Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas Gerry Irwin, USA 1959:

Il sembla à Gerry Irwin qu'il était en train de voir un avion qui allait s'écraser et il a immédiatement tenté d'aller porter secours aux survivants possibles. Il a donc laissé une note dans sa voiture demandant que quiconque la lise prévienne la police, et il écrivit le mot "STOP" sur le côté de sa voiture avec du cirage de chaussure. Le shérif et d'autres personne de Cedar City ont par la suite trouvé Gerry Irwin inconscient une heure et demie après son observation. Il n'y avait eu aucun accident d'avion.

Le récit:

L'histoire du soldat Gerry Irwin ressemble terriblement à un épisode de "Au Delà du Réel":

Le première classe Gerry Irwin était en congé à Nampa, dans l'Idaho et prenait le chemin du retour vers sa caserne à Fort Bliss, Texas. La ville qu'il venait juste de quitter était Cedar City, Utah, mais quelques moments plus tard il semble qu'il a plutôt trouvé la "Twilight Zone" à six miles en descendant la route 14...

Gerry Irwin était un technicien s'occupant des missiles Nike à Fort Bliss, à El Paso au Texas. Le 28 février 1959, il revenait vers la base depuis Nampa, Idaho, où il avait été en congé. A Cedar City, Utah, il a tourné vers le Sud-Est sur la Route 14. A environ six miles de la sortie, il a repéré un objet brillant qui lui semblait sur le point de s'écraser au sol dans un terrain juste au delà de la route. Pensant qu'il avait vu un avion s'écraser, ou au moins un atterrissage forcé, il s'est arrêté afin de voir s'il pourrait apporter de l'aide. Il a écrit une note et l'a placée sur le volant de sa voiture:

"Suis allé voir l'emplacement d'un accident d'avion éventuel. Svp prévenez des agents de police."

Puis il écrivit "STOP" en grand sur le côté de sa voiture.

Environ trente minutes plus tard, un inspecteur des eaux et forêts s'arrêta. Il a apporté la note au bureau du shérif de Cedar City, et le shérif Otto Pfief a rassemblé un groupe de volontaires et ils se sont rendus sur les lieux. Lors de leurs recherches, ils n'ont trouvé aucune trace d'un accident d'avion, mais ils ont retrouvé Gerry Irwin sans connaissance. Quatre-vingt-dix minutes s'étaient écoulées depuis qu'il avait vu la première fois l'objet brillant.

Irwin a été emmené à l'hôpital de Cedar City, où le Dr. Broadbent n'a rien pu trouver de physiquement négatif. Irwin était simplement endormi, et n'a pas pu être réveillé! Le Dr. Broadbent ne put trouver aucune explication pour ceci, ainsi son diagnostic fut "hystérie", signifiant que son état ne pouvait pas être attribué à une maladie ou un dommage organique.

Quand le soldat Irwin s'est par la suite réveillé, il se sentait parfaitement bien, mais il était mystifié par l'objet brillant qu'il avait vu. Il a été également confondu par le fait que sa veste avait disparue. Le groupe de recherche du shérif a déclaré qu'il ne la portait pas quand ils l'ont trouvé.

Irwin a été conduit en avion vers Fort Bliss et placé sous observation à l'hôpital de l'armée William Beaumont, pendant plusieurs jours, après quoi il a été libéré comme apte à retourner au service.

L'épisode ne finit pas là, cependant. Quelques jours plus tard, Irwin s'est évanoui sur une base, quelques puis encore quelques jours plus tard alors qu'il était dans la ville d'El Paso. Il a été porté à l'hôpital général du Sud-Ouest où il s'est avéré de nouveau être endormi et il fut impossible de le réveiller. Environ vingt-quatre heures plus tard, il se réveilla de lui-même et demanda, "y avait-il des survivants?" Il s'est comporté comme s'il avait perdu toute la mémoire de la période entre l'observation de l'objet le 28 février en Utah, et son réveil le 16 mars à El Paso.

De nouveau, il a été porté à l'hôpital militaire William Beaumont, où il a été placé sous observation par des psychiatres. Après un mois, les examens approfondis n'ont permis de déceler aucun problème, et il a été libéré le 17 avril.

Le jour suivant, Irwin a été saisi par une impulsion puissante qui l'a incité à prendre un autobus à partir d'El Paso vers Cedar City où il arrive le 19 avril. Il a alors marché de nouveau vers le champ dans lequel le shérif l'avait retrouvé. Il a trouvé sa veste sur un buisson. Il y avait un crayon coincé dans une de ses boutonnières avec un morceau de papier enroulé étroitement autour de lui. Irwin a brûlé le papier et a puis semblé sortir d'une sorte de transe. Il ne pouvait plus se rappeler le chemin vers la route ou pourquoi il était venu là. Il a réussi à revenir à Cedar City et s'est retrouvé devant le shérif Otto Pfief, qui lui a raconté le premier incident.

Irwin est revenu encore une fois à Fort Bliss et a de nouveau subi des examens psychologiques. Le 10 juillet, il est encore retourné à l'hôpital militaire William Beaumont. Il a été encore autorisé à sortir, mais le 10 août il manquait à l'appel, et un mois plus tard il a été considéré comme déserteur.

Discussion:

L'histoire de Gerry Irwin est pleine de questions sans réponse. Elle n'a jamais été correctement étudiée. Irwin en congé à Nampa, Idaho. Avait-il souffert d'un certain événement traumatique lors de son congé qui pourrait avoir déclenché une réaction de dissociation? Sa famille habitait-elle à Nampa dans l'Idaho? Pourquoi n'ont-ils jamais été localisés et contactés? Plus de quarante années se sont écoulées. Est-ce que quiconque a essayé de retrouver Irwin? L'armée n'a pas l'habitude de laisser les "déserteurs" se promener. L'ont-ils jamais localisé?

L'histoire de base de Gerry Irwin vient de Jim et Corail Lorenzen de l'Aerial Phenomena Research Organization (APRO) qui contacta Irwin après qu'il soit revenu à Fort Bliss pour la dernière fois.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 avril 2001