Les témoins -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Documents concernant les témoins

Vernon Brazel

(Vernon BRAZEL, Vernon Richard BRAZEL, Vern BRAZEL).

S'il vous plait, avant de poser des questions ou d'envoyer critiques ou commentaires, veuillez lire ceci.

Biographie:

Vernon Richard Brazel (31 juillet 1938 - 22 juin 1967) était le plus jeune enfant de "Mack" Brazel. Il était âgé de 8 ans, presque 9 ans, au moment de l'incident. Il a résidé - après l'incident - au moins en Virginie, et résidait en Californie au moment de son décès.

J'ai trouvé et vérifié les informations ci-dessus à partir de sources non ufologiques, telles que:

U.S. Social Security Administration, Death Master File, database (Alexandria, Virginia: National Technical Information Service).

Affidavits:

Il n'y a pas d'affidavit par Vernon Brazel.

Interviews et déclarations publiques:

Il n'y a pas de déclaration publique par Vernon Brazel.

Dans la presse de 1947:

Roswell Daily Chronicle, 9 juillet 1947:

[...]

Brazel a raconté que le 14 juin, lui et son fils de 8 ans, Vernon, étaient à environ 7 ou 8 miles de la maison de ranch de la ferme de J.B. Foster, pour lequel il travaille, quand ils sont tombés sur un grand secteur de débris brillants composé de bandes en caoutchouc, de feuille d'étain, d'un papier plutôt rigide et de bâtons.

[...]

Source:

Commentaires et notes d'enquêteurs:

Thomas J. Carey et Donald R. Schmitt:

Le plus jeune enfant de Mack, Vernon, avait 7 ans au moment de l'incident. Malheureusement, il a disparu dans des circonstances mystérieuses en 1960 et n'a jamais été entendu de nouveau.

Source:

Note: son âge n'était pas 7 ans mais 8 ans au moment de l'incident, et il est décédé en 1967 et non en 1960.

Kevin Randle:

Ce chercheur a déclaré qu'au début des années 1990, le Fund for UFO Research (FUFOR) avait lancé un programme pour recueillir des témoignages et des affidavits de témoins de Roswell. Bessie Brazel avait déclaré dans son affidavit que la famille Brazel avait une maison à Tularosa, où elle vivait avec son jeune frère Vernon pendant l'année scolaire, et qu'ils passaient les étés sur le ranch Foster avec leur père.

Bessie disait qu'un ou deux jours après que son père ait trouvé le champ de débris vers le 4 juillet 1947, elle, lui et Vernon sont allés à cheval sur le site par ramasser le matériel. Elle dit qu'ils ont utilisé plsuieurs sacs pour collecter les débris.

Elle disait qu'un jour ou deux plus tard, plusieurs militaires sont venus sur le ranch, peut-être 15, et qu'un ou deux officiers ont parlé avec son père et sa mère, pendant que les autres de la famille Brazel attendiaent, et aucun des militaires n'a parlé avec elle ou Vernon.

Source:

Note: voir l'affidavit de Bessie Brazel, et celui de Sally Strickland.

Anthony Bragalia:

Pour beaucoup, ce qui a été vu à Roswell a jeté une ombre sur toute la durée de leur vie. Et pour les deux enfants qui, innocemment, sont arrivés sur des choses étranges tombées du ciel en 1947 qui n'appartiennent pas [sic], leur vie a été courte. Il est révélateur que les témoins "premiers-sur-la-scène" des matériaux de la collision extraterrestres ont été surnommés ceux qui en ont parlé le moins. Ils étaient troublés par des secrets qui se tenaient dans leurs coeurs et leurs tombes. Les témoins originaux et non contaminés étaient le gestionnaire du ranch Mac Brazel et deux garçons du Nouveau-Mexique, Dee Proctor et Vernon Brazel.

Mais les enfants ont souffert. Et ces deux ont effectivement souffert. C'est une histoire de silence et de suicide. C'est un conte torturé de boissons, de divorces et de jeunes mourants. C'est un récit incroyable de métal extraterrestre volé et de menaces effrayantes pour les jeunes. Et la brève mais impressionnante confession d'un de ces témoins enfants de Roswell est relatée sur l'Internet pour la première fois, ici et maintenant:

Le Fils de l'Eleveur: Vern Brazel

Mac Brazel a géré un ranch appartenant aux deux frères H. S. "Henry" Foster et J. B. "Jasper" Foster. Vernon était le fils de Mac. Vern était âgé de 8 ans en 1947. Vernon est très rarement mentionné dans la saga du crash d'OVNI de Roswell. En fait, Vern n'est mentionné qu'une seule fois (et fugacement) dans une seule édition de l'un des deux journaux de Roswell à l'époque et dans aucun des journaux du pays qui ont publié l'histoire. Seul le numéro du Roswell Daily Record du 9 juillet 1947 mentionne le fils de l'homme du ranch et déclare en partie: "Brazel a raconté... que lui et son fils de 8 ans ont traversé la grande zone de l'épave..."

C'est tout ce qui avait déjà été écrit sur Vernon Brazel. Et personne ne parlait jamais de lui parce qu'il avait quitté le Nouveau-Mexique dès qu'il la pu légalement. Et personne ne pouvait trouver Vern Brazel car il a changé son nom et a déménagé d'un Etat à l'autre. Et personne ne pourra jamais parler avec Vernon Brazel car il a été abattu jeune avec une arme de poing, mettant immédiatement fin à sa vie avec une balle à la tête.

Cet auteur a appris de Loretta Proctor (voisine de Mac Brazel) dans des conversations il y a environ quatre ans, que Vernon était un ami très proche de son fils Dee, qui était également là à la découverte de la scène du crash. Dee avait sept ans et Vern avait huit ans. Les deux étaient ce qu'elle appelait les "petits ranchers" qui ont aidé Mac avec des tâches ménagères le week-end et pendant les étés. Lorsque j'ai mentionné le nom de Vern à Loretta, elle a répondu: "Que savez-vous de Vern?" Loretta, qui avait toujours été très accommodante et agréable, m'a surpris par la façon dont elle voulait savoir comment je connaissais Vern. Je me suis alors rendu compte de la raison de sa fermeté alarmante. Loretta a expliqué qu'après l'accident, Vern "avait eu des problèmes d'ajustement, était difficile avec les autres enfants" et est devenu l'objet de blagues sur la trouvaille inhabituelle de son père. Il voulait sortir de l'état dès qu'il était majeur, a appris Loretta. L'histoire l'a suivi partout où il est allé. Loretta m'a dit que Vernon a fini par changer son nom et "voulait se détacher aussi loin que possible de son identité et de cet État. Il a utilisé le nom de Tannehill ou Tunnecliffe, je crois. Quelque chose comme ça". Loretta devait découvrir que, après une brève période dans la marine américaine, Vernon a vécu en de nombreux endroits, y compris le Montana, la Californie et la Virginie. Mais pour autant que Loretta le sache, Vern n'est jamais revenu au Nouveau-Mexique, "il n'a jamais voulu ces souvenirs". Le "petit secret" de Roswell concernant leur "petit rancher" était sur le point d'être dit quand j'ai demandé à Loretta: "Qu'est-ce qui est advenu de Vern?" Loretta a hésité et a répondu: "Vern a pris un pistolet et s'est suicidé. Tiré une balle dans la tête. Il n'avait que 20 ans". Choqué, et entendant ce que je pensais être un pleur réprimé, j'ai seulement pu lui dire: "Nous savons tous les deux pourquoi". Loretta n'a pas répondu.

Je voulais confirmer autant que possible cette information remarquable transmise par Loretta. Et en fait, j'ai pu constater à travers les dossiers militaires que Vernon Brazel a été un marin de l'USS Hassayampa à son port d'attache à Pearl Harbor. Par l'intermédiaire de l'Index de Décès de la sécurité sociale, j'ai constaté que la Californie et la Virginie étaient les derniers états de résidence et l'état où le certificat de décès a été délivré. Et cela s'est passé dans les années 20. Tout ce que Loretta Proctor m'avait dit. Je me sentais presque coupable, de le vérifier. C'est parce que la femme du ranch qui a survécu à son fils bien-aimé - et qui a maintenant près d'un siècle - s'est toujours révélée être une femme de vérité.

[...]

Les deux enfants de Roswell qui ont trouvé le site d'accident de l'OVNI ont été les premiers êtres humains dans l'histoire à jeter les yeux sur des choses extraterrestres non réalisées sur Terre. Les deux - Dee et Vern - n'ont jamais parlé publiquement de l'événement aussi longtemps qu'ils vivaient. L'un d'entre eux a fui les chercheurs et il a fui la vie elle-même. Les deux avaient des "problèmes" qui semblaient insurmontables à la suite de l'accident - et tous deux sont morts jeunes, en gardant un fardeau qui s'est finalement révélé trop difficile à supporter. Dans leur mort, ils me rappellent un autre qui était impliqué dans Roswell. L'aumônier de la base de Roswell, Hankerson, a déclaré à ses enfants à plusieurs reprises et en trance sur son lit de mort, "trop de connaissances peut être très mauvais".

Source:

James Bartley:

Plus tard [après l'incident], le fils de Mac, Vernon, a brusquement quitté la maison, abandonné sa voiture, déménagé dans un autre État, adopté un nom différent et épousé une femme sans lui dire ce qu'il était vraiment et d'où il venait. Après la mort de Vernon, elle a essayé de réclamer des prestations et, lorsqu'elle a soumis son numéro de sécurité sociale, elle a appris le nom de Vernon Brazel qui était un mystère complet pour elle. Pour quelque raison que ce soit, Vernon s'est senti obligé de quitter sa famille et de tout laisser derrière et de déménager dans un autre Etat, de prendre une fausse identité et de ne plus jamais contacter sa famille.

Source:

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 13 avril 2017 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 avril 2017.