Vos observations -> AccueilAcceuil
This page in English

Vos observations:

Voir ici pour des informations sur les rapports.

LUMIERE BRILLANTE ET F-94, COREE, LE CAS DU 31 MAI 1952:

Indications de base:

Numéro:
KO0001
Rédigé le:
21 août 2005
Reçu le:
21 août 2005
Publié le:
21 août 2005
Date d'observation:
31 mai 1952
Lieu d'observation:
Corée
Langage original:
Anglais
Rapporté au moyen de:
Courier électronique
Informations retirées:
Nom, prénom, adresse électronique, nom et prénom du pilote
Enquête, informations additionnelles:
Non
Explication:
Non recherchée

Le rapport:

Sujet: RENCONTRE EN F-94 AU-DESSUS DE LA COREE. 31 MAI 1952
Date: 21 août 2005
De: [eMail]@[-]tations.com

MOI, [Prénom] [nom], COLONEL DE L'USAF, EN RETRAITE, ETAIS A L'EPOQUE
UN LIEUTENANT OFFICIER D'INTERCEPTION RADAR SUR CETTE MISSION ET J'AI
ALERTE MON PILOTE QUI ETAIT LE CAPITAINE [Nom] [Prénom] A PROPOS DE CETTE
LUMIERE QUI NOUS SUIVAIT EN-DESSOUS DE NOUS A ENVIRON 8,000 PIEDS, NOUS
ETIONS A 15,000 PIEDS J'AI APPELLE BROMIDE QUI ETAIT NOTRE CONTROLLEUR
RADAR AVANCE; ILS N'AVAIENT RIEN SUR LEUR RADAR ET NOUS ONT DEMANDE D'ALLER
INVESTIGUER. NOUS AVONS TOURNE VERS NOTRE GAUCHE ET AVANT QUE NOUS SOYONS
DESCENDUS DE BEAUCOUP L'OBJET S'EST MIS DERRIERE NOUS. NOUS L'AVONS TRAINE
A NOTRE SUITE JUSQU'A 30,000 PIEDS ET AVONS FAIT DES PASSES. IL NOUS A ALORS
QUITTE COMME S'IL NOUS LAISSAIT SUR PLACE. COMME JE M'EN RAPPELLE NOUS AVIONS
ESTIME LA VITESSE DE L'INCONNU COMME ENVIRON 2500 NOEUDS, ET NON PAS 400.
BIEN SUR IL N'Y AVAIT RIEN QUE NOUS CONNAISSIONS A CE MOMENT QUI SOIT AUSSI
RAPIDE. PENDANT TOUT CET EPISODE NOUS NOUS ETIONS TOUS SENTIS PLUTOT FRUSTRES
PARCE QU'IL PARAISSAIT SE JOUER NE NOUS SANS PROBLEME, ET NOUS N'ARRIVIONS
PAS A IDENTIFIER AUTRE CHOSE QU'UNE LUMIERE AVEUGLANTE. JE N'AI JAMAIS PU
L'AVOIR SUR MON RADAR NI NON PLUS LE RADAR AU SOL. J'AI DEMANDE A L'EQUIPE
QUI NOUS A INTERROGE ET QUI ETAIT VENU DU JAPON S'ILS CONNAISSAIENT DES
OBSERVATIONS SIMILAIRES, ILS EN CONNAISSAIENT MAIS ONT DIT QUE PERSONNE
N'AVAIT ETE AUSSI RAPPROCHE QUE NOUS; NOUS NOUS ETIONS PASSES L'UN A COTE
DE L'AUTRE LORS DE CES PASSES DE 50 PIEDS A 100 PIEDS. QUAND NOUS AVONS
ATTERRI APRES CETTE MISSION J'ETAIS TREMPE DE TRANSPIRATION.

LE JOUR SUIVANT L'INFANTERIE SUR LE FRONT A RAPPORT CE GRAND OBJET ROND ET
PLAT QUI ETAIT PASSE AU-DESSUS D'EUX AU MOMENT OU NOUS AVION D'ABORD
RAPPORTE LA LUMIERE ET IL A ENCORE ETE RAPPORTE AVOIR ETE VU VISUELLEMENT
PAR LE PERSONNEL DU SUPPORT A BROMIDE.

Note:

Cette observation est un cas classique, plus d'informations ici.

Vers: Autres rapports d'observations.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 21 août 2005