Officiels -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Groom Lake doit garder ses secrets:

Le Président Clinton à fait publier cette lettre à destination du grand public pour indiquer la base de Groom Lake de l'US Air Force n'a pas à divulguer les secrets vitaux pour la défense Etats Unis qu'elle aurait sous sa responsabilité. A peine élu, le nouveau Président George W. Bush a confirmé que le secret doit être maintenu.

Bill Clinton, sur la Zone 51 - Groom Lake:

A: Public-Distribution@clinton.ai.mit.edu
De: The White House
Sujet: 31.01.1996 Déterminer l'exemption de l'US Air Force par rapport à la loi de transparence de l'information.
Date: 1er février 1996 04:14-0500

La Maison Blanche
Bureau de l'Attaché de Presse

Cher M. Le président:

En accord avec la section 6001(a) du Resource Conservation and Recovery Act (RCRA)(L' "Acte"). tel qu'amendé 6961(a), notification est donnée par la présente que le 29 Septembre 1995, j'ai émis une décision présidentielle 95-45 (copie jointe) pour exercer mon autorité qui me permet de garantir certaines exceptions comme prévu à la section 6001(a) de l'Acte.

La décision présidentielle 95-45 a exempté la base opérationnelle de l'US Air Force près de Groom Lake de toute demande fédérale, d'état, de toute lois locales sur déchets dangereux ou solides qui pourraient exiger la révélation d'informations secrètes au sujet de cet endroit à des personnes non autorisées. Les informations au sujet des activités de la base près de Groom Lake ont été évaluées et leur révélation serait nocive à la sécurité nationale. La protection continue de cette information est, donc, dans l'intérêt primordial des Etats-Unis.

Cette décision n'a pas été prise en l'absence d'une exemption présidentielle RCRA ou d'aucune autre loi qui permet ou exige la révélation d'informations secrètes aux personnes non autorisées, mais pour éliminer plutôt aucune incertitude surgissant d'une décision dans le litige en suspens, Kasza V. Browner (D. Nev. CV-S-94-795-PMP). Les lieux près de Groom Lake font exception à toute disposition, le cas échéant, qui exigerait la révélation d'informations secrètes.

Sincèrement,
William J. Clinton

George W. Bush, sur la Zone 51 - Groom Lake:

Le premier commentaire édité du Président George W. Bush sur la politique de secret-défense des Etats-Unis est cette lettre du 31 janvier 2001 au Congrès dans laquelle il réaffirme l'exemption de Groom Lake par rapport à certaines lois de diffusion d'informations pour raisons de préservation de l'environnement:

Les informations au sujet des activités des installations de Groom Lake ont été à juste titre classées secrètes et leur révélation serait nocive à la sécurité nationale. La protection continue de ces informations est donc l'intérêt primordial des Etats-Unis.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 12 mars 2001