AccueilAcceuil

L'incident de Pascagoula:

OCTOBRE 2001: UN NOUVEAU TEMOIN:

Sources: L'article a été publié par le journal "Northeast Mississippi Daily Journal" de Topelo, par Natalie Chambers - October 21, 2001.

Visitez le dossier concernant le cas de Pascagoula pour découvrir les tenants et les aboutissants auqul cet article apporte des éléments nouveaux.

UN RETRAITE DE LA NAVY DECLARE QU'IL A AUSSI VU LE VAISSEAU SPATIAL IL Y A 28 ANS:

PASCAGOULA [AP] - Quand Charles Hickson et Calvin Parker ont fait savoir au monde qu'en 1973 ils ont été enlevés par des extra-terrestres alors qu'ils pêchaient sur le fleuve Pascagoula, peu de gens les ont crus.

Maintenant après 28 ans, il semble qu'ils n'étaient pas les seuls dans leur expérience de cette nuit du 11 Octobre.

Un officier en chef de l'US Navy en retraite a récemment contacté la presse du Mississippi au sujet d'une observation qu'il n'a pas pu oublier.

Mike Cataldo de Rotonda West, Floride, dit qu'il faisait partie de l'équipage de pré-commissioning de l'USS Tunney en construction au chantier naval d'Ingalls. Le crépuscule tombait alors que ses équipiers Ted Peralta et Mack Hanna et lui étaient sur la route inter-Etats 90, se dirigeant vers Ocean Springs. Peralta conduisait, Hanna était dans le siège de passager avant et Cataldo était dans le siège arrière.

"Nous avons vu un objet très étrange à l'horizon venant du Nord-Ouest à travers la route 90. Il était assez rapide. Il est descendu dans une zone boisée et dans le marais. Il a plané au-dessus de la ligne des arbres, je dirais, pendant peut-être une minute. Nous nous sommes, de fait, arrêtés au bord de la route et l'avons observé. Nous nous sommes dits, "Bon Dieu, qu'est-ce que c'est que ça?" dit Cataldo.

"Nous l'avons vu, aucun doute là dessus. Nous en avons parlé. Était-ce une étoile filante, une météorite? C'était très différent," a-t-il dit.

Cataldo a indiqué que l'objet ressemblait à un grand tambourin avec de petites lumières clignotant dessus.

"Aussi rapidement que nous l'avons vu, il a juste disparu," a-t-il dit.

Cataldo a indiqué qu'il a vécu une deuxième observation quelques minutes plus tard, cette fois dans la rue Andrews alors qu'il s'approchait de sa maison.

"Il n'était pas haut aussi haut que la première fois que nous l'avons vu. Il était réel," a-t-dit.

Cataldo a indiqué qu'il s'est précipité pour dire à son épouse ce qui s'est produit.

"Je faisais presque de l'hyperventilation. Je n'étais pas choqué, mais j'ai été excité d'avoir vu cette chose," a-t-il dit.

Le matin suivant, Cataldo a contacté son officier exécutif sur le sous-marin et a rédigé un rapport.

Le lundi suivant, il est entré en contact avec la base aérienne de Keesler à Biloxi et laissé son numéro de téléphone, a-t-il déclaré.

"Mon officier exécutif et des membres d'équipage ont pensé que nous étions juste lunatiques, juste cinglés," a-t-il dit.

"Il n'en a plus jamais été question. Keesler n'a jamais appelé ou fait quoi que ce soit," a-t-il dit.

Cataldo à pris sa retraite de la Navy il y a 19 ans. Son domicile était à Jackson County en 1974.

Cataldo dit n'avoir jamais rencontré ou parlé à Hickson.

Hickson dit que ni lui ni Parker n'ont voulu que leur histoire soit donnée aux médias. Leur seul objectif était d'informer les autorités compétentes, soit le département du shérif.

"Il y a eu des gens qui ont dit qu'ils n'y croyaient pas, mais je n'ai jamais été ridiculisé de quelque façon que ce soit et ma famille non plus. C'est une raison pour laquelle quand cette chose est arrivée la première fois à Calvin pour laquelle je n'ai pas voulu en parler parce que je n'ai pas voulu qu'on dise que je soit fou. Mais il me semblait que nous devions le dire aux autorités compétentes," a dit Hickson, 70 ans, qui habite à Gautier.

Le reste est de l'histoire.

"Cela nous auraient pour sur aidés s'ils avaient dit quelque chose," a-t-il dit.

Hickson a écrit un livre consacré à cette rencontre, il fut interviewé à de nombreuses reprises par la communauté scientifique et participa à des séminaires consacrés aux extra-terrestres. En 28 ans, il n'a jamais dévié de son affirmation de cette occurence survenue derrière le vieux bâtiment des chantiers navals Shaupeter sur le fleuve Pascagoula - même sous hypnose.

Parker, qui avait 19 ans alors, a eu des difficultés à faire face à ce qui s'était produit. Il habite maintenant en Louisiane.

"Il n'est plus le même homme qu'avant. Cela l'a complètement brisé," dit Hickson.

Hickson a décrit les trois créatures qui les ont enlevé du rivage comme pâles, d'aspect fantomatiques et d'à peu près 5 pieds de haut. Ils avaient des griffes ou des pinces semblables à celles des crabes et des pieds arrondis. Il a dit qu'ils ont semblé glisser plutôt que marcher.

Hickson a indiqué qu'il a été enlevé à bord de l'engin spatial ovale et bien éclairé et examiné avec une sorte "d'oeil."

"D'une certain façon, ils m'ont examiné. J'ai eu le sentiment depuis que cela m'est arrivé qu'ils savent où je suis et ce que je fais à tout moment," a-t-il dit.

"Ces choses sont des robots. Je n'ai vu aucun oeil. Il n'y avait eu aucune indication de respiration. Il n'avaient même pas une bouche. C'était une fente droite. Il semble qu'ils avaient quelque chose et qu'ils l'ont tout simplement fait. Ils nous ont ramené là et ils sont partis," dit-il.

Hickson a indiqué qu'il ne sait pas combien de temps il avait été avec les extra-terrestres mais il voudrait une autre rencontre avec eux.

"Quand cela s'est produit la première fois, je ne voulais plus sortir seul la nuit. J'avais des cauchemars. Mon épouse m'a vraiment aidé à surmonter cette chose," a-t-il dit. "La crainte est partie maintenant. Je veux les rencontrer à nouveau et voir s'ils me porteraient vers leur monde. Je pense que s'il faisaient cela, ils me ramèneraient. Notre monde ici est dans un état catastrophique."

Glenn Ryder, capitaine du département du shérif qui était de service la nuit ou Hickson à appelé, dit que ce fut une nuit agitée, autour de 23:00 quand Hickson a appelé d'un téléphone public et insistait pour parler au Sheriff Fred Diamond, qui à ce moment dormait.

Ryder a indiqué que Hickson a alors demandé la deuxième personne responsable. Qui s'est avéré justement être Ryder. Hickson a dit à Ryder qu'il avait quelque chose à raconter mais qu'il craignait que Ryder ne rie.

Ryder lui a dit de parler et quand Hickson eut fini, il rit en effet.

"Je lui ai dit d'attendre là et je viendrais et lui parlerais. Il a dit qu'il allait de nouveau chez lui et m'a donné l'adresse et dit que je pouvais venir," indique Ryder.

Hickson et Parker furent interrogé longuement séparément, puis mis dans une pièce isolée ou un magnétophone à bande avait été dissimulé pour les prendre au piège.

"Ce garçon (Parker) était vraiment très secoué. Charles se maîtrisait. Le garçon était juste descendu ici du Comté de Jones, il avait toujours vécu dans la campagne. Sur la bande, il répétait à Charles de ne pas nous parler. Il disait que si (Charles) nous parlait au sujet de ce qui s'était produit ils allaient revenir et les capturer," dit Ryder.

"Une chose mena à une autre. Nous nous sommes rendus sur le site à Shaupeter, ou Colley Towing se trouve maintenant. Il nous montra ou cela avait atterri et ou ils fut pris."

Ryder dit qu'aucune trace physique d'un atterrissage - marques de brûlures ou traces de pas - ne fut trouvé.

Il dit qu'après que l'histoire fut diffusée il reçu des appels des Etats-Unis, de l'Angleterre et du Canada.

"Ils étaient sacrément convaincus que quelque chose leur est arrivé," dit-il.

Ryder dit qu'il y avait eu d'autres appels à propos de l'observation d'une lumière filant dans la nuit, mais seuls Parker et Hickson ont rapporté avoir été pris à bord de l'engin spatial.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 23.10.2001