Rendlesham -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les incidents de Woodbridge - Rendlesham, R-U., 1980:

Le 27 décembre 1980, un OVNI a été observé dans la forêt de Rendlesham à l'extérieur des portes arrières de la base jointe de la RAF et de l'US Air Force de Woodbridge dans le Suffolk, en Angleterre.

Page principale pour les incidents de Woodbridge-Rendlesham ici.

Transcription de l'enregistrement sonore du Lieutenant-Colonel Halt:

Investigations sur les lieux:

La transcription intégrale qui suit est celle de l'enregistrement sur bande effectué par le Lieutenant-Colonel Halt lors de ses recherches sur l'incident de forêt de Rendlesham en décembre 1980. La transcription a été effectuée à partir de bande son originale, qui est beaucoup plus claire que celle du domaine public. Il a été fourni par le Colonel Sam Morgan, par l'intermédiaire du Général Gordon Williams.

L'autorisation de publier est accordée du moment que la source est mentionnée: Halt transcript from "You Can't Tell The People".

Notes:

Il y a des conversations par radio de fond dans tout l'enregistrement; la plupart des transmissions de radio se font entre Le Sergent Bustinza et Central Security Control. Du fait que ces messages sont entendus dans le fond ils sont souvent couverts par la voix du Colonel Halt parlant dans son enregistreur de poche, seuls les transmissions radio audibles sont transcrites ici. Les commentaires du rédacteur sont entre crochets.

LT-COLONEL HALT: (Officier responsable) 150 pieds ou plus du départ, Je dirais, c'est le point d'impact suspecté. Avons quelques difficultés, n'arrivons pas a faire marcher la torche lumineuse. On dirait qu'il y a une sorte de problème mécanique. Renvoyons là et cherchons une autre torche. Pendant ce temps, nous allons faire quelques mesures avec le compteur Geiger, et nous balader, chercher dans le coin un peu, en attendant qu'on ait une autre lampe torche.

SGT BUSTINZA: [sur une radio en fond sonore, de toute évidence en train d'essayer d'organiser d'autres lampes-torches]... au contrôle de la sécurité... c'est le modèle... 155... numéro...

LT-COLONEL HALT: OK, nous approchons maintenant d'une zone de 25 - 30 pieds. Quel genre de mesure avons-nous... euh...

[Interruption de la bande.]

SGT NEVILLES: (s'occupant du compteur Geiger) Juste quelques déclics mineurs.

LT. COLONEL HALT: Déclics mineurs.

[Interruption de la bande.]

Commentaires ajoutés: [Ces commentaires ajoutés ont été mixés par-dessus l'enregistrement original et ne concernent pas l'incident. C'est la voix du Colonel Conrad, le Commandant de la base.] Est-ce que vous pensez qu'il va faire beau aujourd'hui?

COMMENTAIRE AJOUTE: Ah oui, je pense.

LT-COLONEL HALT: Qu'est-ce que c'est comme marques?

SGT NEVILLES: Juste une, mais...

LT-COLONEL HALT: C'est ça leur taille?

SGT NEVILLES: Et bien, il y en a une de plus bien définie par ici.

SGT BUSTINZA: [sur la radio]...Sergent Bustinza au contrôle de la sécurité...

LT-COLONEL HALT: Nous avons toujours des déclics.

SGT BUSTINZA:... Sergent Bustinza. Bon nous sommes en panne... Nous sommes à la porte Est... porte Est, over.

LT-COLONEL HALT: Pouvez-vous lire ça sur l'échelle de mesure?

SGT NEVILLES: [Examinant le secteur avec un compteur Geiger] Oui Monsieur. Nous utilisons maintenant l'échelle 5 dixièmes et nous lisons environ... euh... troisième, quatrième...

LT-COLONEL HALT: OK, nous sommes toujours à l'abri de risque ici?

SGT BUSTINZA: [sur la radio] Vous n'avez pas une torche ou [?]... ou n'importe quoi... travail de sécurité. M'entendez-vous?... Sergent... Une torche, avec de l'essence, s'il vous plait.

LT ENGLUND: [Le Chef des Vols en service] Nous avons toujours des mesures mineures... Nous avons une bonne indentation.

SGT BUSTINZA: [A la radio]... sécurité D à la sécurité.

SGT NEVILLES: Celle-là elle est morte.

LT ENGLUND: Allons à la troisième par là-bas.

SGT NEVILLES: Une sorte de, quoi que ce soit.

SGT BUSTINZA: [on radio]... Sergent Bustinza... sécurité...

SGT NEVILLES: Oui, maintenant nous avons certains résiduels.

LT. COLONEL HALT: Comment pouvez-vous lire ça? Les mesures donnent tout à fait une pulsion off.

LT ENGLUND: Au environs du centre.

LT-COLONEL HALT: Oui, j'allais dire, allons au centre de la zone maintenant, voir quel genre de mesures nous aurons là-bas. Continuez à lire les déclics. Je ne peux pas entendre les déclics. J'imagine que vous tous... Est-ce que c'est le centre, Bruce [le demandant au Lieutenant Bruce Englund].

LT ENGLUND: Oui.

LT-COLONEL HALT: OK allons vers le centre.

SGT NEVILLES: Oui, j'en reçois plus...

LT-COLONEL HALT: Ca c'est la meilleure déviation de l'aiguille que j'ai vu jusqu'à présent. OK, pouvez-vous faire une estimation? Nous sommes sur l'échelle zéro virgule cinq, nous avons... avons du mal à lire l'échelle.

LT ENGLUND: A euh, à peu près 01:25.

[Interruption de la bande.]

(bruit: forte toux)

SGT NEVILLES: Nous avons des radiations à euh, un demi [mot qui semble être millirem]

UNKNOWN VOICE: Chuck. [Check est le prénom diminutif de Halt, Charles, diminutif Chuck].

[Interruption de la bande.]

Bruit: Un fort bruit de gong. [Sans rapport avec l'enregistrement dans la forêt].

LT-COLONEL HALT:... meilleur endroit, je ne l'ai pas vu aller plus haut que ça.

LT ENGLUND: Et bien, y en a encore dans les environs.

LT-COLONEL HALT: OK on va aller vers...

LT ENGLUND: Maintenant ça monte...

LT-COLONEL HALT: C'est là vers les indentations que nous avons eu d'abord la mesure la plus forte. C'est similaire à ce qu'on a eu au milieu.

SGT NEVILLES: Tout près du pied. C'est juste tout près du centre.

LT ENGLUND: Là ça ressemble a un endroit où il aurait pu y avoir un souffle d'explosion. C'est au centre.

LT ENGLUND: Ca a sauté vers sept...

LT-COLONEL HALT: Quoi?

LT ENGLUND: Ca a juste sauté vers sept dixièmes là.

LT-COLONEL HALT: Sept dixièmes, juste là au centre?

LT ENGLUND: Ah, Ah.

LT-COLONEL HALT: Nous avons trouvé un petit trou, ça ressemble à un endroit soufflé par une explosion ou gratté, là. Nous avons des mesures très nettes. Voyons, est-ce que c'est près du centre?

LT ENGLUND: Oui, c'est près du centre.

SGT NEVILLES: C'est à dire, nous le supposons...

LT ENGLUND: C'est juste au centre... En plein au centre...

SGT NEVILLES: J'en prends plus pendant que j'avance dans tout la zone, maintenant...

LT-COLONEL HALT: Jusqu'à sept dixièmes...

SGT BUSTINZA: [à la radio, essayant de s'en sortir avec les transmissions]... 55, c'est notre dernier appel...

LT-COLONEL HALT:... ou sept unités. Ca va sur l'échelle zéro virgule cinq.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: OK, pourquoi ne pas faire ça, pourquoi ne pas faire un balayage maintenant, j'ai mis mes gants. Faisons un balayage sur toute la zone sur environ dix pieds et traçons un périmètre autour, en partant de nouveau juste là au coin, au coin par où nous sommes arrivés au début. Revenons juste là... maintenant je vais devoir compter sur toi pour le nombre de déclics.

LT ENGLUND: Correct.

LT-COLONEL HALT: OK, amenez la torche dessus.

LT ENGLUND: Faisons un balayage tout autour.

SGT NEVILLES: Ca décollait.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: Mettez-le au sol régulièrement.

BACKGROUND: Nous avons les lumières pas loin...

LT ENGLUND: Ca ça ressemble à une abrasion sur cet arbre...

LT-COLONEL HALT: OK, on va voir ça en revenant, faisons le tour.

LT ENGLUND: Ca devient intéressant juste par là-bas. On dirait qu'il y a une abrasion qui pointe en direction du centre...

LT-COLONEL HALT: Oui, c'est ça.

LT ENGLUND:... de la zone de l'atterrissage.

LT-COLONEL HALT: Ca pourrait être plus vieux, cependant. Il y a comme des traces de sève ou quelque chose comme ça. Continuons à faire le tour.

VOIX INCONNUE: Euh...

[Interruption de la bande.]

SGT NEVILLES: ça donne aussi quelques extensions là-dessus.

LT-COLONEL HALT: Hé, c'est un drôle de machin à utiliser, pas vrai?

SGT NEVILLES: Normalement, tu vois, j'en porte un dans... sur mes oreilles, mais celui-là s'est cassé.

LT-COLONEL HALT: Est-ce qu'on avance? Je vais éteindre ce magnétophone jusqu'à ce qu'on trouve quelque chose.

SGT NEVILLES: Je détecte.

LT-COLONEL HALT: Tu détectes. On en est où? On est monté à deux-trois unités de déflection. Es-tu arrivé près du pied?

SGT NEVILLES: Je détecte quelque chose... je détecte.

LT-COLONEL HALT: OK. Ca ne monte toujours pas au-dessus de trois ou quatre unités.

SGT NEVILLES: Je détecte plus pourtant, plus fréquemment.

LT-COLONEL HALT: Oui, tu restes, tu restes régulier à deux ou trois unités pour le moment.

SGT BUSTINZA: [se bagarrant toujours avec la radio] 155

LT ENGLUND: Chacun de ces arbres fait face à un souffle explosif, de ce que nous assumons être un site d'atterrissage, toutes les abrasions sont dans la même direction vers le centre. La même...

LT-COLONEL HALT: Parcourons un cercle ici. Revient vers là.

MASTER SGT BALL: Regarde sur l'autre arbre.

SGT NEVILLES: Je détecte quelque chose... un...

LT-COLONEL HALT: Fais-moi voir ça. Tu sais j'ai un drôle de... tu es préoccupé par l'abrasion. Je n'ai jamais vu un arbre qui, euh...

SERGENT-CHEF BALL: C'est une petite marque de sève.

LT-COLONEL HALT: Je n'ai jamais vu un pin qui, ayant été endommagé, aurait réagi si vite. [Interférences, voix de gens parlant tous en même temps].

SGT NEVILLES: Vous avez une bouteille pour mettre ça dedans?

LT-COLONEL HALT: Vous avez une bouteille pour un échantillon?

LT ENGLUND: Oui, sortez la... Ca c'est pour l'échantillon de sol... [interférences].

SGT NEVILLES: Oui Monsieur.

VOIX: [excitées]

LT-COLONEL HALT: A partir de maintenant nous allons [trou] Nous allons...

LT ENGLUND: Vous remarquerez qu'ils sont tous pareils...

LT-COLONEL HALT: Nous allons, identifier cela comme étant le point numéro un. Ce pieu-là. Comme ça vous savez tous où il est si nous devons faire un schéma. Vous l'avez, sergent Nevilles?

SGT NEVILLES: Oui Monsieur. Le plus proche de Woodbridge...

LT-COLONEL HALT: Le plus proche de la base de Woodbridge.

SGT NEVILLES: Sera le point numéro un?

LT-COLONEL HALT: Sera le point numéro un. Déplaçons-nous dans le sens des aiguilles d'une montre partir de là.

SGT NEVILLES: Point deux?

LT ENGLUND: Allez-y...

LT-COLONEL HALT: Point deux. Donc cet arbre est entre les points deux et trois.

MASTER SGT BALL: Burroughs et deux autres membres du personnel demandent... en jeep, que euh, votre position. [L'homme de l'armée de l'air, John Burroughs, arrive avec une patrouille].

LT-COLONEL HALT: Dites leur négatifs pour le moment. Nous leur dirons quand ils peuvent venir ici. Nous ne voulons pas les avoir ici pour le moment.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: Ok, l'échantillon, vous voulez cet échantillon numéro un? Coupez-en un bout, prenez un peu de cette sève et tout ça... c'est entre les indentations deux et trois sur un arbre de pin, euh, environ... environ cinq pieds de distance... à environ trois pieds et demi au-dessus du sol.

SGT NEVILLES:...Je vais le mettre là dedans pour le moment, j'en ai encore...

LT-COLONEL HALT: Il y a une abrasion ronde sur l'arbre d'environ trois et demi à quatre pouce de diamètre. On dirait que ça pourrait être ancien, mais heu, bizarre, il y a... une sève de pin cristalline qui est venue assez vite.

SGT FRAIL: [semble être éloigné]... Sergent Frail...

LT-COLONEL HALT: Vous dites qu'il y a d'autres arbres qui sont endommagés de cette façon?

LT ENGLUND:... centre du site d'atterrissage... [interférence].

LT-COLONEL HALT: OK, pourquoi ne prendrais-tu pas une photo de ça et rappelle-toi la photo. Hé, j'espère que tu notes ça. Ca va être sur la bande.

SGT NEVILLES: Vous avez un mètre ruban sur vous?

LT-COLONEL HALT: C'est votre image, la première image sera au premier arbre, celle entre... les marques deux et trois. En attendant, je vais regarder quelques-uns de ces arbres par là-bas.

[Interruption de la bande.]

VOIX INCONNUE: Nous avons des...

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: Nous avons des mesures de radiations sur l'arbre. Vous prenez des échantillons sur la face du site supposé de l'atterrissage?

LT ENGLUND: Quatre déclics maximum.

LT-COLONEL HALT: Jusqu'à quatre. Intéressant. C'est exactement là où vous prenez l'échantillon maintenant.

LT ENGLUND: Quatre.

LT-COLONEL HALT: C'est le point le plus fort sur l'arbre?

SGT NEVILLES: Oui Monsieur, et si vous mesurez sur l'autre face, il n'y a plus de déclics du tout.

LT-COLONEL HALT: Plus de déclics du tout sur l'autre face.

SGT NEVILLES: Peut-être un ou deux.

LT-COLONEL HALT: C'est sur le côté qui fait face au... intéressant.

LT-COLONEL HALT: On dirait que c'est comme... tordu comme c'est... comme s'il s'était reposé dessus, on dirait quelque chose tordu d'une côté puis de l'autre.

LT ENGLUND: Ah, Ah

LT-COLONEL HALT: Très étrange. Nous sommes au même arbre où nous avons pris un échantillon avec ceci, comment l'appelez-vous... le Starscope.

LT ENGLUND: Ah ah, Stargazer.

LT-COLONEL HALT: Obtenant une nette réflexion de chaleur depuis l'arbre, à environ trois à quatre pieds au-dessus du sol?

LT ENGLUND: Oui... Le même côté de...

LT-COLONEL HALT: L'endroit où se trouve le...

LT ENGLUND:...nous détectons de la chaleur juste derrière nous. Je pense que nous avons eu la même chose vers votre droite.

LT-COLONEL HALT: Il y a trois arbres dans le secteur immédiatement à côté de l'emplacement à moins de dix pieds de l'emplacement de l'atterrissage suspecté; nous détectons de la réflexion de chaleur venant des arbres.

LT ENGLUND: Dirige la lumière vers ça, Bob [Sgt Bob Ball]

LT-COLONEL HALT: Pardon?

LT ENGLUND: Bon, dirige la lumière vers ça, Bob

LT-COLONEL HALT: Mince, j'ai du mal à le trouver... allumez la lumière.

LT ENGLUND:... alors quand tu voudras tu verras le blanc

[Soudainement il y a un étrange bruit de bourdonnement et les hommes restent silencieux]

LT-COLONEL HALT: Hé... [Long silence, excepté le son de bourdonnement]

LT-COLONEL HALT: Tu as raison il y a une marque blanche sur l'arbre.

LT ENGLUND: ça indique que, euh...

LT-COLONEL HALT: tournons autour et regardons cet arbre ici maintenant. Juste une seconde. Regardez, parce que vous avez raison, devant l'arbre. Je peux le voir. OK, me donnez-moi un peu de lumière latérale ainsi je pourrais trouver l'arbre. OK, aah...

SGT BUSTINZA: [Toujours à la radio:] Alpha 2 Sécurité...

LT-COLONEL HALT: J'ai perdu l'arbre.

LT-COLONEL HALT: OK stop! Stop! Eteignez la lumière. Hé, ça c'est fantastique.

MASTER SGT BALL: Pourquoi ne pas faire les points...

LT-COLONEL HALT: ça c'est bizarre! Hé, est-ce que quelqu'un veut regarder les taches sur le sol? Oups! Attention ne marchez pas dessus...

BACKGROUND: Cinq coups de klaxon d'un véhicule arrivant sur les lieux.

LT-COLONEL HALT:... tu marches dessus. OK, reculons et ne marchons pas partout dessus. Tu vas devoir revenir sur environ dix, quinze pieds. Tu le vois...

LT ENGLUND: OK bien...

LT-COLONEL HALT: OK, éteignez les lumières.

[Interruption de la bande.]

VOICE OVER: [Colonel Conrad] Ca a pris tout ce temps de documenter...

LT-COLONEL HALT: Qu'est-ce que tu penses à propos du point?

[Interférences radio en fond sonore]

LT-COLONEL HALT: Ouais.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT:...prêt au premier endroit? OK, c'est ce que nous allons appeler le point numéro trois. Entrons dans le coin arrière et prenons le point numéro un. Repérez le numéro un, voilà le point numéro un là, point numéro un là. Avez-vous besoin d'un peu de lumière? Là, le voilà, il est exactement ici... Vous l'avez?

SGT NEVILLES: Au point.

LT-COLONEL HALT: OK... Regardons le point numéro un avec l'écran du Starlight.

LT ENGLUND: Je détecte une légère augmentation de lumière tandis que je passe dessus.

LT-COLONEL HALT: Légère augmentation de lumière au point numéro un. Voyons le point numéro deux. Le point numéro deux est juste là-bas. Là-bas, vous le voyez?

LT ENGLUND:... Légère augmentation.

LT-COLONEL HALT: OK, focalisez-vous dessus. Dites-moi quand, OK, lumières allumées. Voyons ce que cela nous donne là-dessus.

LT ENGLUND: Légère augmentation.

LT-COLONEL HALT: Juste une légère augmentation?

LT ENGLUND: Essayer le centre.

LT-COLONEL HALT: Le point au centre pas vraiment le centre, un peu décentré. C'est juste là.

LT ENGLUND: Juste là.

LT-COLONEL HALT: OK, nous allons prendre ta mesure juste là-dessus.

LT ENGLUND: OK.

LT-COLONEL HALT: Dis-moi quand tu es prêt.

LT ENGLUND: Prêt.

LT-COLONEL HALT: OK, éclairez. C'est le point central que nous examinons maintenant; presque le centre.

LT ENGLUND: Je capte une légère augmentation.

LT-COLONEL HALT: Légère augmentation là. C'est une certaine sorte d'abrasion où quelque chose dans le sol où les aiguilles de pins sont repoussées vers là où nous avons une forte radioact... Euh, une forte mesure d'une déflection de euh, deux à trois ou peut-être quatre, selon le point dessus.

Note: [Cette abrasion correspond À exactement la même position, juste un peu décentré, telle que sur les photographies du site d'atterrissage prises par Ray Gulyas]

LT ENGLUND: Quelqu'un veut vérifier ça?

[Interruption de la bande.]

SGT NEVILLES: Oui.

LT-COLONEL HALT: Etes-vous sûrs qu'il y a un effet positif?

SGT NEVILLES: Oui, absolument. C'est sur le point au centre, il y a un effet.

LT ENGLUND: Qu'est-ce que cela signifie?

SGT NEVILLES: Cela signifie que quand les lumières sont éteintes, une fois que nous nous focalisaient tout dessus, en laissant le temps à nos yeux à s'accoutumer [à l'obscurité] nous obtenons une indication d'une source de chaleur sortant de cette tache centrale... comme euh... qui apparaîtra sur le...

LT-COLONEL HALT: De la chaleur ou une certaine sorte d'énergie, ce n'est pas strictement de la chaleur à ce point de la partie.

SGT NEVILLES: Mais c'est tout de même de la chaleur...

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: En regardant directement depuis au-dessus, on peut voir une ouverture dans les arbres, plus certaines branches de pin fraîchement cassées sur la terre dessous. Il semble que certaines d'entre elles soient tombées d'environ quinze à vingt pieds de haut. Quelques petites branches ont à peu près un pouce ou moins de diamètre.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 01:48. Nous entendons des bruits étranges venant de chez les fermiers...

SGT NEVILLES: Vingt-huit... sept...

LT-COLONEL HALT:... animaux de la ferme. Ils sont très actifs et font un vacarme d'enfer.

SGT NEVILLES:... définitivement une pigmentation...

LT-COLONEL HALT: Vous avez vu une lumière? Doucement. Où ça, où ça?

SGT NEVILLES: Juste à cette position-là. droit devant à travers les arbres... [Adrian Bustinza a indiqué que quelqu'un avait vu une lumière se déplaçant entre les arbres]

LT ENGLUND: Là voilà encore... elle commence dans l'ouverture... juste là.

SGT NEVILLES: Ca la fiche mal pour ma lampe torche là.

LT-COLONEL HALT: Hé, je la vois aussi. Qu'est-ce que c'est?

SGT NEVILLES: Nous ne savons pas, Monsieur.

LT-COLONEL HALT: OK, c'est une étrange petite lumière rouge, elle semble être à un quart, un demi mile, peut-être plus éloignée. Je vais éteindre pour un...

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: La lumière est partie maintenant. Elle était à environ 120 degrés du site.

SGT NEVILLES: Elle est revenue.

LT-COLONEL HALT: Elle est revenue?

SGT NEVILLES: Oui Monsieur.

LT-COLONEL HALT: Bon, baissez les lampes-torches alors. Allons de nouveau au bord de la clairière, ainsi nous pourrons obtenir une meilleure vue sur elle. Voyez si vous pouvez braquer le Starscope là-dessus. La lumière est toujours là et tous les animaux de la ferme sont devenus silencieux maintenant. Nous nous dirigeons vers environ 110 - 120 degrés de l'emplacement, hors de la clairière maintenant. Obtenons toujours une lecture sur l'appareil d'environ 2 déclics. Les aiguilles ont sauté à 3-4 déclics, devenant plus fortes. [Bustinza dit que quand il est retourné avec le projecteur la patrouille était dans une clairière sur le bord de la forêt]

SGT NEVILLES: Maintenant ça s'est arrêté. Maintenant cela monte. Attendez, ça y est. Maintenant ça monte environ à approximativement 4 pieds au-dessus du sol. La boussole a 110 degrés.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: Bon, j'ai juste arrêté l'appareil. Je redis ça, ça sera mieux, à environ 4 pieds outre de la terre, environ 110 degrés, obtenant la lecture d'environ 4 déclics.

SERGEANT NEVILLES: Oui Monsieur... [????] (toux); Excusez-moi, maintenant ça c'est éteint.

LT-COLONEL HALT: Je... Je pense que c'est quelque chose là sur le sol. Je pense que c'est quelque chose... de très grand...

SGT NEVILLES:... un arbre droit sur...

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: Nous nous sommes juste confrontés à la première lumière que nous avons vue. Nous sommes à environ 150 - 200 yards de l'emplacement. Tout à part ça est dans un calme de mort. Il n'y a aucun doute à ce sujet, il y a là une certaine sorte de lumière rouge de clignotante en avant.

SGT NEVILLES: Ouais, c'est jaune.

LT-COLONEL HALT: J'y ai vu une sorte de teinte jaune dessus moi aussi. Bizarre. Cela semble venir un petit peu par là?

SGT NEVILLES: Oui Monsieur.

LT-COLONEL HALT: C'est plus clair qu'avant... Cela vient par là. C'est vraiment en train de venir par là.

SERGENT-CHEF BALL: Des parties en jaillissent.

LT-COLONEL HALT: Des parties en jaillissent.

SERGENT-CHEF BALL: A environ 11 heures... [A la position relative 11 heures]

LT-COLONEL HALT: Aucune doute là-dessus; c'est vraiment étrange.

MASTER SGT BALL: Regardez vers la gauche.

SGT NEVILLES: Il y a deux lumières. Une vers la droite et une vers la gauche.

LT-COLONEL HALT: Gardez votre lampe-torche éteinte. Il y a quelque chose de vraiment très très étrange. Vérifier votre casque si ça devient plus fort. Donnez-nous...

SGT NEVILLES: OK, j'ai une indication qu'il y a une vague mesure là aussi.

LT-COLONEL HALT: Une vague mesure?

SGT NEVILLES: Le câble a été enlevé.

LT-COLONEL HALT: OK... des pièces tombent encore de ça.

SERGENT-CHEF BALL: Il vient juste de se déplacer vers la droite... est parti vers la droite.

LT-COLONEL HALT: Ouais... étrange, wow.

LT ENGLUND: Parti vers la droite.

LT-COLONEL HALT: Bizarre. Ahhh. Encore un à gauche. Allons vers le bord de la forêt maintenant. Est-ce qu'on peut sans les lumières? Faisons cela prudemment, allons-y... OK, nous regardons la chose, nous sommes probablement à près de 2-3 centaines de yards de distance. Ca ressemble à un oeil qui vous ferais des clins d'oeil, ça bouche toujours d'un côté à l'autre, et quand on a mis le Starscope dessus, ça a une sorte de centre creux, oui, un centre sombre, c'est...

LT ENGLUND: C'est comme une pupille...

LT-COLONEL HALT: C'est comme la pupille d'un oeil vous regardant, clignant de l'oeil. et le flash est si lumineux au Starscope, qu'il euh... qu'il vous brûle presque les yeux.

[Interruption de la bande.]

Note ajoutée:

[Il y a là sur la bande une grande partie manquante et aucune indication de ce qui s'est produit ensuite.]

LT-COLONEL HALT: Nous avons passé la maison du fermier et traversons le champ qui la suit et nous avons maintenant des observations multiples de jusqu'à cinq lumières avec une forme semblable et tout ça, mais elles semblent continues plutôt que de pulser une lumière rouge clignotante. Nous avons juste traversé la crique...

LT ENGLUND: Nous y voilà...

LT-COLONEL HALT: Quelles sortes de mesures obtenons-nous maintenant? Nous obtenons trois bons déclics sur l'appareil et nous voyons des lumières étranges dans le ciel.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 02.44: Nous sommes sur l'extrémité des fermes, le champ du deuxième fermiers et nous faisons encore une observation à environ 110 degrés. Cela semble loin du côté de la côte. C'est exactement sur l'horizon. Cela fait quelques mouvements et clignote de temps en temps. C'est toujours continu et de couleur rouge. En outre, après les mesures négatives dans le champ, nous détectons de légères lectures de 4-5 déclics maintenant sur l'appareil.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 3.05: Nous voyons d'étranges, euh, flashes comme des stroboscope à euh... c'est presque sporadique, mais il y a pour sûr quelque chose là, une certaine sorte de phénomènes. 3.05: A environ euh... 10 degrés de l'horizon directement au nord, nous avons eu deux objets étranges, euh, en forme de demi-lune, dansant de ci, de là, avec des lumières colorées sur eux mais euh, ça devait être à environ 5 à 10 milles de distance, peut-être moins. Les demi-lunes se sont maintenant transformées en cercles entiers comme s'il y avait eu une éclipse ou quelque chose là pendant une minute ou deux.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 3.15: Maintenant nous avons un objet à environ 10 degrés droit vers le Sud...

SGT NEVILLES: Il y en a un à gauche.

LT-COLONEL HALT: 10 degrés au-dessus de l'horizon, et ceux qui sont au Nord se déplacent, l'un d'eux s'éloigne de nous.

SGT NEVILLES: Il se déplace rapidement.

LT-COLONEL HALT: Ils se déplacent rapidement.

MASTER SGT BALL: Il y en a un à droite qui file aussi vers le lointain.

LT-COLONEL HALT: Ouais, ils vont tous les deux vers le Nord. Hé, le voilà qui vient du Sud, il vient vers nous maintenant.

SERGENT-CHEF BALL: Merde.

LT-COLONEL HALT: Maintenant nous observons ce qui semble être un rayon descendant vers le sol.

[Cris d'excitation dans le fond sonore.]

MASTER SGT BALL: Regardez ces couleurs... merde...

LT-COLONEL HALT: Ca c'est incroyable.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 3.30: Et les objets sont toujours dans le ciel, quoique celui qui est au Sud semble perdre un peu d'altitude. Nous faisons demi-tour et nous revenons vers la base. L'objet au Su... l'objet au Sud est toujours en train d'envoyer des lumières vers le sol.

[Interruption de la bande.]

LT-COLONEL HALT: 0:40 heure. Un des objets est toujours stationnaire au-dessus de la base de Woodbridge à environ 5-10 degrés au-dessus de l'horizon. Il fait toujours des mouvements erratiques et envoie des lumières vers le sol comme avant.

[Fin de la transcription.]

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 février 2004