Les témoins -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Documents concernant les témoins

Albert Duran

(Albert DURAN).

S'il vous plait, avant de poser des questions ou d'envoyer critiques ou commentaires, veuillez lire ceci.

Biographie:

Selon Kevin Randle, Albert L. Duran était un militaire à White Sands qui a terminé sa carrière militaire en tant que lieutenant-colonel.

Je n'ai trouvé aucun enregistrement de lui en dehors de la littérature ufologique, et je n'ai pas pu le trouver ou trouver des membres de sa famille dans des sources généalogiques.

Ceci ne signifie pas qu'il n'ait pas existé, seulement que je n'ai pas pu trouver de traces.

Affidavits:

Il n'y a pas d'affidavit par Albert Duran.

Interviews et déclarations publiques:

Il n'y a pas de déclarations publiques par Albert Duran.

Commentaires et notes d'enquêteurs:

Karl Pflock:

Ce chercheur sceptique a déclaré qu'il n'y avait eu que 4 personnes identifiées qui ont parlé de corps extraterrestres récupérés pendant l'incident de Roswell, et il cite "un lieutenant colonel Albert Albert Duran" comme l'une de ces quatre personnes.

Il dit que Kevin Randle lui a demandé par courrier électronique le 3 août 1999 s'il avait parlé à Duran, en disant qu'il s'agit d'une source développée par Donald Schmitt et que Schmitt semblait impressionné par lui. Pflock a répondu qu'il n'avait pas parlé à Duran.

Plus loin, Pflock a indiqué que Randles en 1999 lui a dit qu'un compte-rendu confirmé de Duran reste très insaisissable.

Source:

Timothy Printy, 2003:

[...]

Pour en revenir à l'histoire assez ingénieuse de Frank [Frank Kaufmann, un témoin discrédité], nous trouvons tout le casting près de la soucoupe écrasée. Frank affirme qu'il y avait beaucoup de gens là-bas. The Truth About the UFO Crash at Roswell indique que cette liste comprenait:

Robert Thomas de Washington DC
Howard Fletcher de Washington DC
Lucas de Washington DC
Adair de la côte ouest
Harris de la côte ouest
Une unité spéciale de White Sands
Colonel Blanchard
W.O. "Pappy" Henderson
Major Edwin Easley
Le lieutenant-colonel Albert Lovejoy Duran (Randle et Schmitt Truth 10)

Cette liste comprend des noms intéressants. Cependant, tous semblent être avantageusement morts! Il y a un commentaire de Randle et Schmitt que Duran confirme l'histoire de Frank. Cependant, il n'est pas cité ou placé dans la liste des témoins à l'arrière du livre. Il n'est même pas listé comme interviewé!

[...]

Source:

Note d'un article inconnu du FUFOR:

[...]

[Note de bas de page]

Le Lieutenant Colonel Albert Lovejoy Duran confirme son récit comme assigné à son unité de White Sands.

Source:

Kevin Randle explique que la raison pour laquelle Donald Schmitt et lui n'ont pas fait grand-chose à propos d'Albert Duran, est que bien qu'ils aient pu confirmer son service militaire et sa retraite au grade de lieutenant-colonel, il était apparemment un alcoolique qui a fini par s'installer dans le Colorado. Un ami, le sergent Arne Oldman, qui a été assigné à White Sands au début des années 1990, avait tenté d'interroger Duran, mais la cirrhose du foie de Duran a rendu cela problématique et Duran est mort avant qu'Oldman ne puisse le rencontrer en personne bien qu'il lui ait parlé par téléphone, menant une interview un peu préliminaire. Après la mort de Duran, Donald Schmitt a parlé à sa fille une fois de plus et elle confirmait l'histoire qu'elle avait raconté. En raison de tout cela, et de l'échec de Randle et Schmitt à enregistrer Duran sur bande, ils ont laissé tomber l'histoire.

Randle explique qu'il a utilisé une publication gouvernementale publiée chaque année, cherché une mention de Duran et a trouvé son nom, confirmant qu'il avait pris sa retraite en tant que lieutenant-colonel. Il précise que cela ne signifie pas que l'histoire qu'il a partagée avec sa fille, surtout quand il avait bu, était vraie, mais cela signifie que Duran existait et qu'il avait pris sa retraite en tant que lieutenant-colonel.

Source:

Kevin Randle explique que, bien que Karl Pflock ait été incapable de vérifier si Albert Duran existait, et que d'autres ont suggéré qu'il n'existait pas, Donald Schmitt avait été présenté à Juanita "Theresa" Valenzuala par l'intermédiaire de Carrie Wallace d'Alamogordo. Juanita "Theresa" Valenzuela était la fille de Duran.

Elle a dit que son père était plutôt alcoolique, et que quand il avait bu, il parlait parfois d'une unité de White Sands qui avait été expédiée dans le désert au nord de Roswell, et il a parfois mentionné des corps trouvés dans l'un de ces sites.

Kevin Randle indique que le lieutenant-colonel Duran existe vraiment; il est mentionné dans un document officiel qu'il a pu localiser après la publication du livre de Karl Pflock.

Source:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 avril 2017.