Mars -> Exobiologie.htm -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Mars:

La vie sur Mars:

Le 27 février 2001, les scientifiques étudiant la météorite Martienne d'Allen Hill trouvée en 1984 ont établi leur conclusion: on a maintenant la preuve que la vie a existé au moins par le passé sur Mars. Et s'il y a eu de la vie sur Mars, alors nous sommes confrontés à la probabilité accrue que la vie a pris naissance encore ailleurs, et que nous ne sommes pas seuls.

Les preuves de la vie passée sur Mars sont là:

L'Agence France Presse depuis Washington ainsi que d'autres agences de nouvelles ont publié l'information le 27.02.2001: les éléments de la météorite Martienne ALH-84001 indiquent qu'il y a eu de la vie sur Mars il y a des milliards d'années. Les résultats de l'équipe scientifique internationale ont été publiés mardi dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les scientifiques tels qu'Imre Friedmann, un chercheur au centre de recherches Ames de la NASA en Californie, ont observé des cristaux de magnétite, un oxyde de fer, encapsulé en chaînes de forme "collier de perles", qu'ils ont étudié et ont constaté qu'ils peuvent seulement être formés par des organismes vivants.

"Les chaînes que nous avons découvertes sont d'origine biologique. Une telle chaîne de particules magnétiques en dehors d'une organisation biologique s'effondrerait immédiatement en un bloc du fait des forces magnétiques."

Les chercheurs ont déclaré que ces chaînes, se sont formés à l'intérieur d'organismes et ont été préservées, fossilisées dans la météorite longtemps après que les organismes eux-mêmes se soient délabrés.

La météorite a été constituée par une collision entre un astéroïde et la planète Mars il y a environ 3,9 milliards d'années et a été propulsée vers la Terre par une autre collision il y a environ 13.000 ans. On l'a découvert en Antarctique en 1984.

Quand la NASA a annoncé en 1996 qu'une équipe de chercheurs menés par David McKay et travaillant au Johnson Space Center de la NASA à Houston au Texas a trouvé qu'elle contient des traces minérales d'origine biologique, ces résultats ont rencontré un scepticisme têtu dans la communauté scientifique, et ont été plus tard remises en question par quelques scientifiques. Puis, les indices positifs se sont accumulés.

Le temps passant, la liste internationale de chercheurs prenant l'affaire au sérieux a augmenté. Dix-sept chercheurs ont participé à trois publications scientifiques parues le 26.02.2001. Une grande partie de la recherche sur la roche a été sponsorisée par la National Science Foundation, le Smithsonian Institute et le département d'Astrobiologie de la NASA.

L'étude montre les similitudes entre les cristaux de magnétite de la roche Martienne et les cristaux formés par les bactéries magnétotactiques actuellement sur Terre. L'étude du centre Ames a déterminé que les cristaux étaient de tailles et de formes semblables, qu'ils ne se sont pas touchés et que les chaînes qu'ils ont formées ont été courbées, encore des signes additionnels de leur origine biologique.

Ils ont également déduit de leur grande concentration dans le petit météorite de deux-kilogramme qu'elles doivent avoir été plutôt répandues sur la surface de Mars. Et puisque les bactéries sur Terre qui emploient les forces magnétiques exigent de l'oxygène, les chercheurs déduisent de leur présence sur la météorite qu'il y avait des organismes utilisant la photosynthèse sur Mars il y a 3,9 milliards d'années.

Dès le lendemain, d'autres scientifiques n'ayant pas participé à cette étude clamaient déjà que ...

"Les scientifiques étudiant la roche de Mars n'ont pas vraiment éliminé la possibilité que ces structures sont d'origine inorganiques."

Les faits:

L'étude a bel et bien prouvé qu'il n'y a actuellement aucun moyen chimique inorganique connu de produire ces cristaux de magnétite avec leurs morphologies uniques.

Kathie Thomas-Keprta, auteur principale d'un des nouveaux papiers, a répondu que les chercheurs ont effectué des recherches littéraires détaillées pour trouver d'autres études qui pourraient montrer des structures analogues créées par moyen inorganique, et rien n'existe.

Le fait est, comme Thomas-Kperta dit, que le détail de la publication originale de l'équipe, édité dans le numéro de décembre de Geochimica et Cosmochimica Acta, était volumineuse et n'a pas été lue en détail par ces critiques.

"Ces formes ont toujours été considérées comme indiquant une origine biogénique," dit David McKay, géologue de la NASA, aujourd'hui.

Personne n'a réussi à produire les structures semblables par l'intermédiaire des moyens inorganiques, en dépit des efforts sérieux tels que le projet toujours en cours au centre de l'Espace de Johnson, où McKay et Thomas-Kperta travaillent.

"A un certain moment vous devez accepter que la seule manière de les produire est l'activité biologique," déclare McKay.

La recherche continue. McKay s'attend à ce que la preuve de la vie sur Mars relève encore de cinq ans de travaux, basée sur l'étude d'une douzaine environ de telles roches trouvées sur terre.

"Nous ne nous attendons pas à ce qu'aucune publication ou aucune série d'évidences convainque les gens. Mais nous pensons que sur une certaine période de temps... les gens seront convaincus par les preuves plutôt que par les débats ou par les annonces des médias."

En attendant, d'autres météorites de Mars ont été étudiées par les mêmes chercheurs qui ont à l'origine examiné la météorite d'Allen Hill. Deux météorites, appelées Nakhla et Shergotty, ont montrés les mêmes traces des microfossiles et encore d'autres types de restes de la vie, en supplément à ce que montre Allen Hill, selon une équipe de chercheurs menés par Everett Gibson, un géochimiste au JSC.

La prochaine grande étape à franchir pour la communauté scientifique dans son ensemble est accepter les nouvelles conclusions de la réévaluation récente de l'expérience LR de détection de la vie sur Mars par Viking en 1977 et de reconnaître que la vie existe toujours sur Mars.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 février 2001.