AccueilAcceuil
This page in English

The Philadelphia Experiment:

Lassé de devoir répondre encore et encore au même genre de question posées par les investigateurs privés et les particuliers à propos de la supposée "Philadelphia experiment", l'Office of Naval Research de l'US Navy a publié "une fois pour toute" sur son site web une page de réponse. Ceci en est la reproduction.

DECLARATION DE L'US NAVY:




DEPARTMENT OF THE NAVY -- NAVAL HISTORICAL CENTER
805 KIDDER BREESE SE -- WASHINGTON NAVY YARD
WASHINGTON DC 20374-5060

THE "PHILADELPHIA EXPERIMENT":

Related resources::

Office of Naval Research (ONR) fact sheet
UFO Research Guide
Photograph of USS Eldridge

Prétendument, en automne 1943, un destroyer de la marine américaine aurait été rendu invisible et téléporté de Philadelphie, en Pennsylvanie, vers Norfolk, en Virginie, lors d'un incident connu sous le nom d'expérience de Philadelphie. Les dossiers de la Branche des Archives Opérationnelles du Centre Naval Historique ont été explorés à plusieurs reprises, mais aucun document n'a été localisé qui confirme l'événement, ni aucun intérêt de la Navy a tenter un tel exploit.

Le navire prétendument impliqué dans l'expérience était censément le USS Eldridge. Les Archives Opérationnelles ont passé en revue le journal de bord et le journal de combat de l'Eldridge commissionné le 27 août 1943 à la base navale de la Navy de New York en décembre 1943. La description qui suit des activités de l'Eldridge sont un résumé à partir du journal de guerre du navire. Après être entré en service, l'Eldridge est resté à New York et à Long Island jusqu'au 16 septembre où il a navigué vers les Bermudes. A partir du 18 septembre, le navire était à proximité des Bermudes subissant des épreuves de formation en mer jusqu'au 15 octobre où l'Eldridge est parti avec un convoi pour New York où ce convoi est arrivé le 18 octobre. L'Eldridge est resté dans le port de New York jusqu'au 1er novembre où il a fait partie de l'escorte pour le convoi UGS-23 (section de New York). Le 2 novembre, le convoi a est entré à la Base Navale Opérationnelle de Norfolk. Le 3 novembre, l'Eldridge et le convoi UGS-23 sont partis pour Casablanca où il est arrivé le 22 novembre. Le 29 novembre, l'Eldridge est parti en tant qu'un élément d'escorte pour le convoi GUS-22 et est arrivé avec ce convoi le 17 décembre au port de New York. L'Eldridge est resté à New York en disponibilité à Block Island Sound jusqu'au 31 décembre, quand il est parti vers Norfolk avec quatre autres bateaux. Pendant cette tranche de temps, l'Eldridge n'a jamais été à Philadelphie.

Le rapport d'action complet de l'Eldridge pour la deuxième guerre mondiale et son journal de bord, y compris la section des remarques du journal pour 1943, sont disponibles sur le microfilm NRS-1978-26. Le coût d'un double du microfilm est indiqué sur notre programme d'honoraires. Pour commander une copie du film, veuillez remplir ce bon de commande et envoyer un mandat ou règlement pour la quantité correcte comme indiqué sur notre tarif du NHC, payable au Ministère de la Marine, Archives Opérationnelles, à l'adresse ci-dessus.

Censément, l'équipage du bateau marchand civil SS Andrew Furuseth aurait observé l'arrivée par l'intermédiaire de la téléportation de l'Eldridge dans la région de Norfolk. Des cartes listent les mouvements de l'Andrew Furuseth, les dates de visites, et toutes destinations. Elles sont à l'Admnistration des Archives Nationales et Dossiers, 8601 route d'Adelphi, College Park, MD 20740-6001. La carte des rapports de mouvement prouve que l'Andrew Furuseth a quitté la Norfolk avec le convoi UGS-15 le 16 août 1943 et est arrivé à Casablanca le 2 septembre. Le bateau a quitté Casablanca le 19 septembre et est arrivé au large de cap Henry le 4 octobre. L'Andrew Furuseth a quitté Norfolk avec le convoi UGS-22 le 25 octobre et est arrivé à Oran le 12 novembre. Le bateau est resté dans la Méditerranée jusqu'à ce qu'il soit revenu avec le convoi GUS-25 à Hampton roads le 17 janvier 1944. Les archives ont une lettre du lieutenant junior William S. Dodge, USNR, (retraité), le commandant de l'Andrew Furuseth en 1943, niant catégoriquement que lui ou son équipage ait observé n'importe quel événement inhabituel tandis qu'à Norfolk. L'Eldridge et l'Andrew Furuseth n'étaient pas même à Norfolk aux mêmes moments.

Le Bureau de la Recherche Navale (ONR) a déclaré que l'utilisation de champs de force pour rendre un bateau et son équipage invisibles n'est pas conforme pas aux lois physiques connues. L'ONR affirme également que la théorie des champs unifiés du Dr Albert Einstein n'a été jamais accomplie. Durant 1943-1944, Einstein était un conseiller à temps partiel auprès du Bureau de l'Artillerie de l'US Navy, entreprenant des recherches théoriques sur des explosifs et des explosions. Il n'y a aucune indication qu'Einstein ait été impliqué dans une recherche concernant l'invisibilité ou la téléportation. La feuille d'information de l'ONR sur l'expérience de Philadelphie est jointe.

L'expérience de Philadelphie a également été appelée "Projet Rainbow." Une recherche complète dans les archives n'a pas identifié de dossiers d'un projet Rainbow concernant la téléportation ou en faisant disparaître un bateau. Dans les années 40, le nom de code Rainbow a été employé pour se référer à l'axe de Rome-Berlin-Tokyo. Les plans Rainbow étaient les plans de guerre pour défaire l'Italie, l'Allemagne et le Japon. Rainbow V, le plan en effet au 7 décembre 1941 quand le Japon a attaqué Pearl Harbour était le plan employé par les Etats-Unis pour combattre les puissances de l'Axe.

Quelques chercheurs ont incorrectement conclu que le dégaussage [démagnétisation]a un rapport avec rendre un objet invisible. Le dégaussage est un processus dans lequel un système de câbles électriques est installés autour de la circonférence de la coque du bateau, fonctionnant de la proue à la poupe des deux côtés. Un courant électrique mesuré est passé par ces câbles pour l'annulation du champ magnétique du bateau. L'équipement de dégaussage a été installé dans la coque des bateaux de la marine et pouvait être mis en route à chaque fois que le bateau était dans les eaux qui pourraient contenir les mines magnétiques, des eaux habituellement peu profondes dans des secteurs de combat. On pourrait dire que le dégaussage, correctement fait, rend un bateau "invisible" aux sondes des mines magnétiques, mais le bateau reste visible à l'oeil humain, au radar, et aux appareils d'écoute sous-marine.

Après de nombreuses années de recherche, le personnel des Archives Opérationnelles et des chercheurs indépendants n'ont localisé aucun document officiel qui soutiennent l'affirmation qu'une expérience d'invisibilité ou de téléportation impliquant un bateau de l'US Navy se soit produite à Philadelphie ou n'importe quel autre endroit.

11 décembre 1998


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 20 avril 2001