France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

14 octobre 1954, Amiens, Somme:

Référence pour ce cas: 14-oct-54-Amiens. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans les années 1970, le Dr. Claude Poher, futur premier dirigeant du futur gourpe officiel d'enquête sur les OVNIS le GEPAN, avait compilé un catalogue très synthétique d'observations en France ayant fait l'objet d'un rapport aux authorités ou émanant de fonctionnaires. Il y notait que le 14 octobre 1954 à 11:45 heures à Amiens dans la Somme, un témoin avait observé un objet ovoïde brillant.

En 1979, les ufologues "sceptiques" Gérard Barthel et Jacques Brucker assuraient avoir "enquêté" sur ce cas, dont le témoin était "introuvable après enquête." Ils indiquaient que l'objet a été vu au-dessus d'une traînée d'avion, et qu'il a donc été trop haut pour qu'il y ait une description utile et qu'il n'y a donc pas d'analyse possible.

C'est en 2020 que j'obtiens une source journalistique d'époque: le journal régional Le Courrier Picard du 15 octobre 1954 avait en effet rapporté en page 3 que la veille, un gardien de la paix, Mr. Delcourt qui se promenait vers 11 h. 40, rue Gauthier-de-Rummilly, avait levé la tête vers le ciel où s'étalaient de vastes traînées de condensation que des avions avaient laissé sur leur passage quelques instants auparavant.

Il a brusquement vu au-dessus de ces traces, à une hauteur très élevée, selon lui, et dans la direction d'Ailly-sur-Somme, une sorte de lentille argentée et brillante qui sans le moindre bruit répercuté, a volé en un large quart de cercle et a disparu à l'horizon.

Mr. Delcourt n'avait remarqué aucune fumée autour de l'engin très rapide.et il avait précisé au journal que la machine mystérieuse n'avait en aucune façon une forme d'appareils connus.

Rapports:

[Ref. cpd1:] JOURNAL "LE COURRIER PICARD":

Scan

ENFIN DU SERIEUX

Une "Soucoupe" vue
par un gardien de la paix

Nous aurions mauvaise grâce à abandonner aujourd'hui une chronique qui fait les belles heures de nos imaginations, celle des soucoupes volantes.

D'autant que nous avons de nouveaux arguments pour l'alimenter, et d'excellents.

Nous avons récemment relaté les exploits nocturnes de l'étrange "Martien" qu'un amiénois avait "découvert" route d'Allonville et qu'il promenait dans sa camionnette de café en café.

Seule, l'énergique action de notre ami Gilbert, garçon de café audacieux, permit de découvrir qu'il s'agissait d'un Terrien déguisé.

Notre Gilbert se précipita en effet sur le Martien et le fouilla de fond en comble, ce qui mit fin à la plaisanterie.

Aujourd'hui, c'est plus sérieux. Il s'agit d'un témoignage nouveau et ce témoignage apparaît fort digne de foi puisque c'est celui d'un gardien de la paix, M. Delcourt.

Hier, vers 11 h. 40, alors que M. Delcourt se promenait rue Gauthier-de-Rummilly, il leva la tête vers le ciel où s'étalaient de vastes traînées de condensation que des avions avaient laissé sur leur passage quelques instants auparavant.

Or, brusquement, au-dessus de ces traces, à une hauteur très élevée, selon M. Delcourt, et dans la direction d'Ailly-sur-Somme, apparut une sorte de lentille argentée et brillante qui sans le moindre bruit répercuté, fit un large quart de cercle et disparut à l'horizon.

M. Delcourt ne remarqua aucune fumée autour de l'engin qui évolua à une très grande vitesse.

- En tout cas, nous a précisé hier le gardien de la paix, j'affirme que cette machine mystérieuse n'avait en aucune façon une forme d'appareils connus.

[Ref. cpr1:] CLAUDE POHER, GROUPE DE RECHERCHE SUR LES OVNI "GEPA":

En 1968-1969, avant que l'effort d'ufologie officielle du GEPAN ne soit mis en place, son futur dirigeant le Dr Claude Poher avait été un membre du groupe officieux d'ufologie GEPA, et a rassemblé et encodé sur ordinateur plus de 700 rapports d'OVNIS sur lesquels des calculs statistiques sur des facteurs multiples pouvaient être menés. Dans le fichier se trouvaient un certain nombre de rapports français d'OVNIS pour 1954, dont celui-ci.

Pour la lisibilité, une interprétation décodée des données est fournie ici après le code original qui était une chaîne de 80 caractères. Le décodage a été fait selon les indications originales, le numéro de code et sa signification générique sont données. N'oubliez pas que la signification générique de chaque code est une catégorie prédéfinie, et non pas le détail spécifique effectif. Par exemple, si l'âge du témoin principal était de 33 ans, le codage aurait alloué le nombre "3" qui correspond à la catégorie "adulte de 21 à 59 ans."

Code original:0629551410195411451JA1104010060014ZZZZ003000000000000000000000000000000000000000
Lieu:Amiens (Somme) - France
N. de cas:0629
Code source:55
Nature source:Rapports de sources officielles française: Police, Gendarmerie, Armée, pilotes
Jour:14
Mois:10
Année:1954
Heure:11
Minutes:45
Type d'heure:1 = heure locale
Nombre de témoins:1 = 1
Témoin principal connu nominativement:1 = nom indiqué
Age du témoin principal:0 = pas d'indication
Occupation du témoin principal:4 = armée, police, pompier, inspecteur
Enquête officielle:1 = une enquête officielle a été menée
Météo:0 = pas d'indication
Durée:0 = pas d'indication
Distance minimale témoin - phénomène:6 = plus de 3 km
Méthode d'observation:0 = pas d'indication
Nombre "d'objets" observés simultanément:01 = 1
Forme "d'objet" (terminologie des témoins):4 = oval, oeuf, ovoïde, "comme un ballon de rugby"
Dimensions du phénomène:ZZZZ = pas d'indication
Couleur du phénomène observé:0 = pas d'indication
Luminosité du phénomène:3 = brillant, très lumineux
Lumières ou projecteurs sur le phénomène:0 = pas d'indication
Vitesse de déplacement du phénomène:0 = pas d'indication
Accélération du phénomène:0 = pas d'indication
Trajectoire du phénomène:0 = pas d'indication
Sons perçus durant l'observation:0 = pas d'indication
Hauteur angulaire maximale de l'observation (horizon = 0°):0 = pas d'indication
Nature du lieu d'atterrissage:0 = pas d'indication
Nombre de points de contact avec le sol:0 = pas d'indication
Traces d'atterrissage:0 = pas d'indication
Observation "d'occupants"0 = pas d'indication
Taille des "occupants" observés:00 = pas d'indication
Tenue des "occupants":00 = pas d'indication
Tenue:0 = pas d'indication
Comportement général des "occupants":0 = pas d'indication
Interaction des "occupants" avec le(s) témoins(s):0 = pas d'indication
Tête, cheveux:0 = pas d'indication
Voix, respiration, menton:0 = pas d'indication
Peau:0 = pas d'indication
Yeux:0 = pas d'indication
Bouches:0 = pas d'indication
Détails divers:0 = pas d'indication
Effets thermiques:0 = pas d'indication
Effets lumineux:0 = pas d'indication
Effets magnétiques (ou électromagnétiques):0 = pas d'indication
Odeur perçue par le(s) témoin(s):0 = pas d'indication
Effets physiologiques sur le(s) témoin(s):0 = pas d'indication
Effets psychologiques sur le(s) témoin(s):0 = pas d'indication
Effets sur des animaux:0 = pas d'indication
Autres effets rapportés:0 = pas d'indication
Nébulosité:0 = pas d'indication
Oscillations, émission de matière:0 = pas d'indication
Rotation, vol en formation:0 = pas d'indication
Disparition instantanée:0 = pas d'indication
Halo autour du phénomène:0 = pas d'indication
Interaction témoin / phénomène (en complément des autres rubriques):0 = pas d'indication
Dessin ou photo:0 = pas d'indication
Détails de structure observés:0 = pas d'indication

[Ref. bbr1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 14 octobre 1954:

"Amiens - 80 - 11 h 45: témoin introuvable après enquête."

Plus loin dans le livre, ils indiquent que l'objet a été vu au-dessus d'une traînée d'avion, et qu'il a donc été trop haut pour qu'il y ait une description utile et qu'il n'y a donc pas d'analyse possible.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans la Somme à Amiens le 14 octobre 1954 à 11:45 heures "Un témoin, gendarme, a observé un objet ovoïde brillant."

La source est notée: "Les Universons par Poher Claude ** http://www.premiumwanadoo.com/universons/"

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541014 14.10.1954 Amiens France

Explications:

Informations totalement insuffisantes.

Luc Chastan indiquait que le témoin était un gendarme; mais ce n'est pas avéré. Claude Poher notait simplement les cas provenant de témoins fonctionnaires, ou ayant été rapportés aux gendarmes. Le témoin pouvait donc être pompier, maire, etc.

MàJ 29 janvier 2020: avec la source [cpd1], on obtient un peu plus d'informations, mais pas assez tout de même pour proposer une explications certaine.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Amiens, Somme, officiel, ovale, lumineux

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 16 janvier 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 8 avril 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lcn1].
1.1 Patrick Gross 23 février 2017 Addition [ubk1].
1.2 Patrick Gross 18 juillet 2019 Addition du Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée."
1.3 Patrick Gross 29 janvier 2020 Addition [cpd1]. Dans le Résumé, addition du paragraphe "C'est en 2020..." et des deux paragraphes suivants.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 29 janvier 2020.