La presse -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Les journaux de 1947

Roswell expliqué:

L'article ci-dessous a été publié dans le journal The Daily Messenger, Canandaiqua, New York, USA, page 1, le 9 juillet 1947.

Scan


Le "Disque Volant" Est Un Ballon Météo

FORT WORTH (AP) - Un examen par l'Armée a révélé la nuit dernière que cet objet mystérieux trouvé sur un ranch solitaire du Nouveau Mexique était un inoffenseif ballon de haute altitude - pas un disque volant tombé au sol.

L'excitation était élevée au Texas consicient des disque jusqu'à ce que le Brig. Gén. Roger M. Ramey, commandant du quartier général de la Huitième Armée de l'Air, ait résolu le mystère.

Le paquet de papier alu, de tiges de bois cassés et les restes en caoutchouc d'un ballon ont été envoyés ici hier par le transport aérien de l'armée dans le sillage des rapports selon lesquels c'était un disque volant.

Le général a déclaré que les objets étaient les restes écrasés d'une cible ray wind [sic, Rawin] utilisée pour déterminer la direction et la vitesse des vents à haute altitude.

L'adjudant Irving Newton, prévisionniste à la station météorologique de la Force aérienne de l'armée, a déclaré: "nous les utilisons parce qu'ils vont beaucoup plus haut que l'oeil ne peut voir".

Le ballon météorologique a été retrouvé il y a plusieurs jours dans une section désolée du Nouveau-Mexique par un éleveur, W. W. Brazill [sic, Brazel]. Il a dit qu'il n'y avait pas réfléchi jusqu'à ce qu'il soit entré dans Corona, N. M. samedi dernier et ait entendu les rapports des disques volants.

Il est retourné dans son ranch, à 85 milles au nord-ouest de Roswell, et a récupéré l'épave du ballon qu'il avait placé sous une broussaille.

Brazill s'est précipité à Roswell, où il a signalé sa découverte au bureau du shérif. Le shérif a appelé le Terrain d'Aviation de Roswell et le Maj. Marcel, officier du renseignement du 509e groupe de bombardement, a été affecté à l'affaire.

"SOUCOUPES VOLANTES"

WASHINGTON, (AP) - Une explication insolite pour les "soucoupes volantes" a touché aujourd'hui le président Truman.

Un jongleur professionnel de la côte ouest a télégraphié au chef de l'exécutif que les "soucoupes" étaient quelques-uns des siennes qu'il utilisait dans son spectacle et qui "lui avaient échappé des mains."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 9 juin 2017.