AccueilAcceuil
This page in English

Les mystères des Phobos:

Dans un article paru dans la revue Astronomy en janvier 1977, à l'époque des missions Viking vers Mars, un auteur non identifié discute des étranges sillons et chaînes de cratères de Phobos.

Page principale de la section Phobos ici.

D'ETRANGES CRATERES SUR PHOBOS:

LES CHAINES DE CRATERES DE PHOBOS:

Viking a mis à jour un autre mystère en un lieu bien inattendu, l'une des deux petites lunes de Mars, Phobos. Les cartographies établies par Mariner 9 pour Phobos (12x14x17 miles soit 20x23x28 kilomètres) et Deimos (6x7x10 miles, soit 10x12x16 kilomètres) montrent de très nombreux cratères, que l'on a d'abord pris pour des débris rocheux laissés par des impacts de météorites. Il a a une autre caractéristique de Phobos, rarement relevée par les spécialistes, sans doute en raison du petit nombre de données alors disponible. Trenches on Phobos

A la limite de la résolution de l'image, on peut discerner une rangée de cratères qui semblent alignées les uns avec les autres, formant une chaîne. Ceci est très inhabituel, car une rangée de cratères alignés de s'explique traditionnellement que par le volcanisme, par l'alignement de quelques volcans le long d'un faille. Pourtant Phobos est bien trop petit pour posséder un coeur de roches en fusion, donc toute activité volcanique y est exclue. Trenches on Phobos

Les photographies de haute résolution prises par Vikings ont montré que les chaînes de cratères sont bien réels et font partie d'un système de sillons parallèles, de quelques dizaine de mètres de largeur (on les voit très bien sur la photo n. 39B84 de Viking). Il semble y avoir un tendance des sillons à êtres parallèle au mouvement orbital du satellite, bien que quelques embranchements prennent d'autres directions. Les scientifiques ne parviennent pas à expliquer ces sillons. Les théories à l'étude impliquent: des sillons laissés par un satellite beaucoup plus petit également en orbite autour de Mars (mais les sillons suivent de trop près les contours de Phobos pour que cette explication soit valide); des fractures qui radie depuis un cratère que l'on n'aurait pas encore observé, peut être sue une partie de Phobos qui n'est pas encore photographiée; ou des fractures crées dans le corps du satellite de Mars alors qu'il aurait fait partie d'un satellite plus grand qui aurait éclaté suite à un impact catastrophique.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 27 janvier 2001