Journaux 1960-1969 -> Documents -> AccueilAcceuil
This page in English

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

SOUCOUPE DANS LA NUIT, CARACAS, VENEZUELA, 1967:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Mundo, de Caracas, Venezuela, le 10 août 1967.

SOUCOUPE VOLANTE

Vue par des gens sérieux la nuit dernière

Par Fructuoso Pernia

Un objet volant non identifié, de couleur jaune et de forme ovoïde qui produisait un bruit sourd, a été vu hier soir par de nombreux voisins du secteur San Rafaël de La Florida, se déplaçant à faible hauteur par la Colline d'Avila, en direction Est-Ouest.

Les premiers à observer l'appareil étrange ont été madame Magdalena de Padoue, servante du sage Egigdio Montesinos et conjointe de l'Industriel Said Padoue, qui se trouvait en compagnie de ses filles Dilcia et Vivian.

L'heure précise enregistrée par les dames mentionnées a été 8.05 minutes de la nuit, moment où les Pères Dominicains faisaient part de l'apparition du phénomène au Reverend, lesquels ont une maison face à la résidence de la famille Padoue.

Parmi les Pères, celui qui a pu voir l'objet curieux avec la plus grande précision a été Frère Santiago, qui déclare pour "El Mundo" que ce dernier était de couleur plutôt orange avec des émissions intermittentes de lumières rouges et un bruit comme celui d'une fusée. Apparemment - dit le Frère - l'appareil était assez grand, parce que quand il volait plus bas, il avait une taille comme celle de la publicité géante pour une boisson gazeuse qui est exhibée dans le Stade Universitaire.

D'autres personnes, qui demeurent dans l'Urbanisation Caraïbes, à Caraballeda, face au manoir sinistré Charaima, ont aussi observé l'appareil étrange, un moment avant que celui-ci, dans un mouvement ascendant, se perde vers Avila.

PLATILLO VOLADOR

Vieron anoche personas serias

Por Fructuoso Pernia

Un objeto volador no identificado, de color amarillo y forma ovoidal que producia un ruido sordo, fue visto anoche por numerosos vecinos del sector San Rafael de La Florida, desplazandose a poca altura por el Cerro de Avila, en direccion Este-Oeste.

Los Primeros en observar el extraño aparato fueron doña Magdalena de Padua, biznieta del sabio Egigdio Montesinos y esposa del Industrial Said Padua, qui se hallaba en compañia de sus hijas Dilcia y Vivian.

La hora exacta registrada por las damas mencionadas fue las 8.05 minutos de la noche, momento cuando participaron la aparicion del fenomeno a los Reverendos Padres Dominicos, que tienen una casa frente a la residencia de la familia Padua.

Entre los padres, el que aprecio el curioso objeto con mayor precision fue el Hermano Santiago, quien declaro para "El Mundo" que aquel era de color bastante anaranjado con emisiones intermitente de luces rojas y un ruido como de cohete. Al parecer - dice el Hermano - el aparato era bastante grande, pues cuando volaba mas bajo, tenia un tamaño como el aviso gigante de une bebida gaseosa que se exhibe en el Stadium Universitario.

Otras personas, residenciadas en la Urbanizacion Caribe, en Caraballeda, frente a la siniestrada mansion Charaima, tambien observaron el extraño aparato, momentos antes ed que aquel, en un movimiento asdendente de perdia en la fuerte nu bosidad del Avila.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 6 novembre 2006