Blue Book -> -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le projet Blue Book:

Photographies du projet Blue Book:

Dans ces pages:

Cette page Photos d'avant Blue Book, 1947 (Cette page).
Cliquez! Photos d'avant Blue Book, 1950 - 1951.
Cliquez! Photos de Paul Trent, McMinnville.
Cliquez! Photographies des Lumières de Lubbock.
Cliquez! 1953 - 1954.
Cliquez! 1957.
Cliquez! 1958.
Cliquez! 1959.
Cliquez! 1962 - 1966.
Cliquez! Autres photographies diverses dans les archives Blue Book.
Cliquez! Blue Book, la fin.

L'âge sombre, les photos d'avant Blue Book, 1947:

En 1947, avant et après la prétendue première observation de Kenneth Arnold de ce qui a été désigné comme soucoupes volantes par la presse, et dans la même période que l'événement aujourd'hui célèbre de Roswell, l'US Army Air Force qui deviendra l'US Air Force comme par coïncidence juste après l'événement de Roswell, des observations d'OVNIS et des photographies d'OVNIS étaient systématiquement et officiellement expliqués par les militaires comme des ballons, météorites, mirages et autre planète Vénus.

Le Projet Saucer, puis le Projet Sign, et finalement le Projet Grudge reflétèrent l'évolution rapide des idées des militaires à propos du phénomène: d'abord un intérêt énorme, puis une certaine gêne, et finalement l'établissement d'une politique visant à expliquer tout événement comme trivial. Dans les bureaux de l'ATIC, des débats terribles se déroulaient entre ceux qui considéraient que des extra-terrestres survolent notre planète et ceux qui n'étaient pas d'accord.

Le Projet Blue Book, qui débute plus tard, en 1952, a reçu les dossiers des projets précédents. Le Capitaine Edward Ruppelt qui a examiné à nouveau les vieilles données de 1947 - 1950, écrit alors au sujet du traitement de ces données par ses prédécesseurs: "Toutes les évaluations étaient réalisées d'après le principe que les OVNIS ne pouvaient pas exister. Quoique que vous voyez ou entendiez, ne le croyez pas."

Voici quelques reproductions généralement brouillées et de mauvaise qualité de certaine de ces premières photographies. Leur mauvaise qualité ne tient pas forcément à une mauvaise qualité des originaux, mais au fait que ces documents proviennent généralement de journaux et magazines de cette époque, peu aptes à rendre compte de la résolution de photographies.

Photo archives Blue Book

Pontiac, Michigan, 7 juillet 1947:

Le 7 juillet 1947, juste après les événements de Roswell, Albert Weaver réussit à photographier au moins deux clichés montrant deux engins brillants en forme de disque ayant volé au-dessus de la ville de Pontiac, dans le Michigan.


Photo archives Blue Book

Seattle, Washington, 14 juillet 1947:

Dix jours après l'incident historique de Roswell du 4 Juillet 1947, Frank Ryman, un membre des Garde-Côtes des USA, est parvenu à prendre une photographie d'encore un autre disque volant non identifié blanc. Ceci a eu lieu à proximité de Seattle dans l'Etat de Washington.

L'OVNI peut être vu dans cette photographie, agrandie vingt fois. L'Armée de l'Air des USA a minimisé l'affaire en disant que "cela avait seulement été un ballon aérostatique."


Les photographies de Mr. Rhodes, Arizona, 7 juillet 1947:

William A. Rhodes, un scientifique autodidacte, était à l'intérieur de sa maison au crépuscule le 7 juillet quand il a entendu un bruit. Aussi étrange que cela puisse sembler, il pensa "c'est peut-être une soucoupe volante." L'ensemble du phénomène étant ainsi désigné alors et la notion de soucoupes volante ayant fait grand bruit dans les journaux. Rhodes nous indique qu'il a pris son appareil photo "Brownie" à boîtier plat et s'est vite précipité hors de la maison. Là il a vu un objet étrange, dont la forme était "comme le talon d'une chaussure d'homme" dériver loin au sud-ouest. Il a eu le temps de prendre deux photos. Il a estimé que l'engin devait avoir de 20 à 30 pieds de diamètre, voyageait à la vitesse de 100 mph, à une altitude de 1.000 ou 2.000 pieds.

Photo archives Blue Book
Photo archives Blue Book

Les photographies ont été éditées dans le journal "Arizone Républic" deux jours plus tard, mais coupées, agrandies et à l'envers. Rya Palmer dans le magazine "Soucoupe Volantes" a prétendu que les 64.000 exemplaires du journal ont été alors saisis par l'Armée de l'Air des USA, ce qui est absolument faux.

Une semaine après la publication des photos dans l'Arizona Republic, Rhodes a été visité par un agent du FBI et un officier du renseignement du terrain de Hamilton (Californie) qui lui ont posé de nombreuses questions. Il a accepté en bonne foi de prêter les photos à l'Army Air Corps "pour évaluation." Un mois plus tard Rhodes a demandé à avoir les images en retour mais Washington a répondu que c'était "impossible." Les photographies, comme dans nombreux d'autres événements semblables, n'ont été jamais retournés. Six mois plus tard, au début de 1948, l'Armée de l'Air a demandé à M. Rhodes de venir à la base de Wright-Patterson, à Dayton, Ohio, pour un interrogatoire. Rhodes a répondu qu'il ne pourrait pas venir. Peu après, deux membres du Centre Technique du Renseignement Aérien (l'ATIC) se sont présentés au domicile de Rhodes et l'ont interviewé longuement une deuxième fois. Le photographe, fatigué de tout ces ennuis, a annoncé aux officiers que ce serait la dernière fois il parlerait de ce qu'il avait vu et avait photographié en 1947.


Photo archives Blue Book

Louisville, Kentucky, juillet 1947:

En juillet trois objets incandescents ont jailli aussi rapidement que l'éclair à travers le ciel de Louisville, au Kentucky. Pratiquement tous les témoins ont assuré qu'ils avaient vu que les trois corps étaient totalement circulaires. La station météorologique de Louisville, qui a centralisé plusieurs de ces rapports, a confirmé cette description. Evidemment, ni les astronomes ni les météorologues n'ont accepté l'explication donnée par l'U.S. Air Force, qui a essayé de régler le sujet une fois de plus en annonçant l'absurdité que "c'était juste quelques météorites tombant..."

Le problème était que les météores et autres aérolithe ne montent pas mais tombent vers le bas, et qu'aucun reste ou impact n'a jamais pu être trouvé. Or les images montrent une trajectoire presque horizontale, les témoins ont confirmé que la trajectoire était légèrement montante.


Photo archives Blue Book

Oak Ridge, Tennessee, juillet 1947:

William Presley a soumis cette photographie pour analyse en Juillet 1947. Elle a été prise à Oak Ridge, dans le Tennessee. Presley a indiqué que l'objet volait, et est allé au-dessus d'une maison.

Le 10 février 1949, le Colonel C. D. Gasser, de l'Air Material Command de l'US Air Force au bureau du terrain d'études technologiques du projet NEPA à Oak Ridge, a rencontré le chef de la section de recherche de la Division de Sécurité de la Commission de l'Energie Atomique, G. J. Rathman, qui avait envoyé la photographie au Major Grant de l'AMC à Wright-Patterson AFB.

Les experts en la matière de l'Air Force ont alors décidé que la photographie montrait en réalité un défaut de développement: ils ont dit qu'une goute d'eau liquide avait séchée et laissée au développement cette trace.

En 1950 et 1951, Oak Ridge fut le théâtre de nombreux autres événements OVNIS y compris des cas de détection radar et la poursuite d'un OVNI par des chasseurs à réaction F-82.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 mai 2002.