Dossiers -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'incident Coyne, Mansfield, Ohio, USA, 1973:

Un OVNI projette une lumière verte sur un hélicoptère:

Une observation à Mansfield, Ohio, USA, le 18 octobre 1973.

Dans ce dossier:

Cliquez! Les événements, un bref résumé.
Cliquez! Le rapport officiel.
Cliquez! Dessins par les témoins et schémas.
Cliquez! La presse, The Mansfield News Journal, 4 novembre 1973.
Cliquez! La presse, News Journal, 18 octobre 1973.
Cliquez! Références.
Coyne et son hélicoptère

Bref résumé des événements:

L'équipage de quatre hommes d'un hélicoptère de réserve de l'Armée UH-1H, basé à Cleveland, Ohio, revenait de Columbus, Ohio, à environ 22:30. C'était une nuit claire et étoilée sans Lune. Ils volaient à la vitesse normale de 90 noeuds à une altitude de 2.500 pieds au-dessus du niveau de la mer, au-dessus des champs et des collines. Le Lieutenant Arrigo Jezzi, 26 ans, était aux commandes dans le siège de gauche. Le Sergent John Healey, 35 ans, le médecin de l'air, se reposait derrière lui. Dans le siège arrière droit se trouvait le Spéc. 5. Robert Yanacek, 23 and, chef d'équipage. Commandant du vol dans le siège avant droit, il y avait le Capitaine Laurent J. Coyne, 36 ans, un vétéran 19 de réserve de l'Armée depuis 19 années.

A environ 23:00, près de Mansfield, Ohio, Healey a vu une lumière rouge au loin à sa gauche (à l'Ouest). Trois ou quatre minutes plus tard, Yanacek a noté une lumière rouge régulière simple sur l'horizon Ouest, et l'a rapportée à Coyne. Environ 30 secondes plus tard, Yanacek a annoncé que la lumière semblait se diriger sur l'hélicoptère, et ils tout l'ont observé avec attention.

Tandis que la lumière a continué son approche, Coyne a saisi les commandes de Jezzi et a commencé une descente d'approximativement 500 pieds par minute. Il a pris contact par radio avec le contrôle d'approche de Mansfield, demandant l'information sur le trafic possible de jets. Après que Mansfield ait reconnu leur transmission, le contact radio a été perdu à la fois sur la fréquence ultra-haute et la VHF.

La lumière rouge a semblé être sur un cours de collision, s'approchant à une vitesse estimée comme étant de plus de 600 noeuds. Coyne a augmenté sa vitesse de descente à 2.000 pieds par minute jusqu'à ce qu'ils aient atteint environ 1.700 pieds, environ à 600 pieds au-dessus des cimes des arbres. Avec l'objet inconnu sur le point d'entrer en collision avec eux, les membres de l'équipage ont craint d'y laisser leurs vies. Juste au moment où une collision semblait imminente, la lumière s'est soudainement arrêtée et a plané au-dessus et devant l'hélicoptère. Ils ont vu apparaître un objet en forme de cigare, métallique, gris, avec un dôme, dont la taille apparente a rempli l'intégralité de leur pare-brise.

L'objet est apparu solide, cachant les étoiles derrière lui. Il avait une lumière rouge sur son nez, une lumière blanche à la queue, et un faisceau vert distinctif émanant de la partie la plus basse du "fuselage, autrement sans particularités." Le faisceau vert est monté au-dessus du nez de l'hélicoptère, passant par le pare-brise, et dans les panneaux teintés des fenêtres supérieures. L'habitacle a été baigné dans un feu vert intense. Aucun bruit ou turbulence n'ont été notés.

Après quelques secondes, l'objet a accéléré et s'est écarté vers l'ouest. Coyne et Healey ont signalé qu'il a alors fait un virage net de 45 degrés vers la droite, se dirigeant vers le lac Erié. Tandis que l'objet était encore visible, Jezzi et Coyne ont tous les deux notés que l'altimètre a indiqué 3.500 pieds avec une vitesse ascenscionelle de 1.000 pieds par minute. Pourtant le "collective" (dispositif de direction de vol) était toujours en position abaissée, position réglée pendant la descente.

Quand Coyne a avec précaution soulevé le collective, l'hélicoptère a continué de grimper, comme on pouvait s'y attendre. A une altitude indiquée de 3.800 pieds, Coyne a finalement estimé qu'il avait regagné le contrôle. Alors ils ont senti une légère secousse. Il est descendu à l'altitude de croisière précédemment assignée de 2.500 pieds et a pris contact radio avec Akron/Canton, ce qui a fonctionné cette fois. Le reste du vol vers Cleveland fut normal.

A environ 23:00, Mme Erma C. et quatre enfants revenaient de Mansfield vers leur maison rurale au sud-est de la ville. Pendant qu'ils roulaient vers le Sud sur la Laver Road, ils ont remarqué une lumière rouge volant vers le Sud. Elle a dirigé la voiture vers l'Est et a continué à travers Charles Mill Reservoir, une distance de 3,6 milles, couverte en environ 5 minutes.

A ce moment ils ont vu à l'Est un feu rouge et vert, se rapprochant, en descendant rapidement vers eux. D'abord ils ont supposé que c'était un avion léger vol bas, mais ils ont changé d'avis presque immédiatement. Le rouge était trop lumineux, particulièrement comparé au vert. Ils ne pouvaient voir aucune forme ou, au début, n'entendre aucun bruit. Quand ils ont arrêté la voiture et sont sortis pour regarder, ils ont entendu les bruits typiques d'un hélicoptère. Pendant qu'ils observaient, la lumière rouge et l'hélicoptère ont convergé.

Après que l'objet lumineux rouge se soit arrêté, la lumière verte est apparue. "Quand nous sommes sortis, tout était vert. J'ai vu cette chose et l'hélicoptère." Les témoins ont convenu que l'hélicoptère était vert "en raison de la lumière de la chose au-dessus de lui... Il était si brillant que vous ne pouviez plus voir plus loin. Tout était vert. Les arbres, la voiture, tout."

L'hélicoptère avec l'autre objet au-dessus et légèrement en avant de lui se sont déplacés en tandem du sud-ouest au nord-est. Soudainement la lumière verte s'est éteinte et l'objet était parti. "Quand la lumière s'est éteinte vous ne pouviez plus voir l'objet. Et alors l'hélicoptère est allé au nord-est. Ensuite nous sommes remontés dans la voiture et nous avons continué, et nous l'avons vu [l'hélicoptère] voler vers au-dessus du lac."

Jeanne Elias, 44 ans, regardait les nouvelles à son domicile au sud-est de Mansfield juste après 23:00. Elle a identifié le bruit d'un hélicoptère militaire s'approchant, si fort et proche qu'elle a craint qu'il s'écrase sur sa maison. Le bruit a persisté pendant "un long temps," et quand c'était fini, son fils John, 14 ans, a appelé depuis sa chambre. Il avait été réveillé par le bruit, et puis avait observé une lumière vert clair qui illuminé la chambre à coucher. La lumière a persisté assez longtemps pour qu'il se rende compte que "il doit y avoir une sorte d'objet juste au-dessus de la maison, parce que cela éclairait si fort ma chambre."

L'investigatrice Jennie Zeidman, collaboratrice de J. Allen Hynek, a conduit une analyse chronologique, seconde par seconde, prouvant que l'objet avait été continuellement en vue de l'équipage de l'hélicoptère pendant au moins cinq minutes. Cette durée et les descriptions des témoins de l'hélicoptère et au sol éliminent totalement que l'objet ait été un météore.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 octobre 2003