Stupidités -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Sur la "découverte de débris d'un OVNI à Tunguska":

Pour comprendre de quoi je discute ici, vous devez d'abord lire ceci dans ma section des nouvelles.

Cette page est mise à jour au fur et à mesure que des nouvelles informations font surface, allez vers le bas de la page pour le plus récent.

"Croyez-vous à cela?"

En tant qu'ufologue, je ne crois à rien du tout. Croire ou ne pas croire n'est pas ce que font les ufologues en général. Ils enquêtent.

La découverte de débris d'un OVNI à Tunguska est, au moment où j'écris ces lignes, seulement une histoire. Je ne sais pas si c'est une histoire vraie ou pas, car en tant qu'ufologue je suis sceptique quand j'entends une histoire, mais j'ai aussi l'esprit ouvert.

Par défaut, je trouve que cela peut fort bien être un canular avec absolument aucun fond de vérité. Ce n'est pas que je crois que c'est un canular. Je raisonne seulement de façon que, si rien ne s'avère ce ne soit pas un canular, alors cela peut probablement en être un.

"Mais c'est annoncé par les grandes agences de nouvelles, cela doit donc bien être vrai, non?"

Cela a été en effet rapporté par les agences de nouvelles principales en Russie et ailleurs: Interfax en Russie, l'AFP en France, repris par Yahoo et autres etc.

En tant qu'ufologue, avec mon expérience, je peux vous indiquer que c'est nullement une "preuve." Les agences de nouvelles éditent un tas de choses sans substance et sans vérifier. Voyez comment chaque agence copie la nouvelle de l'autre. Il est évident qu'aucune recherche ou vérification n'a été faite. Dans le langage courant, on appelle cela propager une rumeur.

Quand il s'agit d'OVNIS, les agences de nouvelles sont encore moins utiles pour faire le tri entre faits et fictions. C'est normal: ils n'ont aucune expérience d'ufologue.

Ils ne savent pas vérifier des rapports concernant les OVNIS, ils ne savent pas distinguer un rapport d'OVNI dans lequel quelqu'un a confondu Venus avec un vaisseau spatial d'un rapport d'OVNI réellement intéressant, ils ne savent pas que ce sont les signes indicateurs d'un canula et ils ne font pas grand-chose pour distinguer des faits de la fiction en matière d'OVNIS, le plus souvent ils n'essayent pas même.

Ils ne respectent pas même les maigres contenus donnés. Regardez les titres: "Une épave d'OVNI découverte," par rapport aux textes: "ils ont trouvé des restes d'un vaisseau spatial extraterrestre," "une roche 50kg qu'ils ont envoyée à la ville sibérienne de Krasnoyarsk pour l'analyse" etc...

Ils confondent OVNI et vaisseau spatial extraterrestre, ils confondent épave et débris.

Maintenant, je ne suis pas un prophète, mais j'ai mon expérience. Je parie que demain, les mêmes agences qui ont diffusé l'histoire non vérifiée, publieront que tel ou tel expert pense que l'histoire est à coucher dehors, voici comment cela fonctionne:

L'agence de nouvelles reprend une histoire qu'ils ont lu d'une autre agence de nouvelles. Puis les journalistes et les gens commencent à téléphoner, "ouh là, est-ce vrai? N'est-ce pas un canular?" Alors, et alors seulement puis, les gens des agences de nouvelles commencent à se demander: "zut, c'est sûrement un canular." Ils ont alors besoin d'un "expert" pour avis éclairé.

Vous pourriez vous imaginer qu'au sujet d'OVNIS, ils demanderaient à quelques ufologues de "différentes tendances" de leur donner leur avis, n'est-ce pas?

Mais non. Quand il s'agit d'OVNI, et qu'ils se rendent compte qu'ils ont publié sans vérifier, ils veulent un "expert" "sérieux."

Ils pensent que les experts sérieux au sujet des OVNIS sont ...

... les astronomes.

Mais naturellement, aucunement quelque astronome avec une expérience de l'ufologie. C'est parce qu'ils ne savent pas que de telles personnes existent. Ils pensent que les astronomes en général savent tous comment vérifier une histoire d'OVNIS. Donc, ils appellent juste n'importe quel astronome.

L'astronome dira, en toute bonne foi, que voulez-vous, "et bien, il n'y a aucune preuve que les extraterrestres existent, donc votre histoire est à coucher dehors." Ou "un bon nombre de de gens voient Vénus et croient qu'ils ont vu un vaisseau spatial extraterrestre."

Et voilà. Histoire suivante svp.

"Quels seraient les signes indicateurs d'un canular dans cette nouvelle-là?"

D'abord, cela il vient de 1 agence, les autres reproduisent simplement le même texte. Ceci signifie que ce que le premier journaliste d'agence n'a pas été contacté pour plus d'information par quiconque. Cela ne prouve pas le canular, mais cela fait sonner mon système d'alarme.

Deuxièmement, une rapide recherche sur l'Internet m'a permis de découvrir que l'équipe de la découverte est allée là-bas rechercher explicitement des débris d'engin extraterrestre. Cela ne prouve pas le canular, mais cela fournit un motif pour un canular, et je n'aime pas cela.

Troisièmement, pas un mot n'est dit sur la découverte elle-même. Nous avons seulement entendu que cela pèse 50 kilogramme. Cela ne prouve pas un canular, mais mon expérience m'indique que quand il n'y a aucune description de la chose extraordinaire trouvée, c'est souvent parce qu'il n'y a rien à décrire, parce que c'est juste un canular.

Quatrièmement, les propos attribués au chercheur qui a commenté sa trouvaille sont certainement du type "spéculations sauvages." Il a dit que les extraterrestres ont sauvé la terre en arrêtant une météorite qui aurait détruit l'humanité. Les personnes sérieuses ne se livrent pas des spéculations sauvages de cette sorte. Car même s'il y a là-bas vraiment un fragment d'engin spatial extraterrestre, il resterait à prouver le lien avec l'événement Tunguska, par exemple.

Cinquièmement, une expédition scientifique n'annoncerait pas une trouvaille d'une telle façon. Ils demanderaient discrètement à leurs confrères de passer la chose en revue, doubleraient et tripleraient les vérifications, et seulement ensuite, en parleraient aux medias. Si je devais trouver un morceau d'engin extraterrestre, je ne dirais certainement pas "hé, voici un morceau d'OVNI, je vais le faire analyser pour voir si c'est vraiment un morceau d'OVNI." Cela ne s'est pas passé ainsi; l'équipe a apparemment bien prétendu avoir trouvé un morceau d'engin extraterrestres et a bien précisé qu'ils vont maintenant l'envoyer à un labo pour analyse. Ceci non plus ne prouve pas un canular, mais il indique fortement un comportement non-scientifique des découvreurs.

Voici donc des signes indicateurs d'un canular, qui me viennent à l'esprit immédiatement, comme à n'importe quel ufologue avec de l'expérience.

"Donc, c'est un canular."

Mon expérience en l'ufologie m'a également permis de me rendre compte que des choses largement prétendues être de la plaisanterie, des choses qui ressemblent à un canular, parfois, très rarement, ne sont pas un canular, finalement. C'est pourquoi je garde l'esprit ouvert:

Non, je ne sais pas que c'est un canular et je ne sais pas que ce n'est pas un canular.

Cela n'a pas d'importance.

Si un morceau de cet engin spatial extraterrestre a vraiment été trouvé, il doit être rendu accessible aux chercheurs. Pas simplement aux chercheurs qui ont dit l'avoir trouvé, mais à tous les chercheurs, et nous verront ce qui va se passer.

Si aucun de ces débris de vaisseau spatial allégué ne fait surface, alors, canular prouvé ou canular soupçonné, cela revient au même, il ne reste qu'une histoire inutile.

S'il se trouve qu'un morceau de vaisseau spatial extraterrestre a vraiment été trouvé là, sans qu'il ne reste de doute, nous en entendrons éventuellement parler.

"Mais ne pouvez-vous pas enquêter et nous dire ce qu'il en est?"

Et bien, je ne puis pas aller en Sibérie en ce moment. Donc, je pourrais simplement attendre que les débris allégués fassent surface et que d'autres fassent leur recherche là-dessus et communiquer leurs conclusions, si jamais ceci se produit. Mais voici ce que je peux faire tout de même.

D'abord vérifions l'annonceur, Yuri Lavbin. Il est dit qu'il est un scientifique. Utilisons Google, recherchons ce nom. Je ne trouve aucun signe de publications ou quoi que ce soit. D'évidence seules références à ce nom sont les articles des nouvelles courantes sur "l'OVNI découvert" et deus-trois pages sur Tunguska qui indiquent "le scientifique russe Yuri Lavbin." Ceci fait sonner mon alarme. Mais, attentez. Pas si vite. J'ai de l'expérience et je sais que vous devez réfléchir deux fois plutôt qu'une et rechercher au plus loin. Essayons Google avec "tunguska lavbin". D'abord, les noms russes s'écrivent de façon variable. En second lieu, les moteurs de recherche ne trouvent pas forcément ce que l'on s'attend à trouver avec une certaine requête.

Donc, voici ce que j'ai alors trouvé.

Oui, Yuri Lavbin a participé à une conférence internationale, avec la plupart des participants russes, comprenant des scientifiques mais pas seulement des scientifiques, à une certaine date non définie. Sa présentation était "la catastrophe cosmique de 1908 - nouvelles investigations, faits et conclusions," résumé en anglais ici:
http://omzg.sscc.ru/TUNGUSKA/en/newse/abstracts/lavbin1.htm

Lavbin a donc alors déjà étudié la question et conclu que l'objet de Tunguska était "technogénique" (un mot plus gentil pour dire extraterrestre, qui signifie "d'origine technologique" mais nous savons tous ce qu'était l'état de la technologie humaine en 1908, n'est-ce pas?)

Le résumé indique: "depuis un certain nombre d'années le Tunguska Cosmic Phenomenon Siberian Fund a effectué une analyse complète des rapports des témoins oculaires de la catastrophe de 1908. Ceci mène à la supposition que le 30 juin 1908 il y avait eu “chute” de plusieurs corps cosmiques sur la terre. D'ailleurs, quelques témoins oculaires affirment qu'un corps ressemblait à un "tube" c.-à-d. qu'il était cylindrique et qu'il a émis une lumière bleuâtre blanche."

Ainsi, Lavbin n'a pas inopinément trouvé un vaisseau spatial extraterrestre, il a suspecté qu'il puisse y avoir quelque chose de la sorte, en regardant dans la littérature des témoins oculaires, il semble qu'il est allé là-bas, et apparemment il y avait eu un certain travail scientifique effectué:

"L'analyse spectrale du sol, de l'eau et des arbres dans ce secteur a indiqué la présence anormale d'un certain nombre d'éléments, y compris une partie d'origine extraterrestre dans tous les milieux."

J'ai alors constaté que tout ceci a été présenté en 1998 déjà , entre le 30 juin et le 2 juillet 1998, à la conférence internationale le " QUATRE-VINGT-DIXIÈME ANNIVERSAIRE DU PROBLÈME de TUNGUSKA" qui s'était tenu à Krasnoyarsk, Russie.

Et en fait, j'ai réalisé que j'avais lu les abstracts de cette conférence il y a bien longtemps. J'ai bien remarqué les abstracts par "Yu. Lavbin." Ils sont ici (en anglais):

http://www.geocities.com/CapeCanaveral/Cockpit/3240/conf98.htm

Une introduction intéressante: "Outre les Russes, des représentants des Etats-Unis, R-U, Italie, Japon ont participé à la conférence. Quelques douzaines de rapports ont été présentés. Certains d'entre eux étaient strictement scientifiques, certains moins. Les idées au sujet de l'origine de Tunguska allaient des versions de météorite 'classique' aux OVNIS et aux 'poltergeist'."

Intéressantes lectures.

Il est temps de demander à l'auteur de la page, Andrei Olkhovatov, qui était à la conférence et peut connaître M. Lavbin, s'il a entendu parler de la nouvelles de découverte de débris d'OVNI, et peut avoir des informations ou une opinion. J'ai posé les questions. Je vous ferais savoir si quelque chose en sort.

Maintenant, nous savons que Lavbin était convaincu en 1998 déjà, que quelque chose d'artificiel et extraterrestre était impliqué à Tunguska en 1908. Rien de mal à cela.

Cependant.

Lavbin avait mis en avant quelques résultats ou leurs interprétations qui ont été critiqués et pratiquement réfutés:

- La radioactivité mesurée sur l'emplacement semble être les restes d'un essai de bombe atomique de 1958, sans rapport avec l'événement de 1908. Elle était seulement de 1,2 à 1,3 au-dessus de la normale de 1,0, et n'a pas été même détectée lors d'une expédition en 1964.

- Dans les arbres, la légère augmentation de radioactivité s'est avérée s'être produite après 1908, pas en 1908, ceci ayant été établi par une expédition là-bas qui à étudier les cercles annuels dans le bois des troncs arbres.

- Le témoin oculaire qui a décrit un "objet tubulaire bleu" semble avoir vu un météore, qui était indépendant de l'événement de Tunguska. Et ce témoin a été interviewé 50 ans après l'événement de Tunguska.

- Les études des anomalies magnétiques dans le sol n'ont montré aucune relation avec l'événement de Tunguska. Aucun fer n'a été trouvé. Les "anomalies" géochimiques alléguées peuvent être la conséquence de la structure géologique compliquée et riche du secteur. Les études "metallométriques" n'ont trouvé aucune anomalie.

- Des recherches sur les boules de magnétite et de silicate n'ont donné aucun résultat anormal.

- Les changements dans les plantes ne sont pas des mutations et ne sont pas anormaux. La croissance accélérée est normale puisque les plantes et les arbres existants ont été détruits, les plantes neuves croissent alors plus rapidement que dans les terrains non touchés ou ils sont en concurrence avec la végétation existante.

Et surtout:

- un morceau de fer poreux de plusieurs kilogrammes trouvé il y a quelques années près de Krasnoyarsk ou de Kansk par ... Yuri Lavbin, était en réalité un résidu banal de l'industrie métallurgique de la région.

Donc apparemment, il y a quelques années, Lavbin a déjà trouvé un morceau de métal et l'a trouvé intéressant au minimum, mais c'était seulement un déchet industriel. Est-ce que maintenant, s'il trouve un morceau d'un vaisseau spatial extraterrestre... devons-nous vraiment le prendre comme argent comptant?

C'est à suivre plus bas.

12 août 2004.

"Vous êtes un debunker."

Oui, je pense que les histoires à réfuter sont à réfuter et je suis heureux de debunker ce qui est à debunker. Je pense également que certains rapports d'observation d'OVNIS à haute étrangeté et haute fiabilité et bien quêtés sont d'évidence causés par quelques visites de notre planète par une intelligence extraterrestre avec une technologie.

Nouvelles de mon investigation:

(Voir ci-dessus pour comprendre de quoi il s'agit)

13 août 2004

Un scientifique russe qui connaît Lavbin m'a répondu qu'une conférence de presse sera tenue par Lavbin à Krasnoyarsk au sujet de la découverte. Il écrit:

Cher Patrick,

Je connais Lavbin, mais je ne puis pas présenter mes observations sur sa personnalité, car particulièrement je ne vous connais pas. La seule chose que je puis dire, c'est que le rapport sur "la découverte d'un OVNI" ne m'a pas rendu triste que mon idée sur Tunguska est est erronée [sic].

D'ailleurs, aujourd'hui (vendredi) il doit y a un briefing pour des journalistes à Krasnoyarsk sur la "découverte de l'OVNI".

Cordialement,
[X]

Jim Oberg a écrit un article sur l'événement pour MS-NBC sur le web. Il propose que le fragment, sur lequel je pense qu'il ne sait rien de précis sur le moment, sera probablement bientôt identifié en tant que débris spatiaux ordinaires, d'une capsule ou fusée russe:

"... pourrait n'être rien de plus que la réalisation par des passionnés de plus d'un demi-siècle de ce mythe russe de l'espace, ou pourrait avoir été basés réellement sur de véritable de fragments de vaisseau spatial mais d'origine russe..."

Voir http://msnbc.msn.com/id/5686713/

C'est à suivre plus bas.

Conférence à Krasnoyarsk, les débris en photo:

14 août 2004.

Yuri Lavbin, qui a dirigé la plus récente expédition et qui est l'homme qui a prétendu avoir trouvé des débris d'un vaisseau spatial extraterrestre sur l'emplacement de Tunguska, a parlé à une conférence de presse à Krasnoyarsk le 13 août.

Il a confirmé que des pièces d'un dispositif extraterrestre avaient été découvertes pendant la dernière expédition, organisées par Fondation Publique de l'Etat Sibérien "Phénomène de l'Espace de Tunguska" qui et a été terminée sur les lieux de la chute de la météorite de Tunguska le 9 août 2004.

L'objet a semblé être un grand bloc fait de métal, duquel des échantillons ont été extraits (image ci-dessus) qui seront maintenant examinés. Les analyses préliminaires ont montré que c'est un composé de silicate de fer avec du matériau inconnu.

Dernières novelles:

(Voir plus haut pour comprendre de quoi il s'agit ici).

23 août 2004

L'AFP (Agençe France-Presse) a publié encore une nouvelle brève signé de Victoria Loguinova, titrée "Les OVNIS ennuient les scientifiques" le lundi 23 août 2004.

Il n'y a absolument rien dans le rapport de l'AFP pour prouver ou réfuter les affirmations de Youri Lavbin, toutefois de nouveaux bouts d'information font surface:

Lavbin a apparemment indiqué que son équipe était en expédition au fleuve Podkamannaya à Tunguska en juillet quand ils ont trouvé deux pierres noires étranges entre deux villages, qui étaient des "cubes réguliers avec leurs côtés mesurant un mètre et demi." On dit que Lavbin a dit que ces pierres "ne sont manifestement pas d'origine naturelle", et "semblent avoir été en feu" et "rappellent le genre d'alliages employé pour faire des fusées spatiales, alors qu'au début du 20e siècle seuls existaient des avions faits de contre-plaqué."

Aucune indication n'est fournie sur la façon dont Lavbin peut affirmer que ces pierres datent vraiment de l'événement de 1908 de la Tunguska, il est seulement dit qu'il a affirmé que les cubes étaient les restes d'un engin volant, "peut-être un vaisseau spatial extraterrestre," et qu'il admettait qu'une "analyse des pierres doit encore être entreprise."

On dit que Lavbin a également trouvé "une pierre blanche énorme" "de la taille d'une hutte de paysan" coincée au sommet de rocailles au milieu de la forêt dévastée. Il est cité comme disant "les gens du coin l'appelle 'la pierre des rennes'. "Elle est faite d'une matière cristalline qui n'est pas typique de cette région" et Lavbin a suggéré que cela ait fait partie du noyau d'une comète.

L'AFP indique que Lavbin est président de la Fondation du Phénomène Spatial de la Tunguska à Krasnoyarsk, composé d'environ 15 fervents, parmi eux des géologues, des chimistes, des physiciens et des minéralogistes, qui avaient organisé des expéditions régulièrement dans ce secteur depuis 1994.

Les scientifiques ne savent rien

Il semble évident qu'aucun scientifique n'a la moindre idée sur cette affaire sauf qu'ils "restent sceptiques." Aucun n'a été capable ou n'a voulu vérifier cette histoire plus loin que j'ai pu le faire, c'est à dire: nada.

Plusieurs auteurs de chroniques scientifiques ont exprimé leur scepticisme, comme je l'avais fait, mais personne ne trouvait quoi que ce soit. Apparemment, aucun d'eux n'a même découvert que Lavbin avait déjà affirmé avoir trouvé un débris vaisseau spatial extraterrestre là-bas dans le passé, qui s'est finalement avéré n'être rien davantage qu'un reste de scories des fonderies du secteur.

Le plus proche de cette notion était dans le communiqué d'aujourd'hui de l'AFP, où l'indication "en Sibérie où les géologues du pétrole travaillent régulièrement on peut trouver un tas de fragments de diverses machines" est apparu.

"Beaucoup de scientifiques restent sceptiques" semble être le seul refrain. Par exemple, Anna Skripnik du comité de météorites de l'Académie Russe des Sciences a indiqué à l'AFP: "il y a abondance d'amateurs qui organisent des voyages à l'emplacement du cataclysme de la Tunguska"; ce qui est une façon de dire à peu près rien sur les affirmations de Lavbin.

Evidemment, le scepticisme est nécessaire ici. Cependant, si Lavbin avait vraiment trouvé un morceau d'un vaisseau spatial extraterrestre (supposition totalement gratuite pour illustrer mon propos), le manque complet de n'importe quel effort de vérifier ses affirmations indique que si réellement quelqu'un trouvait un morceau de vaisseau spatial extraterrestre, cela serait diffusé comme une rumeur par l'intermédiaire des agences de nouvelles et serait probablement écarté comme "non convaincant" sans aucun autre effort.

A suivre...

On n'en parle plus:

Nous sommes maintenant en janvier 2005, et je n'ai absolument rien trouvé de neuf. Pas de nouvelles, aucune analyse publiée, rien n'a fait surface à ma connaissance, excepté cette image sur un site web russe qui montre censément les "débris de vaisseau extraterrestre" allégués récupérés par Lavbin dans la Tunguska:

Cela pourrait être quelque chose d'artificiel, qui sait. Il ne devrait pourtant pas être tellement compliqué de déterminer si ça l'est ou non, et si ça l'est, de vérifier si cela pourrait être une roche naturelle, ou un reste industriel terrestre, de la fonderie proche, ou un morceau de fusée russe ou que sais-je...

Un Michael Shermer de www.skeptic.com a été aussi sceptique que moi, sauf qu'il a ajouté du non-sens à l'histoire. Sur www.skeptic.com/eskeptic11-19-04.html#1 avec le titre "OVNIS et Tunguska," il présente le faux film de "crash" d'OVNI déjà dénoncé de la cassette vidéo "Dossiers OVNIS - les dossiers secrets du KGB" (collection Marshall Cavendish, une série assez connues de cassettes commerciales "sur les OVNIS"):

Shermer semble croire qu'une image de cette vieille bande est l'OVNI accidenté trouvé par Lavbin! Non, cela ne l''est pas, ce faux film (pas une photographie, un film, truqué avec l'aide des gens du coin par une équipe occidentale - ils ont raconté aux gens qu'ils avaient besoins de figurants en uniformes soviétiques des années 60 pour tourner des scènes d'un film de science-fiction) n'a jamais eu aucune relation avec l'histoire de Lavbin à Tunguska.

Et sur la page web où Shermer a vu ce qu'il confond avec un OVNI à Tunguska, dont il fournit l'URL, www.unexplainable.net/cases/russian / l'année et le lieu sont pourtant clairement indiqués:

Les détails sur un Crash Russe en 1969 ou vers 1969 sont peu précis et quelque peu suspects.

Et:

L'événement lui-même, selon les dossiers, s'est produit dans l'état de Sverdlovsky, qui était autrefois Iékaterinebourg en URSS.

Les "sceptiques" ne peuvent-ils pas lire?

(Shermer poursuit avec des commentaires bébêtes, disant que si un vaisseau spatial extraterrestre s'écrasait sur la terre, il n'en resterait forcément que des miettes:

"Etant donné ce que nous savons ce qui arrive à un avion quand il heurte la terre à grande vitesse, et le fait que nous avons toutes les images prise sur les gisements de débris de tels accidents où les avions sont désagrégés en morceaux minuscules innombrables..."

Apparemment, ces vaisseaux spatiaux extraterrestres n'ont pas le droit à faire un atterrissage sur le ventre. La fois prochaine vous verrez un avion avec des dommages lourds , par opposition à la désintégration complète, écartez-le comme canular prouvé, cela ne peut pas être. Les "sceptiques" savent que les extraterrestres n'exécutent que des accidents à grande vitesse exclusivement, ils ne font pas d'atterrissage sur le ventre, puisque les avions n'en font pas, n'est-ce pas?)

A suivre... (?)

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 janvier 2005