Journaux 1980-1989 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Un OVNI à Saint-Porchaire, France, 1980:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sud Ouest, France, le 5 mars 1980.

Scan

SAINT-PORCHAIRE

Un O.V.N.I...
au cimetière!

Mme JEANNE Courpron et sa fille Chantal (17 ans) en sont toutes remuées: "Une boule de feu devant la voiture. Le moteur a calé, mais je crois bien que c'était de ma faute. J'étais complètement stupéfaite et j'ai cru que cette masse rougeoyante nous fonçait dessus, au premier abord".

Cela s'est passé lundi soir 3 mars, à 22 h 15 précises, aux abords de la "cité" à Saint-Porchaire, où demeure la famille Courpron.

La mère et ses enfants rentraient au foyer, pour la nuit, sortant du café que tient M. William Courpron, le père de famille (dit "Zorro") dans le bourg de Saint-Porchaire. distant de 200 à 300 mètres, lorsque, dans le dernier virage, avant la "cité", les phares de la voiture éclairèrent un énorme objet émettant des lueurs rouges intenses. Tous eurent très peur et Mme Courpron en cala son moteur : "J'étais complètement éblouie par cette violente lumière rouge" et la fille Chantal précise: "L'objet a commencé à s'éloigner dès que la lumière de nos phares l'ont éclairé. Et alors, il est monté à une vitesse phénoménale, par paliers. en tournoyant. J'ai bien vu. Il ressemblait à une énorme boule de feu, entourée de piquants lumineux, de même couleur".

Sous le coup de l'émotion, toute la famille regagna très vite le café paternel, où elle fut accueillie avec le plus féroce scepticisme; mais devant l'air convaincu et les tremblements de tous ces témoins, M. William Courpron sauta dans sa voiture pour en avoir le cœur net : arrivé près du cimetière, il vit à son tour, le "phénomène" ses lueurs éclairaient le cimetière; mais il disparut très vite en direction de Beurlay, donc vers le nord-ouest. "J'ai averti les gendarmes aussitôt, mais vers 22 h 35, l'objet lumineux s'était dissous dans l'atmosphère. C'est tout de même bizarre! Mais je l'ai vu de mes yeux. Et pourtant je n'y croyais pas. Comme je n'avais pas cru, il y a trois ans, à ces soi-disant O.V.N.I. qui avaient déjà survolé Saint-Porchaire".

On dit aussi qu'il y a un mois et demi, sur la route de Saint-Sulpice-d'Arnoult, un automobiliste aurait, lui aussi été témoin d'une apparition similaire dont il n'est pas encore revenu. Alors? Saint-Porchaire est-il un lieu privilégié de rendez-vous pour ces astronefs ? La gendarmerie a ouvert une enquête. On ne sait jamais!

[Photo:] ·· Mme. M. Courpron èt leur fille montrent l'endroit où évoluait l'engin lumineux: "là au-dessus du cimetière". (Téléphoto Christian Rigaber)

Voir la suite.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 mars 2018.