Europa -> Exobiologie -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Exobiologie

La vie sur Europe?

En août 2000, les observations confirment l'existence d'un océan sous les glaces d'Europe, une des lunes de Jupiter. Au fur et à mesure des progrès de l'astronomie, Europe apparaît de plus en plus clairement comme un très bon candidat pour des formes de vies extraterrestres. Ces pages vous permettent de rester informés.
Europe

Sous la glace, la vie est possible:

Schéma de l'intérieur d'Europa, avec une couche globale d'eau liquide. La température probablement favorable à la vie est due au réchauffement par effet de marée à cause des forces gravitationnelles proches de la planète massive Jupiter. L'océan d'eau liquide est considéré comme deux fois plus volumineux que l'ensemble des océans terrestres. La couche de glace est considérée d'une épaisseur d'un kilomètre, voire peut-être bien plus.

Europa

Un des scénarii possibles pour la dynamique intérieure de l'océan d'Europa. La température de cette eau liquide pourrait être parfaitement convenable pour la vie, au moins en certaines profondeurs.

Sur Terre, des micro-organismes vivent dans toutes sortes de conditions extrêmes de pression et de températures. La croûte glacée d'Europa est sujette à des réchauffements, causant des épanchements de l'eau liquide au-dessus de la surface, où elle gèle en formant des ravines, des bandes de croûtes surélevées. Ce réchauffement aussi est favorable à l'établissement de la vie.

Europa

Un peu d'aide de Jupiter:

Dans les recherches sur les possibilités de la vie sur Europa, l'idée émergea que les hautes doses de radiations mortelles entourant la planète Jupiter pourrait générer des réactions chimiques sur le petit satellite, et causer l'apparition de molécules complexes qui permettraient l'éclosion de la vie dans l'océan intérieur.

Dans un article paru dans l'édition du 27 janvier du journal scientifique Nature, Christopher Chyba de l'institut SETI envisage une nouvelle façon pour la vie d'apparaître. Chyba expliqua que la genèse de la vie nécessite un carburant et un peu d'oxydant, comme dans un moteur de voiture. Les deux sont probablement disponibles sur Europa.

La biochimie d'Europa:

Ces dernières années Europa a été élue par de nombreux exobiologistes comme candidat le plus intéressant dans notre système solaire pour la recherche de la vie extraterrestre, quelque minuscule en soit la forme.

Trouver la forme de vie même la plus petite et primitive impliquerait que la vie peut surgir presque n'importe où du moment qu'il y a la présence d'eau liquide, et que la vie pourrait être omniprésente dans l'univers.

Des fissures hydrothermales au fond de l'océan ont été suggérées comme source d'énergie possible; après tout, ce genre de fissure soutiennent la vie sur Terre. Des oxydants sont également nécessaires, et dans les océans de la terre ils émigrent de la surface vers le bas. Personne n'a encore déterminé avec certitude d'où les oxydants pourraient provenir sur Europa encore.

Pourtant Chyba a cherché à fournir un point de départ: les rayonnements radioactifs pourraient actionner la chimie dans les glaces. L'idée n'est pas nouvelle mais Chyba, qui occupe la chaire de Carl Sagan pour l'Etude de la Vie au SETI (recherche d'intelligence d extraterrestre), a appliqué l'idée son idée de créer une biosphère virtuelle: ses expériences de laboratoire prouvent que quand de la glace est bombardée par des rayonnements, une foule de carburants possibles sont produits, y compris le formaldéhyde, qui est sur Terre un élément capital pour le développement de bactéries communes vivant dans le sol. Les radiations, interagissant avec l'eau, produit également une panoplie d'oxydants.

Depuis Jupiter, les particules chargées de la magnétosphère de la planète (semblables à celle de la Terre, mais beaucoup plus puissante) bombardent Europa. "Quand les particules frappent la glace, elles percent un tunnel à travers elle et créent un cylindre de hautes températures," explique Chyba. "Pendant un bref laps de temps, la chimie a lieu le long de ce chemin." Le formaldéhyde résultant, l'anhydride carbonique, les fragments d'eau et d'autres substances sont emprisonnés pendant que le tunnel recongèle. Mais on a observé que la croûte de glace se et peut transporter les composants vers l'océan liquide en dessous des glaces.

Europa

Sur cette image en fausses couleurs prise par la sonde spatiale Galileo, des arêtes et des terrains bruns rougeâtres indiquent la présence de contaminants dans la surface glaciale d'Europa.

C'est suffisamment de preuve qu'il y a des matériaux échangés entre la croûte glaciale et l'océan sous la glace.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 février 2001