AccueilAcceuil

Les mystères de Phobos:

LE FICHIER N.22 de l'UFObbs SUR PHOBOS:

L'échec de la mission Phobos 2 est-il du à une attaque d'extra-terrestres basés sur Mars? Lisez le fichier N.22 de l'U.F.O. BBS.

L'INCIDENT PHOBOS II: DES EXTRA-TERRESTRES HOSTILES BASES SUR MARS:

Fichier: UFO22

Le 12 juillet 1988, l'Union Soviétique lança Phobos II, un satellite inhabité, vers Mars. Il arriva en janvier 1989 et entra en orbite autour de Mars, la première partie du voyage vers sa destination finale, un petit satellite de Mars nommé Phobos. La mission se déroulait correctement, jusqu'à ce que le Phobos II s'aligna sur le satellite. Le 28 Mars 1989, un objet elliptique faisant route vers Phobos II fut détecté quelques secondes avant la panne. Tout semblait indiquer que l'objet elliptique avait attaqué le satellite qui resta hors d'usage et hors de contrôle.

Le 28 Mars 1989, l'agence d'information officielle de l'Union Soviétique, l'agence Tass, déclara: "Phobos II ne communique plus vers la Terre comme elle devait le faire après une mission autour du satellite martien Phobos hier. Les scientifiques contrôlant la mission n'ont pu rétablir un contact radio stable."

Mais le lendemain un important officier de l'Agence Spatiale Soviétique (Glavkosmos) déclara: "Phobos II est définitivement perdu à 99%." Il est important de noter qu'il déclare que la quasi totalité du satellite est perdu et pas seulement le contact radio.

Le 31 Mars 1989, les grands titres publiées par les correspondants moscovites de l'Agence Spatiale Européenne déclarent: "Phobos II prend d'étranges photographies de Mars avant de perdre le contact avec sa base. Vremya révèle aujourd'hui que la sonde spatiale Phobos II, qui orbitait autour de Mars jusqu'à ce que les scientifiques perdent le contact avec elle ce lundi, a photographié un OBJET NON-IDENTIFIE sur la surface du sol martien quelques secondes avant de perdre le contact." Les scientifiques décrivent l'OBJET NON-IDENTIFIE comme une ellipse allongée longue d'une VINGTAINE de kilomètres. Il fut aussi déclaré plus tard que les photos ne pouvaient être une illusion car elles furent prise par deux caméras couleurs distinctes ainsi que par des caméras opérant dans l'infrarouge.

L'un des contrôleurs du centre de contrôle au sol de Kaliningrad concluait que la sonde ne répondait plus aux commandes. Il apparaissait que quelque chose avait frappé ou heurté Phobos II.

Dans le numéro du 19 octobre 1898 de "Nature Magazine," les scientifiques soviétiques concluaient que la sonde tournoyait car elle avait subi un impact.

Il existe depuis longtemps une rumeur disant que Mars et son satellite Phobos sont colonisés par des extra-terrestres. La surface de mars est couverte de formes ou constructions étranges qui ne semblent pas l'oeuvre de forces naturelles, comme des pyramides, des constructions rectangulaires, des pistes, etc... L'une des structures montre la face d'un homme casqué regardant vers l'espace. On peur la voir au National Space Science Data Center, photo prise par Viking cataloguée 76-A-593/17384 et intitulée "TETE". Une autre photo de la tête est cataloguée 070-A-13. Il y a maintenant onze photos de ce monument de toute évidence artificiel. La "TETE" et d'autres constructions artificielles comme les pyramides on été étudiées par Vincent DiPietro, un ingénieur en imagerie électronique, et par un informaticien de la firme Lockheed. Ils ont combiné entre elles les différentes photos pour obtenir des images composites plus précises. Ces images montrent que les constructions sur la surfaces du sol martien sont artificielles... NOUS NE SOMMES PAS SEULS!


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 03.01.2002