2002 -> Nouvelles -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les mutilations de bétail:

Un rapport d'analyse du NIDS:

Ci dessous se trouve un résumé des enquêtes et analyses effectuées par le National Institude for Discovery Science (NIDS), USA, à propos d'un cas de mutilation de bétail dans le Montana. Le rapport complet de 50 pages comprenant des photographies est disponible sur http://www.nidsci.org/

Cet article de journal décrit les circonstances qui ont mené à cette enquête.

ENQUETE SUR UN RAPPORT E MUTILATION DE BETAIL DANS LE MONTANA:

DUPUYER -- Le "National Institute for Discovery Science" (NIDS) a reçu un appel de l'officier des forces de l'ordre locales concernant une vieille vache de six ans "Red Angus" trouvée morte à 08:00-09:00 du matin le 27 Juillet 2001. L'animal se trouvait sur son côté droit. L'oeil et la paupière gauches étaient absents, la peau de la mâchoire gauche était absente et des pièces de la langue étaient manquantes. Le vagin et le rectum manquaient également. Un examen complet du secteur par les forces de l'ordre n'a indiqué aucunes voies, inscriptions ou signe de lutte de l'animal. Quand la peau sous la mâchoire gauche a été retirée, les investigateurs ont noté une masse de tissu de couleur verdâtre juste sous la mâchoire. La couleur verte différait nettement de la couleur rose du tissu environnant. En raison de la température et de l'humidité ambiantes dans le secteur et pour empêcher davantage de décomposition, la tête de l'animal a été séparée du corps et immédiatement congelée. Après que la tête ait été complètement congelée elle a été embarquée vers le NIDS à Las Vegas et stockée à -85 degrés C pour éviter davantage de décomposition.

Le NIDS a alors consulté un expert légal, dont l'analyse des yeux et de la mâchoire a montré qu'il n'y avait aucun sang dans le tissu, indiquant que le coeur avait arrêté de battre lors des mutilations des tissus. Si l'animal a été mutilé, la mutilation s'est produite après la mort. En plus de la pathologie brute, des échantillons de fluide oculaire de l'oeil de droit de l'animal et le tissu du secteur de cou ont été rassemblés. Un ensemble complet de procédures d'extraction organiques suivies d'analyse de spectrométrie infrarouge et de chromatographie en phase gazeuse par un spectromètre de masse (GCMS) ont été conduites pour déterminer les composants moléculaires dans le fluide oculaire et les tissus. L'analyse chimique préliminaire a été également conduite sur une masse de chair de l'animal. Un deuxième animal a été obtenu à partir d'un abattoir et laisser en décomposition pendant quatre jours afin de servir de témoin pour comparaison. Le tissu et le fluide oculaire de l'animal témoin ont été soumis à des extractions identiques et aux mêmes procédures analytiques.

Un composé appelé oxindole a été trouvé dans les tissus et fluide oculaire de l'animal mutilé mais pas dans ceux de l'animal témoin, ce qui suggère que l'oxindole n'était pas un produit de la décomposition. Les propriétés cliniques et pharmacologiques de l'oxindole chez les animaux causent une sédation profonde, diminuant la tension artérielle, diminuant le tonus musculaire et provoquant la perte de conscience (Orcutt et autres, 1964, Internernational Pharmacodynamics N.152, pp 121-131). Notre échec à trouver l'oxindole dans l'animal témoin nous mène à l'hypothèse de travail que l'oxindole a pu avoir été employé comme sédatifs pour l'animal avant sa mort et mutilation. Des analyses semblables de différents animaux mutilés à l'avenir confirmeront ou infirmeront cette hypothèse de travail. Par exemple, les données pharmacocinétiques sur l'administration de l'oxindole à de grands animaux sont maigres, de même que les données sur l'ampleur de la réutilisation de rumen-salive des métabolites de tryptophane. Une deuxième hypothèse est qu'un événement traumatique a déclenché l'accumulation rapide de l'oxindole dans les tissus de l'animal mutilé mais pas dans ceux de l'animal témoin. Depuis l'été 2001, le NIDS a reçu plus de huit rapports de mutilations animales du Montana, dont la majorité étaient trop anciennes pour une étude sérieuse. Néanmoins, ce nombre de rapports en quelques mois constitue la fréquence de rapport de loin la plus grande constatée dans l'histoire des enquêtes du NIDS sur le phénomène des mutilation d'animaux. Par conséquent, le cas actuel devrait être vu non pas comme un incident isolé, mais dans le contexte d'une vague de mutilation rapportée en 2001 dans le Montana. Il devrait également être noté que pendant la période 1974-1977, la région de Great Falls dans le Montana était le centre d'une vague intense de mutilations animales. Le NIDS est gratifié par l'esprit croissant de coopération entre notre organisation et les propriétaires de ranch, fonctionnaires de police et vétérinaires.

Appelez le NIDS au 702-798-1700 (USA). Le rapport complet de 50 pages comprenant des photographies est disponible sur http://www.nidsci.org/

Il convient que j'ajoute ceci: il devrait également être noté que pendant la période 1974-1977, la région de Great Falls dans le Montana était le centre d'une vague intense de mutilations animales ET une vague importante d'observation d'OVNIS. Cependant dans les cas actuels je n'ai pas connaissance de rapports OVNI, ce qui n'implique pas forcément que de tels rapports n'existent pas ou qu'une présence OVNI n'ait pas eu lieu.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 12 janvier 2002.