Vague belge -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague belge:

Récits et opnions:

Date: 8 juin 2005

Bonjour.

Tout d'abord, et même si vous avez déjà dû en recevoir nombre, je voulais vous adresser quelques félicitations pour la rigueur avec laquelle vous avez réuni tous les éléments présentés sur le sujet.

Cependant je vous écrit aussi pour ajouter un détail. Il n'est peut-être pas très important, mais étant donné que j'aime la rigueur, je me devais de vous écrire.

Votre analyse de "l'ouverture" du cas par le gouvernement Belge au public, n'est pas rigoureusement exacte. En fait, avant de faire participer nombre de gens du privé à l'enquête, le ministre de la défense Belge a essayé éhontément de fourber tout le monde !!!

Je me rappelle clairement de lui, passant au journal en insistant sur le fait que les observations faites n'étaient que des tests de F-117 effectué par les américains.

C'est seulement devant le nombre de questions posées et devant l'étalage de sa "connerie" qu'il s'est finalement rétracté. En effet, les pilotes observateurs, entre autres, avaient déjà certifié du caractère spectaculaire de ces apparitions... comment aurait-il pu se faire que l'armées américaine teste des avions dans l'espace aérien d'un pays allié sans avoir l'autorisation de son armée !?

Soit il démentait... soit il continuait à passer pour un con...

Ce n'est que là que l'US Air Force qui a officiellement démenti cette rumeur, en ajoutant un charabia à propos d'un méprise entre leurs services et la Belgique. Bref, ils lui ont sauvé la mise.

Je ne me permettrai pas de m'étendre plus là-dessus, mes souvenirs n'étant plus tout à fait exacts. Mais je puis certifier de l'impression claire (que nous sommes beaucoup a avoir eu à l'époque) que le gouvernement a tenté de cacher la vérité. "L'ouverture" qui a suivie n'était pas honnête pour moi, il ne s'agissait que d'une tentative pour garder la face suite au dérapage du ministre de la défense. Certes, ce fut bénéfique d'un point de vue global, mais il ne s'agissait pas, à la base, d'une bonne intention.

Bien à vous,

Un lecteur grandement satisfait.

En effet le ministère de la défense semble avoir mentionné le F-117 comme "explication", ce qui était totalement irrecevable pour expliquer les observations. Cette explication a fait surface de façon assez idiote. Un auteur dans un fanzine étranger sur les OVNIS avait simplement noté que les triangles foncées vus en Belgique ressemblaient un peu au chasseur à réaction américain F-117 (en réalité ils n'y ressemblent pas vraiment). Cet auteur ne connaissait pas les conditions particulières des observations en Belgique. Mais la presse et quelques ufologues particulier en France ont oublié leur sens critique et se sont emparé de "l'explication" et le ministre a pu avoir simplement saisi celle-ci dans la même ignorance de son inexactitude. Plus tard, une autre explication idiote a été mise en avant, cela de l'engin d'essai LoFlyte. Cette nouvelle explication a été apparemment faussement attribuée au gouvernement Belge. Cependant, finalement, il semble que l'effort vers la transparence devrait davantage être porté au crédit de l'Armée de l'Air belge qu'au gouvernement de la Belgique, bien que la publication des rapports militaires n'ait pas été aussi immédiate que cela, suivant en réalité des pressions d'un journal.

Quoi qu'il en soit, quand SOBEPS a demandé au gouvernement Belge une clarification sur la théorie du F-117, ils ont reçu un fax publié par leur ministère de la défense le 3 juin 1997, où ils rejettent finalement clairement l'explication F-117 dans le paragraphe suivant:

b. F 117 A (STEALTH)

(1) Les USA n'ont jamais demandé l'autorisation de faire des vols expérimentaux au-dessus de la Belgique.

(2) De tels avions n'ont pas l'autorisation de voler dans le trafic aérien normal sans être équipés de réflecteurs radar. Ils doivent pouvoir être observés par les radars sinon ils poseraient un danger potentiel pour le trafic aérien.

(3) Ce type d'avion vole à une vitesse conventionnelle. Pour voler à de très basses vitesses telles que décrites dans les témoignages, ils devraient disposer d'un système de propulsion dirigeable (vectored thrust). Pour autant que nous soyons au courant, ceci n'est pas le cas. En tout cas, pour rester immobile ou pour voler à très basse vitesse, il faut développer une poussée plus grande que le poids de l'avion. Avec tous les systèmes de propulsion connus actuellement, ceci est impossible sans génération d'un bruit très important.

(4) L'Ambassade américaine a fait un communiqué de presse pour confirmer qu'il n'y a pas eu de vols F 117A au-dessus de la Belgique.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 juillet 2005