIF était équipé du radar Mark VIII.

Ci-dessous: Beaufighter Mk VIF du 415th Night Fighter Squadron.

Beaufighter VIF 415th NFS.

Les Beaufighters ont servi dans l'US Army Air Force jusqu'à la fin de la guerre, mais la plupart avaient été remplacés par les P-61 "Black Widow" à partir de décembre 1944; il est donc possible que l'avion ait été un P-61.

Discussion:

Carte.

Le rapport de Fred Ringwald était spécifiquement consacré à des phénomènes considérés être ce que l'on appelait les "Foo-fighters", ce n'était pas un rapport sur les opérations militaires en général.

On notera une approche de la lumière vers l'avion à une distance dite de moins de 33 mètres; ce qui rend peu probable qu'il se soit agi d'une lumière ordinaire sur un avion ennemi.

Cette lumière suit les manoeuvres évasives de l'avion, elle est là pendant 5 minutes, et elle n'a aucune action hostile contre l'avion.

Evaluation:

Possible engin extraterrestre.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 18 janvier 2024 Création, [rwd1], [dwn2], [sua1].
1.0 Patrick Gross 18 janvier 2024 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 janvier 2024.