La presse -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Les journaux de 1947

Le récit de la découverte des débris par W. W. Brazel:

L'article ci-dessous a été publié dans le journal Pampa Daily News, Pampa, Texas, USA, pages 1,8, le 9 juillet 1947.

Scan


Le "disque volant" s'avère être un ballon météorologique

FORT WORTH - UP - Un examen par l'armée a révélé la nuit dernière qu'un objet mystérieux trouvé sur un ranch isolé du Nouveau-Mexique était un ballon météo de haute altitude - pas un disque volant tombé au sol.

L'excitation était élevée dans le Texas conscient des disques jusqu'à ce que le Brig. Gné. Roger Ramey, commandant de la Huitième Force Aérienne dont le siège est situé ici, a permis d'éclaircir le mystère.

Le paquet de papier alu, de tiges de bois cassées et de restes en caoutchouc d'un ballon ont été envoyés ici hier par un transport aérien de l'armée dans le sillage des rapports selon lesquels c'était un disque volant.

Mais le général a déclaré que les objets étaient les restes écrasés d'une cible ray wind [sic, Rawin] utilisés pour déterminer la direction et la vitesse des vents à haute altitude.

L'adjudant Irving Newton, prévisionniste à la station météorologique de la Force Aérienne de l'armée, a déclaré: "nous les utilisons parce qu'ils vont beaucoup plus haut que l'oeil ne peut voir".

Le ballon météorologique a été retrouvé il y a plusieurs jours dans une section désolée du Nouveau-Mexique par un éleveur, W. W. Brazel. Il a dit qu'il n'y avait pas réfléchi jusqu'à ce qu'il soit entré à Corona, N. M. samedi dernier et ait entendu les rapports de disques volants.

Il est retourné dans son ranch, à 85 milles au nord-ouest de Roswell, et a récupéré l'épave du ballon qu'il avait placé sous une broussaille.

Brazel s'est précipité à Roswell, où il a rapporté sa découverte au bureau du shérif.

Le shérif a appelé Roswell Air Field et le Maj. Jesse A. Marcel, Officier du Renseignement du 509ème Groupe de Bombardement, a été affecté à l'affaire.

Le colonel William N. Blanchard, commandant du groupe de bombardement, a rapporté la découverte au général Ramey et l'objet a été immédiatement envoyé par avion au terrain d'aviation de l'armée ici.

Ramey est passé à la radio ici la nuit dernière pour annoncer que la découverte au Nouveau-Mexique

Voir page 8 DISQUES VOLANTS

L'Eleveur Ne se Mêlera Plus des Disques , etc.

ROSWELL, N. M. - UP - W. W. Brazel, le rancher crédité pendant un certain temps pour avoir trouvé le premier disque volant du pays, est désolé d'avoir dit quoi que ce soit à ce sujet.

Le Nouveau Mexicain de 48 ans a déclaré qu'il était abasourdi par le bruit causé par sa découverte.

"Si je trouve quoi que ce soit d'autre de moins qu'une bombe, il va être difficile de me faire parler", a-t-il déclaré à Associated Press ce matin tôt.

La découverte de Brazel a été rapportée tard hier par le lieutenant Walter Haut, agent des relations publiques du Terrain d'Aviation de l'Armée de Roswell comme étant l'une des soucoupes volantes qui ont rendu perplexes et préoccupés les résidents de 44 états au cours des dernières semaines.

Plus tard, cependant, le Brig. Gén. Roger Ramey, commandant général de la Huitième Force Aérienne dont le terrain de Roswell est un élément, a déclaré que la découverte de Brazel était simplement une cible de radar météorologique.

Brazel a raconté cette histoire:

En parcourant les collines sur son ranch à 30 miles au sud-est de Corona, N. M., le 14 juin, il a aperçu des objets brillants. Il a ramassé ces choses en un tas et l'a emmené à la maison du ranch à sept miles de là.

Le 4 juillet, il est retourné sur le site avec sa femme et deux de leurs enfants, Vernon, 8 ans, et Bessie, 14 ans. Ils ont rassemblé toutes les pièces qu'ils ont pu trouver. La plus grande avait environ trois pieds de long.

Brazel n'avait pas entendu parler des disques volants à l'époque. Quelques jours plus tard, son beau-frère, Hollis Wilson, lui a parlé des rapports des disques et a suggéré que cela pourrait en être un.

"Quand je suis allé à Roswell, j'ai parlà de cela au shérif George Wilcox", a-t-il poursuivi. "J'avais un peu honte de le mentionner. Car je ne savais pas ce que c'était."

"Demandé le shérif de rester discret", ??a-t-il ajouté avec un rire. "Je pensais que les gens allaient se moquer de moi à ce sujet".

Le shérif Wilcox a rapporté la découverte aux agents du renseignement du terrain de Roswell. Le major Jesse A. Marcel et un homme en civil que Brazel n'a pu identifier sont allés au ranch et ont apporté les morceaux de matériel au terrain d'aviation.

"Je n'ai plus entendu parler de ça jusqu'à ce que les choses commencent à paraître", a déclaré Brazel. "Seigneur, comment cette histoire s'est diffusée."

Scan


Disques volants

(Suite de la page 1)

la découverte n'était pas un disque volant.

Newton a déclaré que lorsqu'il est étalé, l'instrument "ressemble à une étoile à six branches, est d'apparence argentée et s'élève dans l'air comme un cerf-volant."

A Roswell, la découverte déclencha une rafale d'excitation.

Les lignes téléphoniques du shérif George Wilcox ont été saturées. Trois appels provenaient d'Angleterre, l'un d'entre eux du London Daily Mail, a-t-il dit.

Un agent de relations publiques ici a déclaré que le ballon était dans son bureau "et il va probablement rester là-bas."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 mai 2017.