Aurora -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les avions secrets de l'US Air Force:

Aurora dans la presse:

Cette histoire est parue le 27 novembre 1998 soit dans le Sun Herald, soit dans le Venice Gondolier, Waterline ou le Weekly Record, toutes des publications du Sun Coast Media Group.

Le point important est que ceci n'a très certainement rien à voir avec le moindre Aurora. La seule mention de cet avion alléguée est ... le titre que le journal a donné à son article.

L'AURORA CAPTURE EN VIDEO?

Un homme de Port Charlotte filme deux OVNIS
La 'boule de feu' ne s'explique pas par la pluie de météore, disent les experts

27 novembre 1998
Par Greg Martin, de notre rédaction

Jim DeVoy, 38 ans, de Port Charlotte, a vu quelque chose d'astronomique sur le chemin de sa maison dans l'après-midi du 16 novembre.

Pendant qu'il se garait dans son allée au 530 de l'avenue de Lakehurst, il a regardé vers le haut dans à travers le pare-brise de son petit pick-up Dodge de 93 et a vu une "boule de feu" traversant lentement le ciel vers l'horizon.

"Cela a ressemblé quelque chose venu de "Armageddon," a-t-il dit. "il allait droit vers le bas."

Il a sauté hors de sa voiture, a filé à l'intérieur de sa maison, a attrapé sa caméra vidéo et a commencé à filmer l'objet. A peu près à ce moment, il a vu un un deuxième objet, plus petit, dans le ciel. Il ne pouvait pas filmer les deux en même temps, ainsi il a dirigé la caméra sur la "boule de feu."

"Cela progressait vers l'horizon pendant une minute entière," a-t-il dit.

La bande vidéo montre un objet peut-être aussi large que le pouce tenu à la longueur du bras tendu voyageant lentement vers l'horizon, avec une queue brillamment lumineuse et en forme d'éventail de vapeur. L'image est agitée et passe du net au flou tandis que DeVoy ajustait l'objectif.

Sur la bande sonore, on peut entendre gazouiller des oiseaux, une voiture et DeVoy appelant son épouse. "Kathy! Kathy!" dit-il. Il n'y a aucun bruit venant de l'objet volant non identifié.

Après 60 secondes la silhouette des dessus des toit des maisons voisines et les arbres arrivent en vue tandis que l'objet volait bien au delà d'eux. Il disparaît au-dessous de l'horizon. Sans arrêter sa caméra DeVoy la dirige aux alentours, recherchant le deuxième objet.

"Je savais qu'il y avait d'autre chose là haut, mais je ne pouvais pas éloigner mes yeux du premier (jusqu'à ce qu'il soit été parti)," a-t-il dit. "J'ai ensuite détourné la caméra vers l'autre."

Le deuxième objet a semblé voyager plus rapidement, plus comme une fusée, a-t-il dit. Il se déplaçait plus vers le Sud, de droite à gauche, et plus bas sur l'horizon, d'une manière dont les chemins des deux objets se seraient croisés au delà de l'horizon.

Il a filmé le deuxième objet jusqu'à ce qu'il soit passé derrière quelques palmiers.

Le vie de DeVoy n'a plus été tout à fait la même depuis.

Il a dit qu'il a montré la bande vidéo à deux stations de télévision. L'un a passé un court extrait du premier film comme promotion pour ses nouvelles au sujet de la pluie de météores des Léonides qui a eu son summum la semaine dernière. L'autre station de nouvelles a rejeté le film en disant que c'était des trucages, après que son météorologue ait déclaré que les objets ne pouvaient pas être des astéroïdes.

Mais les membres de la famille de DeVoy demeurent stupéfaits de ce film.

"Ma mère disait, '(les chaînes d'information) ne veulent pas l'utiliser? Cela cache quelque chose,' ", a dit DeVoy, avec un sourire forcé.

"J'ai été vraiment étonné par le film," a dit sa mère, Jean DeVoy. "J'ai trouvé que c'était plutôt effrayant."

La soeur de DeVoy, Dianne DeVoy, a dit qu'elle s'attendait à voir un film "d'étoile filante." Mais ce qu'elle a vu sur la bande a semblé beaucoup plus sinistre.

"J'ai pensé que c'était un météore poursuivi par un missile," a-t-elle dit.

DeVoy a alors apporté le film au Sun Herald. Le journal a publié la vidéo sur son site Internet (www.sunline.net/ufo).

Le Dr. Ed Smith, un professeur d'astronomie au Collège Universitaire d'Edison à Punta Gorda, a dit qu'il y a des objets spatiaux assez grands pour apparaître comme une boule du feu tandis qu'ils brûlent dans l'atmosphère.

Mais ils se déplaceraient à environ 500.000 miles par heure, comme les étoiles filantes. L'OVNI de DeVoy n'a pas semblé déplacer aussi rapidement.

"J'ai trouvé que c'était tout à fait étrange," a dit le Dr. Brian Bowman, un professeur de physique à la Florida Guld Coast University, après qu'il ait regardé la vidéo sur l'Internet.

Bowman a un diplôme en astrophysique et enseignera à un cours sur l'astronomie le printemps prochain.

"Il s'est avéré que le profil de la météorite n'a pas changé. Et le second - il ne semble même pas réel."

"La résolution n'était pas bonne, mais il ressemble une tige blanche... Il semble assez douteux."

Les météores sont des particules de la taille d'un cailloux qui sont tombés d'une comète. Ils laissent les traînées étroites, semblent plus éloigné et se déplacer extrêmement rapidement, a-t-il dit. Les asteroïdes sont de plus grands gros morceaux de roche et sont moins ordinaires. Ils sont assez grands pour laisser des cratères énormes s'ils frappent la terre, comme celui en Arizona.

L'un de ces derniers ne passerait pas inaperçu s'il tombait sur la Terre, ont dit des experts.

Que diriez-vous d'une fusée? Bowman dit que leurs traînées de fumée ne ressemblent pas celles montrées sur le film, a-t-il dit [sic].

Des missiles Cruise? Ils volent comme des jets mais ne laissent pas de traînées, a-t-il dit.

"Vous voudriez réduire au minimum leur visibilité," a-t-il dit. "Il y a beaucoup d'activité de la Défense en rapport avec ça."

Dave McQuade, président de la Société d'Astronomie du Sud-Ouest de la Floride à Fort Myers, a indiqué qu'il était très intéressé à voir la vidéo.

En fait, il a invité DeVoy à montrer la cassette lors de la prochaine réunion du club jeudi.

Un superviseur des charges envoyés dans l'espace de la NASA, Joe DeLai, sera invité à l'événement.

McQuade a également indiqué que l'objet décrit par DeVoy se déplaçait trop lentement pour être un asteroïde ou un météore.

"Mon avis est que ce qu'il a vu est probablement un satellite reflétant le soleil," a-t-il dit.

Mais, une fois qu'il lui a été dit que l'objet laissait une traînée de vapeur, il a dit que un jet commercial était "plus plausible."

"Il n'y a aucune possibilité que cela ait été une fusée," a dit Bruce Buckingham, un porte-parole pour la NASA au Centre Spatial Kennedy. "Je dirais qu'il pourrait assez ressembler à une fusée. Ce n'est pas une fusée. Il n'y a pas aucune fusée qui vole comme cela.

"Vous pouvez regarder dans les nuages avec une bonne lumière et, mon Dieu vous verrez un dragon," a-t-il ajouté. "Je suis sûr que c'est juste une illusion d'optique."

Un rapport de l'observation de DeVoy a été envoyé au NAtional UFO Reporting Center à Seattle.

Peter B. Davenport, le directeur du centre, a dit la semaine dernière qu'il ferait étudier la vidéo par des investigateurs d'OVNIS avant de présenter ses observations à ce sujet.

Mais il a dit que pendant les dix dernières semaines, les observations d'OVNIS ont atteint des records de fréquence.

Il y a eu 66 observations ce mois, 127 en Octobre, 164 en Septembre et 56 en Août. Le centre ne fait aucune affirmation au sujet de l'authenticité des rapports.

Certains des objets rapportés étaient triangulaires, certains étaient ronds et l'un était "comme un X quand il était vu de côté avec de longues parties reliées."

Beaucoup sont décrits en tant que lumières rapides qui défient les manières de voler des avions conventionnels ou des étoiles filantes.

Il y avait eu une demi-douzaine d'observations d'OVNIS Lundi et Mardi quand la pluie de météores est passée.

Par exemple, à 23:41 Lundi à Kansas City, un surveillant de la police a rapporté avoir reçu un appel de sa petite amie sur son téléphone cellulaire. Elle a décrit un OVNI comme "orange, incandescent, un objet rond laissant une traînée derrière lui."

Elle a eu l'impression qu'il venait pour la suivre, donc elle s'est sauvée dans la maison d'un parent, a dit le policier au NUFORC.

"Nous sommes des personnes honnêtes et fréquentons l'église et n'avons aucun besoin d'être malhonnêtes ou fou," a-t-il écrit.

Un homme à Tavares, en Floride, a rapporté un OVNI à 23:55 mardi. L'engin est passé silencieusement à une altitude de 1.500 pieds avec toutes ses lumières allumées comme s'il voulait faire une approche secrète à l'aéroport international d'Orlando, a-t-il dit.

"Il ressemblait à un avion stealth," a-t-il dit.

Davenport a indiqué que les observations n'ont pas grand chose à voir avec la pluie de météores, qui sont des restes de la comète P/55 Tempel-Tuttle, qui est passée près de l'orbite terrestre en février.

La seule corrélation entre la pluie de météores et les observations d'OVNIS est que plus de gens étaient dehors la nuit en observant le ciel en raison de la pluie de météores, dit Davenport.

"Il est rare qu'une personne confond une étoile filante pendant une pluie de météore avec un vaisseau intergalactique," a-t-il dit.

Il a dit que le Centre OVNI a essayé d'obtenir des organismes d'informations nationaux qu'ils étudient l'éruption des observations, en vain.

"Nous avons été submergés de rapports d'OVNIS," dit Davenport. "C'est clairement évident, depuis notre position avantageuse, que le gouvernement et la presse nationale ne veulent vraiment pas que les personnes en entendent parler."

La bande vidéo de DeVoy pourrait éveiller un certain intérêt national.

Il y a une semaine, DeVoy a reçu un appel d'un journaliste de "Dateline NBC." Le magazine de nouvelles nationales a fait envoyer par Devoy une cassette des OVNIS à Manhattan par l'intermédiaire de Federal Express.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 août 2001