Stupidités -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Balivernes et embrouillaminis:

Mars selon le CNES:

Cette page est une collection de quelques inepties ou maladresses que vous trouverez dans la présentation de la planète Mars que le CNES, l'équivalent français de la NASA propose au public sur son site web au 12.06.2001.

Si dans l'ensemble il n'y a peu lieu de contester les informations fournies, il y a tout de même une manière de les présenter et un ton chargé d'une ironie mal venue, lesquels ont causé mon irritation, voici pourquoi:

Le CNES: Mes commentaires:
Mars chauffée au rouge

"La planète Mars est entourée d'une atmosphère très tenue. "Sa couleur brun/rouge provient de la présence de fines particules de poussières en suspension. © NASA."

Mars sans coloriage

Si vous n'avez pas encore pris connaissance du problème du coloriage de la planète Mars en rouge qui est une des traditions les plus irritantes pratiquées par la NASA, c'est le moment de le faire. Il semble en tout cas que le rougissement de Mars ne soit pas encore assez prononcé au goût du CNES...

Le plus amusant est que vous pouvez parfaitement distinguer sur cette photo curieusement choisie par le CNES la couche atmosphérique Martienne, laquelle est belle et bien bleue sur toutes les photographies diffusée par l'équipe du télescope spatial Hubble (ci dessus, © Hubble).

"Mars et les Martiens, les fameux petits hommes verts, font partie intégrante de la conscience collective de notre civilisation."

Il me semble que les petits hommes verts en question ne soient fameux uniquement dans l'inconscient peu scientifique d'un certain type de chercheurs qui ne peuvent jamais se passer d'émettre de façon tout à fait inappropriée de telle remarques. Il n'y a en effet à part ce petit groupe, strictement aucune civilisation connue dont quelques petits hommes verts que ce soit feraient partie de l'inconscient collectif.

"Le sol de Mars est très actif chimiquement et serait impropre à la vie."

C'est pourquoi le CNES travaille en ce moment comme nous l'apprenons dans la même page à des projets de retours d'échantillons Martien afin de vérifier s'il s'y trouve des traces de vie, actuellement.

"Le débat sur la vie martienne a été relancé en août 1996, lorsque la NASA a annoncé avoir trouvé des restes fossiles de microorganismes extraterrestres dans une météorite martienne (ALH84001), tombée dans les glaces de l'Antarctique. Depuis, les scientifiques du monde entier n'ont eu de cesse d'étudier la roche, pour tenter de confirmer ou d'infirmer cette découverte sensationnelle. Aujourd'hui, les passions sont un peu retombées, et une bonne partie de la communauté scientifique estime que la météorite a vraisemblablement dû subir une contamination terrestre lors de son séjour dans l'Antarctique."

Au contraire, les passions n'ont cessé de jouer. En réalité, il y a eu immédiatement une quasi "opposition" à l'idée que la météorite contiendrait des microfossiles non terrestres, alors que cette hypothèse à été peu à peu renforcée, au point d'acquérir le statut de quasi-certitude pour les équipes de recherches. Le CNES a cependant raison en ce qui concerne l'acceptation de ces travaux par la communauté scientifique la plus large: elle reste pratiquement aussi nulle que cinq minutes après l'annonce originale de la NASA.

"Faiblement chauffée par le Soleil, sans effet de serre notable, l'atmosphère n'offre que de basses températures qui oscillent entre - 140°C (la nuit, en hiver, aux pôles) et 20°C (le jour, en été, à l'équateur)".

Il est à noter que lorsque l'on évoque une éventuelle vie actuelle sur Mars, on nous informe que la température Martienne ne dépasse "jamais" -5°C.

"Mars est une "boule" solide, d'une stérilité inouïe: aucune étendue liquide, aucune végétation, aucune trace de vie même rudimentaire. Un vrai désert!"

O tempora, o mores.

"L'intérêt pour la planète Mars exprimé par le groupe "exobiologie" lors du colloque de Prospective d'Arcachon en mars 98 porte sur deux points principaux qui sont la détection de molécules prébiotiques et la possibilité de présence de bactéries actuellement vivantes dans les échantillons martiens."

Mars

"La couleur jaune - orangé est due à la présence d'oxydes de fer."

Mars

La photo originale de la NASA montre un étonnant manque d'oxyde de fer!

Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Mars de ce site. C'est en effet en parcourant cette section que vous pourrez mieux partager mon irritation.

Références:

Tandis que ma boîte email est pleine de messages exprimant un accord assez général voire un accord total avec ce que je propose au sujet des couleurs de Mars, occasionnellement un lecteur pense que ce serait moi qui ferait du coloriage en bleu. Non, c'est la NASA qui fait du coloriage en rouge.

Voici donc des références qui me permettent de l'affirmer, les images originales, les adresses des sites ou elles se trouvent, des citations vérifiables par chacun renvoyant à leurs auteurs à la NASA, Hubble, JPL.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 septembre 2001