Kenneth Arnold -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

L'observation de Kenneth Arnold, 24 juin 1947:

L'article de 1967 dans la FSR:

Voici l'article à propos de l'observation de Kenneth Arnold publié dans la Flying Saucer Review (FSR) britannique, dans le volume 32, N° 5, pp 2-12, en 1967. Utilisez les nboutons ci-dessous pour navuguer dans les pagesde l'article.

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >

KENNETH ARNOLD ET LE F.B.I.

(D'après des documents obtenus par Peter Gersten et le CAUS) Avec des commentaires de John A. Keel, consultant de la FSR.

Durant les années 1960, j'ai contacté le Federal Bureau of Investigation (F.B.I.) à Washington D.C., demandant à voir leurs fichiers relatifs aux ovnis. Chaque fois ils m'ont assuré que le F.B.I. n'avait absolument aucun intérêt pour les ovnis et donc aucun de ces fichiers n'existait. Mais à la fin des années 1970, l'avocat new-yorkais Peter Gersten appliqua la nouvelle loi sur la liberté de l'information et obligea le F.B.I. à rendre disponible des centaines de documents. Parmi ceux-ci se trouvaient les rapports originaux sur Kenneth Arnold. Selon leur usage, le F.B.I. a soigneusement supprimé les noms des personnes mentionnées dans les rapports, mais il était facile de restaurer la plupart des informations manquantes, en utilisant les déclarations publiques d'Arnold et les interviews ultérieures.

Bien qu'il y ait eu une énorme vague de "fusée fantôme" en Europe en 1945-46, la plupart des historiens des OVNIS considèrent l'observation d'Arnold le 24 juin 1947 comme le véritable début des "Soucoupes Volantes". Il était un témoin exceptionnellement crédible, comme les interviewers le notent dans ces documents, et son implication ultérieure dans le "canular" de Maury Island prouva également qu'il était un enquêteur exceptionnel, mais dans les années qui suivirent les événements de l947, sa famille et lui furent harcelés par des passionnés d'OVNIS et des témoins égarés. Finalement, il avait délibérément répandu la rumeur selon laquelle il avait déménagé en Australie. Il a fait très peu d'apparitions publiques et demandé délibérément un droit de conférence exorbitant. Mais il a parlé à Chicago, Ill., En juin 1947, avant une convention OVNI organisée par Jérôme Clark et le magazine FATE.

Kenneth Arnold est décédé en janvier 1985 à Bellevue (Washington), à quelques kilomètres du site de son observation de 1947.

La grande surprise dans les documents du F.B.I. était un rapport d'un prospecteur qui travaillait dans les Cascade Mountains le même après-midi du 24 juin 1947 quand il a vu "cinq ou six» objet" en forme de disque se faufiler dans les montagnes! Apparemment, cet homme (son nom a été supprimé du rapport du F.B.I.) était un témoin corroborant l'observation d'Arnold, et regardait les objets depuis le sol pendant qu'Arnold les regardait depuis les airs! Notez que le document porte la mention "RAPPORTS DE DISQUES VOLANTS ... SUJET DE SECURITE -X".

Je dois mentionner que dans la manipulation des piles de ces documents gouvernementaux déclassifiés, j'ai trouvé que les rapports du F.B.I. étaient étaient très mal écrits, manquant de détails significatifs et souvent remplis de spéculations idiotes et d'insinuations. Le rapport du prospecteur manque complètement de détails. Nous ne savons même pas si le prospecteur a parlé à un agent du F.B.I. directement ou si ce rapport provient d'une lettre envoyée à l'armée à une date antérieure. Comme beaucoup de documents du F.B.I. de l'époque de J. Edgar Hoover, ce cas ne résisterait pas devant un tribunal. Mais c'est très intéressant, néanmoins.

Le deuxième document décrit un appel téléphonique fait à David Johnson, rédacteur d'aviation de l'Idaho Daily Statesman, bien que son nom ait bien sûr été supprimé. (La plupart des autres suppressions dans ce document sont le nom de Kenneth Arnold.) Le lieutenant Frank Brown a écrit ceci pour le groupe d'enquête de l'Armée de l'Air. Le troisième document est également par Brown, et est essentiellement une évlauation d'Arnold comme étant un témoin fiable. Ces deux documents de Brown ont tous deux été écrits pour le fichier confidentiel de l'Armée de l'Air, et les deux ont été trouvés plus tard dans le fichier OVNIS du F.B.I., bien que le F.B.I. professait ne pas avoir d'intérêt pour les questions d'OVNIS.

Deux semaines plus tard, le lieutenant Frank M. Brown et le capitaine William Davidson mourraient dans un accident d'avion peu après leur décollage de McChord Field à Tacoma. Ils rendaient visite à Arnold qui enquêtait sur la fameuse affaire "Maury Island". A ce moment-là, Brown et Davidson étaient les seuls officiers de la Force Aérienne impliqués dans les enquêtes sur les OVNIS. Deux semaines après l'accident d'avion, Paul Lance, un journaliste impliqué dans le mystère de l'île de Maury, est mort subitement. Le fils de Harold Dahl, âgé de 12 ans, a disparu soudainement en même temps. Dahl et son fils étaient à bord d'un bateau dans le port de Tacoma lorsqu'ils ont aperçu des "beignets volants" près de l'île de Maury. Des semaines plus tard, le fils de Dahl a été trouvé dans le petit village de Lusk, Wyoming, à des centaines de kilomètres de Tacoma. Il souffrait d'amnésie totale!

Une campagne rigoureuse a également été menée par quelqu'un pour ridiculiser et discréditer Ray Palmer, le rédacteur en chef de Chicago qui a envoyé à Kenneth Arnold 200 $ pour couvrir les frais d'enquête sur l'affaire de Maury Island.

Le dernier des documents a été écrit par Arnold lui-même et soumis au F.B.I. Cela prouve qu'il est un observateur très soigneux et le rapport est rempli de détails significatifs. Cela soulève également des questions assez étonnantes. Ces questions hantaient Arnold en privé.

Son attention a été attirée sur les objets par un éclair lumineux. Vingt ans plus tard, lors de son discours à Chicago, il a fourni plus de détails. "Alors que je faisais ce virage à 180 °", dit-il, "et que je volais directement vers le Mont Rainier à environ 9200 pieds d'altitude, un énorme éclair apparut dans le ciel et illumina tout mon avion, même le cockpit. J'ai pensé que j'étais très exposé à une collision avec certains avions que je n'aurais pas vus, ou, pensais-je, un avion militaire avait peut-être plongé sur le nez de mon avion et le reflet du soleil de l'après-midi avait

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 avril 2018.