Science -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La Science et le phénomène OVNI:

A propos de l'hypothèse extraterrestre:

Ceci est l'abstract (résumé) de: Wood, R., "l'hypothèse extraterrestre n'est pas si mauvaise," Journal of Scientific Exploration, vol. 5, numéro 1, 1991, pp 103-112. Le texte intégral peut être commandé sous forme d'ancien numéro du Journal of Scientific Exploration. A la suite de l'abstract, il y a des informations sur l'auteur. Ces l'information personnelle sont d'intérêt élevé à mon avis, en particulier l'expérience professionnelle pendant l'année 1946 qui m'a fait lever un sourcil.

L'Hypothèse Extraterrestrestre n'est pas si mauvaise

Robert M. Wood, McDonnell Douglas Corporation, Huntington Beach, CA 92647

ABSTRACT

L'explication par l'Hypothèse Extraterrestre (HET) des objets volants non identifiés (OVNIS) n'a pas attiré beaucoup de scientifiques en raison de la condition apparente de devoir dépasser la vitesse de la lumière en faisant de tels voyages. Il est postulé que si la base des systèmes de contrôle de la pesanteur étaient découvertes, et que si la vitesse de la lumière peut être atteinte ou dépassée en utilisant de tels dispositifs, alors le modèle des rapports d'OVNI est conforme à l'HET. Récemment, cinq arguments contre l'HET ont été avancés par Vallée en ce Journal (1990). Chaque argument peut être réfuté comme suit: (1) des milliers de civilisations nous visitant expliquent la grande variété et le grand nombre de rapports; (2) la similitude fréquemment rapportée à la forme Homo Sapiens peut être due aux interactions historiques, ou due à l'optimisation biologique; (3) le traitement primitif pendant des abductions rapportées peut être une exception due à quelques civilisations moins éthiques; (4) la prolongation historique du phénomène des OVNIS est prévue; et (5) les rapports quasi magiques avec le temps, l'espace, et la manipulation de la lumière sont dues à la technologie avancée. Les distances à parcourir et le temps du voyage pour des voyages constamment accéléres et décélérés sont montrés graphiquement, avec pour base la faisabilité de systèmes de transport hyperoptiques pour le contrôle de la pesanteur. Des points de référence astronomiques appropriés sont notés en ce qui concerne les distances.

Dr. Robert M. Wood

Education:

1945-49 University of Colorado, B.S. en Ingénierie Aéronautique

1949-53 Cornell University, Doctorat en Physique

Expérience professionnelle:

1946 été et automne: General Electric, données balistiques des tirs de V-2 à White Sands

1947 été: General Electric, fabrication et test d'un prototype de système de contrôle commandé par la mise à feu pour des canons de Marine

1948 été: General Electric, fabrication d'un prototype de gyroscope utilisant la pression de l'air

1949 été: Douglas Aircraft, analyse de données aérodynamiques pour le missile Nike Ajax

1950 été: Douglas Aircraft, analysis de l'aérodynamique pour le missile Honest John

1949-1951 academic years, Cornell University, enseignement de la physiques aux novices

1953-1954: Douglas Aircraft, Contrôles Automatisés, analyse de concepts advancés

1955: Flight Refueling, Inc., consultant en système de ravitaillement en vol

1954-1956: Aberdeen Proving Ground, U. S. Army, analyse de données aérodynamique de portées ballistiques

1956-1993: Douglas Aircraft and McDonnell Douglas, affectations variées à la gestion de la recherche et du développement

Résumé de carrière MDC (Employee No. 05325)

En 1956 j'ai été invité à résoudre le problème de garder le missile de préserver de la surchauffe le missile Zeus Nike, qui devait être construit en aluminium. J'ai aidé à installer un groupe de thermodynamique et ai résolu le problème avec une utilisation à court terme des ordinateurs qui ont prouvé qu'une couche de téflon maintiendrait le missile assez froid pendant les temps de vol courts impliqués. Ceci a été employé sur le programme de développement, avec succès. (Chefs: Jim Gunkel, Ray Hallet, Max Hunter, Ned Weiler)

En 1962 j'ai été invité à améliorer notre utilisation des fonds de l'IRAD (Independent Research and Development), et ceci a mené à la création d'un département de recherches et de développement pour se concentrer sur les technologie critique pour nos futures affaires. Ce groupe a capturé presque tout les marchés qu'il convoitait. (Chefs: Bob Johnson, Ray Hallet, Joe Waisman)

En 1970 j'ai été invité à en apprendre assez au sujet des radars de sorte que nous ayons pu choisir et contrôler un entrepreneur en radar pour le système de Hardsite, un système d'armes défensives conçu pour protéger les installations critiques des États-Unis. Nous avons emporté l'appel d'offre avec General Electric - Syracuse comme notre sous-traitant. Plus tard, j'ai été invité à reprendre la détection radar et la discrimination fortement spécialisée des ogives des leurres des Bell Laboratories. Avec un petit groupe, nos simulations numériques de réponses radar ont résolu les problèmes et il nous a été accordé la responsabilité unique de cette fonction. (Chef: Jack Bromberg, Don Black, John Gardner)

En 1976 j'ai été invité à contrôler le programme de l'IRAD. Nous avons décentralisé le contrôle et avons aidé les principaux investigateurs à travailler comme des vendeurs de talent. En conséquence nos scores sont devenus les plus hauts de la MDC et ont atteint le meilleur de l'industrie. (Chefs: Jim Dorrenbacher, Ade O'Neal, Ade O'Neal, Fred Sanders, Ken Francis)

En 1983, de par mon expertise continue dans les radars, j'ai été invité à contrôler un programme du renseignement fortement secret.

En 1984 j'ai été invité à aider la compagnie à gagner le projet de station spatiale. Nous avons gagné, et j'ai été nommé responsable des projets de développement avancé sur la station spatiale. Notre client a été très bien satisfait pendant la Phase Concurrentielle B. Dans la proposition finale gagnante, j'étais le responsable du volume "d'autres facteurs," y compris l'information dans des secteurs techniques et non techniques. (Chefs: Bob Thompson, Dave Wensley, Tom Parkinson)

En 1987 j'ai aidé à écrire le résumé exécutif de la proposition MLV-II. Cette proposition gagnante est devenue le Delta II et est la base d'une partie importante de nos affaires actuelles. (Chef de proposition: Don Magill)

En 1990 j'ai été nommé directeur de proposition "Mobile Remote Manipulator Development Facility" à Houston. J'ai orchestré la proposition, traité avec toutes les interfaces, ai obtenu le prix le plus bas possible, et nous avons emporté le marché. (Chefs: Monty Ratcliff, Bob Thompson)

En 1991 j'ai été choisi être un membre principal du projet pour la qualité Malcolm Baldrige. Ce défi a eu comme conséquence une excellente soumission pour évaluation. L'excellence de notre application a été considérée comme meilleure que la plupart à la corporation. (Chef: Bonnie Soodik)

En 1992 j'ai été invité à écrire le résumé exécutif pour le Service de Centrifugeuse, un dispositif qui entrerait dans la station spatiale et mettrait en rotation des plantes et des animaux. Cette proposition a également gagné, bien qu'il y ait eu deux soumissionnaires et deux gagnants. Ce projet n'est toujours pas décidé, avec les diverses nouvelles conceptions de la station spatiale influençant les déblocages de crédits. Notre dernière proposition m'a fait intervenir en tant que scientifique en chef pour ce projet. (Chefs: Dave Richman, Dave Wensley, George Butler, Wayne Marcus)

Le 8 Octobre 1993, j'ai pris ma retraite de McDonnell Douglas après 43 années de service.

Qualités essentielles

La capacité de prendre des idées complexes et de les expliquer en des mots simple, écrit et oral
La connaissance d'une grande variété de secteurs techniques de la science et de l'engineering
Apprécié pour les qualifications concernant la fabrication de matériel aussi bien que l'analyse
Excellente connaissance du processus de proposition, inhérent à l'octroi de nouveaux contrats
Grandes capacités de leadership et bonne volonté à la participation à du travail d'équipe
Productivité élevée, particulièrement adapté à tirer efficacement profit de l'informatique
Haute créativité
Merveilleux capacité à s'entendre avec tout le monde
Excellente capacités pour l'explication graphique
Est à l'origine de deux Toastmaster Clubs pour la Compagnie
Ensemble reconnu de hauts standards moraux
Connaissance des processus de la planification stratégique

J'ai publié dans, et suis membre de:

American Association for the Advancement of Science (Science)
American Institute of Aeronautics and Astronautics (AIAA Journal)
American Physical Society (Physics Today)
American Society for Psychical Research (ASPR Journal)
Ancient Astronaut Society
Center for UFO Studies (International UFO Reporter, ou IUR)
Electric Spacecraft Journal
Fund for UFO Research (appointed to Board of Directors)
Infinite Energy
Journal of Galilean Electrodynamics
Mutual UFO Network (nommé au Comité des Directeurs, MUFON Journal)
Rotary International (The Rotarian)
Scientific American
Sigma Xi (American Scientist)
Society for Scientific Exploration (Elu au Conseil, Journal of Scientific Exploration)
Toastmasters International (The Toastmaster)

Publications externes de Robert M. Wood

L'hypothèse extraterrestre et les 5 arguments de Jacques Vallée:

Voir également:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 mai 2002.