Official -> AccueilAcceuil
This page in English

Les fichiers des Archives Nationales du Canada:

Le rapport qui suit est une transcription et traduction en français d'une observation d'abord classée par le National Research Council du Canada, puis archivée sur microfilm par les Archives Nationales du Canada. Le National Research Council tenait un fichier concernant les phénomènes aériens non identifiés dans une catégorie pudiquement baptisée "Observations d'objets non-météoritiques"... Vous pourrez vous-même juger ces cas et estimer leur nature.

DES PILOTES OBSERVENT DES OVNIS AU DESSUS DE TERRE NEUVE, 1974:

Rapport de la RCMP [Police Montée]

Division B
Sub-Division St. John's
Gander Airport Detail
Date: 11 Nov 74
RCMP File References
74-B-400-53 (Div. File)
74-400-3 (Det. File)
Telex #GANAIR 109
Telex #GANAIR 110

Objets volant non identifiés (O.V.N.Is)

Rapport de - Gander International Airport
Gander, Nfld. 10 OCT 74

10 OCT 74

1. A la date ci-dessus, approximativement à 22:45 (Heure Atlantique) un rapport d'observation d'un d'un objet non identifié (OVNI) potentiel dans la zone centrale de Terre-Neuve a été fait au bureau de l'aéroport de Gander.

2. L'observation en question a eu lieu approximativement à 22:10 (Atlanctic Time) par (A) (le nom et l'adresse du pilote ont masqué et il désigné sous le nom de "A"), un aiguilleur du ciel vétéran ayant trois ans de service maintenant employé au centre de coontrôle du trafic aérien de Gander. Il était au moment de l'observation aux commandes d'un avion Cessna, immatriculé C-GLCF au Canada. (A) volait à une altitude approximative de 5.000 pieds et rencontrait un ciel clair avec des nuages occasionnels, et revenait à Gander, Nfld., depuis le lac Deer, Nfld. C'est approximativement à 40 miles au Nord-Ouest de Gander, Nfld., (A)----, avec un seul passager à son bord, qu'il a a aperçu l'ovni possible. Le passager (B) (nom et adresse du passager sont masqués) et (A) [ deux mots enlevés ], a d'abord aperçu l'objet juste au moment où ils passaient au-dessus de la ville de Grand Falls, une petite ville située approximativement à 60 miles à l'Ouest de Gander.

3. L'objet a été décrit par (A) comme une lumière verdâtre, solitaire et non éclairante. Au moment où (A)---- l'a vue, la lumière était directement sous l'avion à une altitude d'approximativement 3.000 pieds. La première interprétation de cette lumière verdâtre par (A) fut que son phare droit aurait réfléchi sur quelque chose au dessous. Il a alors arrêté tous les phares de son avion pendant un moment, néanmoins, la lumière verdâtre continuée a se déplacer directement sous l'avion. Alors (A), avec (B)----, A essayé de déterminer si la lumière verdâtre faisait partie d'une masse plus grande mais il ne put rien distinguer d'autre que la lumière verdâtre.

4. (A) a en outre noté qu'à ce moment son Cessna voyageait à une vitesse d'approximativement 134 m.p.h. et que la lumière verdâtre a parfois accéléré pour rester à une certaine distance en avant de l'avion, toujours à approximativement 3.000 pieds. Elle ralentissait alors et (A) pouvait la voir alors de nouveau directement au-dessus de lui. La lumière alors continuait à ralentir davantage, et en conséquence, traînait à une certaine distance derrière lui puis revenait alors de nouveau à sa position initiale au-dessous de l'avion. (A) a pu observer cette lumière verdâtre pendant à peu près 25 minutes.

5. Quand il fut à approximativement de 5 à 6 miles au Nord-Ouest de Gander, (A) est entré en contact avec le centre de contrôle du trafic aérien et les a informé de ce qui se passait. Les contrôleurs ont alors essayé de repérer l'objet sur leur écran de radar. (C)----, (nom masqué) le contrôleur en service qui supervisait les opérations à ce moment, l'informa qu'un écho avait effectivement été capté par leur radar à 6 miles, cependant, l'objet était resté sur l'écran pendant seulement deux tours de l'aiguille du radar. L'écho n'est pas reparu sur l'écran comme un avion. L'écho, cependant, a indiqué tandis qu'on le voyait sur l'écran que son cours avait maintenant changé du Nord-Ouest vers l'Ouest et que la raison qu'il pourrait plus s'offrir au radar était qu'il volait maintenant juste au-dessus des cimes des arbres. Les tentatives renouvellées de le détecter encore ne donnèrent aucun résultat. (A)----, en arrivant au-dessus de la région de Gander, fit faire des cercles à son avion afin d'essayer de rertouver l'objet, cependant, en tournant, il constata qu'il n'y avait plus trace de la lumière verdâtre.

Les tentatives renouvelées pour identifier encore la lumière verdâtre en question par les aiguilleurs du ciel et (A) n'eurent aucun succès. (C)----, alors qu'il avait perdu tout le contact avec la cible sur son radar, était entré en contact les autorités s'est relié au système défensif de détection précoce de Goose Bay et les a informés de l'incident.

7. Après l'atterrissage de l'avion de (A) à l'aéroport international de Gander, (A) et (B) ont été immédiatement contactés. Il fut noté alors que ni (A) ni (B) n'ont semblé être sous l'influence de d'alcool ou d'une drogue. Leurs récit de l'incident n'étair ni exagéré ni dramatisé et (A) et (B) ont semblé être de caractères mûrs et responsables.

11 OCT 74

8. A cette date, vers 04:45 heure du matin (temps atlantique) un autre rapport d'observation possible d'un objet non identifié en vol dans la région centrale de Terre-Neuve a été fait de nouveau au bureau de l'aéroport de Gander.

9. Cette observation apparente a été effectuée approximativement à 04:15 du matin (temps atlantique) par le Capitaine en tant que co-pilote d'un jet DC-8 de tramsport aérien. L'avion en question volait pour "Capital Airlines", immatriculé aux Etats Unis N-490C, et au moment de l'observation il était en approche d'atterrissage vers l'aéroport international de Gander pour une escale technique. Le temps était de nouveau clair avec des périodes nuageuses occasionnelles. Le DC-8 volait à une altitude d'approximativement 7.5000 pieds et volait à vitesse normale à une vitesse de 290 miles par heure, se dirigeant vers l'Ouest.

10. L'object, dans ce cas fur décrit par le Capitaine comme par le Co-pilote comme indéterminé en forme et en taille, avec des lumières rouges et blanches clignotantes. L'objet s'est apparemment aligné à côté du jet DC-8 et a continué sur un cours parallèle avec l'avion. L'observation a durée approximativement 5 à 7 minutes. Quand l'avion fut environ à 5 miles à l'ouest de Gander, l'objet en question, touhjours en déplacement à côté du DC-8, est entré dans une petite formation de nuages et a disparu. L'objet en question a été décrit comme aussi rapide que le DC8, parfois il accélérait légèrement, juste assez pour se placer en avant du DC-8 et il retournait ensuite aux côtés de l'avion.

11. Le Capitaine aussi bien que le Co-pilote ont indiqué qu'à leur avis, l'objet n'étaient pas un avion. (D) (nom retenu), le contrôleur aérien en service alors, rapporta qu'aucun autre avion n'était dans le secteur à l'heure de l'incident. (D) a en outre déclaré que leurs moniteurs de radar n'ont capté aucun écho à part le le DC-8 en phase de descente. (D)---- est entré en contact de nouveau avec le système défensif de détection précoce de Goose Bay Nfld., et a informé les autorités de ce qui précède.

12. Conformément aux instructions existantes, une copie de ce rapport est expédiée directement à la section supérieure de recherches de l'atmosphère, branche d'astrophysique, NRC, Ottawa.

FIN

Cst. ------ #-------
Gander Airport Detail

Pwt: Sgt. ----
I/C Gander Airport Detail

Attaché au rapport N74/076 000022 Bobine T-1742


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 25 décembre 2000