Crashes -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Crash d'un OVNI à Cadotte Pass, USA, 1864:

Un récit très intéressant d'un accident d'un OVNI, peut-être, montrant comment un tel événement pourrait être décrit en utilisant la langue, les connaissances scientifiques de l'Amérique de 1864. Naturellement il n'y avait à cette époque aucun "avion secret" ou "satellite Russe" pour expliquer l'événement - en admettant qu'il ait bien eu lieu.

L'article:

Le journal: The Cincinnati Commercial.

La date de l'article: 30 octobre 1865

Article repris de: The St. Louis Democrat, 19 octobre 1865.

Une Etrange Histoire

- Un messager des régions célestes
- Un Pierre avec des caractères gravés dessus tombe sur le sol

M. James Lumley, un vieux trappeur des Montagnes Rocheuses, qui s'était arrêté à Everett House pendant plusieurs jours, nous fait un rapport très remarquable, qui s'il était authentifié, produira la plus grande excitation dans le monde scientifique.

M. Lumley déclare qu'au milieu de septembre passé, il était occupé à son travail de trappeur dans les montagnes, environ soixante-quinze ou cent milles au-dessus des grandes chutes du Missouri supérieur, et dans le voisinage de ce qui est connu sous le nom de "passage de Cadotte". Juste après le coucher du soleil un égalisant il suivi des yeux un corps lumineux brillant dans les cieux, qui se déplaçait avec une grande rapidité dans la direction de l'Est. Il fut parfaitement visible pendant au moins cinq secondes, quand il s'est soudainement séparé en particules ressemblant, comme M. Lumley l'a décrit, à l'éclatement d'une fusée éclairante dans le ciel. Quelques minutes plus tard il a entendu une explosion puissante, qui a secoué la terre de façon bien perceptible, et fut peu de temps après suivie d'un bruit de grondement, comme une tornade balayant la forêt. Un vent puissant s'est élevé à peu près au même moment, mais s'est soudainement éteint. L'air a été également rempli d'une odeur particulière d'un caractère sulfureux.

Ces incidents n'auraient pas fait grande impression sur l'esprit de M. Lumley, mais le fait que le jour suivant il a découvert, à une distance d'environ deux milles de son camp, que, dans la mesure où il a pu voir dans la direction, un chemin avait été coupé par la forêt, sur plusieurs rods de distance - les arbres géants déracinés ou jetés au sol - des collines rasées au loin, et la terre labourée vers le haut dans beaucoup d'endroits. Le ravage était grand et partout évident. Suivant vers le haut cette traînée de désolation, il en a bientôt vérifié la cause sous la forme d'une immense pierre qui avait été précipitée dans le flanc d'une montagne. Mais vient maintenant la partie la plus remarquable de l'histoire. Un examen de cette pierre, ou du moins de ce qui en était visible, montra qu'elle s'était divisée en compartiments, et que, en divers endroits, elle était gravée de curieux hiéroglyphes curieux. De plus, M. Lumley a également découvert des fragments d'une substance ressemblant à du verre, et ici et là des taches foncées, comme causées par un liquide. Il est assuré de ce que les hiéroglyphes aient été le travail de mains humaines, et que la pierre elle-même, bien que fragment d'un immense corps, doit avoir été employée pour un certain but par des êtres animés.

Aussi étrange que paraisse cette histoire, M. Lumley la rapporte avec tellement de sincérité que nous sommes forcés de l'accepter comme vrai. Il était évident que la pierre qu'il a découverte ait été un fragment du météore qui fut aperçu dans ce secteur à la fin de septembre. On se rappellera qu'il a été vu à Leavenworth, à Galena, et dans cette ville par le Colonel Bonneville. A Leavenworth, on l'a vu se séparer en particules ou éclater.

Manques de concordances géographiques de ce cas:

"Scott", le 19 février 2002, m'écrit à propos de ce cas:

Sujet: inexactitudes du crash de Cadotte Pass.
Date: Mar, 19 février 2002
De: ()

Ai fait une recherche sur le crash de Cadotte Pass avec google.com. Il est certain que les trappeurs de fourrure dans les montagne ont raconté "des tas d'histoires" au sujet de montagnes de verre et de fuites d'animaux et de sauvages hostiles à faire dresser les cheveux sur la tête, mais pas de "pierres" carbonisées compartimentées avec des hiéroglyphes tombées du ciel. Cet article n'est pas plus crédible que cela sur mon échelle de crédibilité, mais cependant:

Désespéré de noter que l'article réel a été tellement fréquemment interprété par des fanatiques d'OVNIS au niveau de l'emplacement vu par le trappeur dans le Missouri en 1865. A première vue, le fait suivant m'a tout de suite frappé:

  1. Qu'est-ce qu'il pourrait bien être resté à chasser pour un trappeur de fourrure dans les montagnes du Missouri vers la fin de la guerre civile? (la plupart des Rocheuses elles-mêmes ont été épuisées depuis déjà des décennies, ne parlons même pas de lieux aussi à l'Est que le Missouri.) On pourrait aussi bien faire de la trappe sur le fleuve Charles, en plein Boston.
  2. "Le Missouri supérieur" est un fleuve situé au Montana occidental (avec de nombreux emplacement de trappes à une époque bien riches comme [ce je que j'ai plus tard découvert] le fleuve Blackfoot et la crique de Cadotte. Voir mapquest.com (Cadotte Montana) ou vérifier sur http://www.uppermissouri.com/
  3. Mais même en assumant la plus vague connaissance de la géographie, comment Lumley aurait-il pu se rendre si vite à Saint Louis si l'observation était à la mi-septembre 1865 et l'article était à la mi Octobre, en prenant un charter? Non, mes amis. La seule sortie de ce secteur était en canoë, et ils ne vont tout simplement pas assez vite. C'est probablement en 1864 au plus tard que l'accident s'est produit. Le journaliste a mal interprété, ou avait fait la stupidité habituelle des média, en essayant de rattacher l'histoire avec la scène locale.

Je détesterais penser que, pour cette raison, les gens se mettent à ramper dans les buissons du Nord du Missouri à rechercher un vaisseau écrasé, alors que pendant ce temps il est coincé, probablement, dans le côté de la montagne tout à fait localisable vers le haut près du fleuve Blackfoot dans le Parc National Lincoln dans le Montana. Probable que les Men In Black l'ont déjà trouvé à ce jour, bien que... Pendant que les fanas d'OVNI passionnés mais peu méthodiques manquaient la pirogue.

Mais... Peut-être qu'il est toujours là. Des choses plus étranges se sont produites.

S:B

Le 19 février 2002, j'ai répondu:

Scott:

Merci beaucoup pour la recherche. Le résultat sera en ma page.

cordialement
Patrick Gross


Pas beaucoup de recherche, juste une lecture soigneuse de l'article, un intérêt d'enfance pour les hommes de la montagne et l'histoire de l'Ouest Américain, et une recherche de google sur Cadotte Pass, et "le crash de Cadotte Pass."

J'aime votre site, poursuivez ce bon travail.

--Scott

Encore des informations sur Cadotte Pass:

Chris [-] m'écrit le 28 avril 2007:

En réponse à votre page:

http://ufologie.patrickgross.org/htm/cadotte64.htm

Je vis dans le Montana et ai été à Cadotte Pass et la crique de Cadotte beaucoup, beaucoup de fois.

Je voudrais présenter ses observations sur la réponse de Scott.

Qu'est-ce qu'il pourrait bien être resté à chasser
> pour un trappeur de fourrure dans les montagnes du
> Missouri vers la fin de la guerre civile? (la plupart
> des Rocheuses elles-mêmes ont été épuisées depuis déja
> des décennies, ne parlons même pas de lieux aussi à l'Est
> du Missouri.) On pourrait aussi bien faire de la trappe
> sur le fleuve Charles, en plein Boston.

Je ne suis pas un expert dans l'histoire de l'état ainsi je citerai ce site Internet:

http://www.metnet.state.mt.us/teachmthistory

"Les trappeurs de fourrure sont arrivés dans le Montana droit sur les talons de Lewis et de Clark (1804-06). Bien qu'ils aient fait de la trappe sur toutes les lignes de partage des eaux de l'état, il y en avait seulement environ de 150 dans le Montana à n'importe moment. Ils ont exploré, ont chassé, et commercé dans le Montana dans les 1860s."

Le secteur est toujours une partie rude et isolée de l'état. Penser que les trappeurs étaient là à cette période là est tout à fait probable.

> Mais même en assumant la plus vague connaissance de
> la géographie, comment Lumley aurait-il pu se rendre si
> vite à Saint Louis si l'observation était à la mi-septembre
> 1865 et l'article était à la mi Octobre, en prenant un charter?

Relire l'article: "Mr. Lumley déclare qu'à peu près au milieu de septembre passé..." C'est un an après. Même si ce n'avait pas été un an après l'événement, c'était à l'époque la ruée vers l'or dans le Montana et les voyages en bateau à vapeur vers le centre de l'état (Fort Benton) commençaient à devenir réguliers et rapide (pour l'époque.)

Je pense que le récit de Mr. Lumley ne peut pas être rejeté en se basant sur les commentaires de l'auteur précédent. Connaissant le secteur (j'ai grandi là!) je voudrais également préciser la quantité élevée d'OVNIS et de mutilations de bétail dans cette partie générale de l'état. Il y a beaucoup, beaucoup, de récits. Great Falls, est seulement à environ 70 miles de Cadotte Pass. Beaucoup d'OVNIS ont été rapportés dans la région de Great Falls même avant que Malmstrom AFB a été construite.

Merci,
Chris

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 avril 2007