Stupidités -> AccueilCliquez!

Stupidités:

L'affaire de "l'abduction filmée en direct":

C'est une vieille histoire déjà, qui refait surface sur site web et listes de discussion ufologique francophones en mai 2009:

Une abduction aurait été filmée en direct!

La vidéo en question est apparue anonymement et sans sources sur Youtube parmi des vidéos dites d'extraterrestres.

On la retrouve ensuite sur le web ufologique, sur le blog "BestEvidence" ou encore à:

http://insolite.easyforum.fr/abduction-f4/abduction-filmee-en-direct-t395.htm

Il s'agit d'un piratage de l'émission TV "The Paranormal Borderline", débutée en 1996, avec 8 épisodes, aux USA initialement, rediffusée régulièrement à travers le monde depuis.

Le présentateur était Jonathan Frakes, connu notamment pour avoir interprété le "commandeur Riker" (le barbu) dans la série de TV de science-fiction "Star Trek - The New Generation".

Le reportage entier fait un peu moins de 6 minutes, et est entièrement du type télé-poubelle sensationnaliste, avec le salmigondis fantômes, OVNIS, Bigfoot, prémonition, poltergeist, réincarnation etc. et avec les défauts de logique et l'incompétence habituels dans la série et bien d'autres.

La vidéo, sous forme de cassette VHS, avait été reçue par l'émission par un expéditeur anonyme. L'émission explique que la lettre ne comprenait aucune information qui mériterait plus de recherches. Cette lettre est montrée à l'image mais de telle façon que le texte n'en est pas lisible.

Sur la cassette, on voit un homme sortir par une grille et s'enfoncer dans l'obscurité, filmé par une des caméras. Très peu de temps après que l'homme soit perdu dans l'obscurité, il y a une perturbation des quatre caméras. Les images des quatre caméras sont affichées simultanément en mosaïque.

L'émission assure que la vidéo montre un homme qui a "disparu dans un éclair de lumière" mais il est perdu de vue dans l'obscurité avant "l'éclair lumière" et "l'éclair de lumière" pourrait être une perturbation électrique quelconque, triviale, des caméras. Il n'y a rien qui ressemble à un OVNI ou quoi que ce soit de bien étrange.

L'émission assure que deux heures après, l'homme "a réapparu dans un éclair de lumière, maintenant en position foetale".

Ce n'est cependant pas ce que montre la vidéo. Elle montre l'homme sortir de l'obscurité, passe sous la grille, vomir. Il n'est pas en position foetale mais à quatre pattes quand il vomit.

Ensuite, il se met debout et repart dans l'obscurité, sans qu'aucun éclair de lumière ne survienne pendant toute cette prétendue "réapparition dans un éclair de lumière".

Le reportage dit que l'auteur de la lettre, cela vient de caméras de surveillance, et que l'homme en question a "quitté son emploi immédiatement après."

(Il quitte son poste, fait le mur, revient du bar du coin bourré comme une barrique deux heures après, vomit, ne reprend pas son travail parce que trop ivre, rentre chez lui, et se fait prendre par les caméras de sécurité et virer?)

L'émission ajoute que l'expéditeur de cette lettre anonyme et cassette VHS estime que cela a de la valeur et il veut être payé.

L'émission déclare ensuite qu'ils ont confié la cassette "à des experts pour analyse".

En guise d'expert, il y a là Yvonne Smith, qui anime un "groupe de soutien aux abductés" et n'a aucune expertise particulière en analyse d'images vidéo.

L'émission prétend évidemment que la vidéo a des "caractéristiques étrangement similaires" aux... récits d'abduction récoltés par Yvonne Smith. Il n'y a en fait aucun récit accompagnant la vidéo, et ce qu'on y voit est seulement un homme sortant et entrant pour y vomir dans un local ou espace commercial ou industriel, aucun extraterrestre ni OVNI.

En guise "d'analyse", Yvonne Smith dit simplement qu'elle "travaille avec beaucoup de gens qui souffrent de stress post-traumatique", des "désordres", que "quelque chose leur est arrivé dont peut-être ils ne se souviennent pas bien" mais "ils sont tombés malades", "ils reviennent à une heure du matin et qu'est-ce que s'est passé? Ils ouvrent une porte à 11:15 et reviennent à 01:00 et ils sont malades et qu'est-ce qui s'est passé?"

11:15, 01:00, ce sont justement les heures sur la vidéo.

Une effrayante confusion chez Yvonne Smith puisqu'en fait elle imagine ce qu'aurait pensé l'homme filmé à partie de "ce que de nombreux gens lui disent".

Aucune analyse de la vidéo n'est faite par Yvonne Smith.

L'émission assure ensuite que ce qui se passe est un "missing time", que ces gens sont enlevés par des créatures extraterrestres dans des OVNIS "où la vraie terreur commence" etc.

L'émission demande "est-ce que cette cassette est la première preuve photographique (sic) du phénomène des enlèvements?"

Un autre expert parle alors, un docteur en criminologie et psychologie. On nous dit "Selon son enquête préliminaire, peu d'évidence permettent de tirer une conclusion, et pourtant, il pense qu'elle est authentique".

"L'expert" dit qu'il pense qu'elle est authentique parce que si quelqu'un avait fait là un faux, ce serait mieux fait que ça (je pense qu'il veut dire que si l'on se donne la peine de réaliser un faux, on produit plus spectaculaire qu'une vidéo sans ovnis ni disparition ni apparition ni extraterrestre.)

Il ajoute que selon lui, un quidam quelconque a simplement profité de la coïncidence entre un incident électrique et le départ et le retour de l'homme filmé par des caméras de sécurité pour faire de l'argent avec. Je pense qu'il a mis le doigt dessus! Enfin un peu de bons sens dans ce monde d'ufou.

L'émission dit, cela ne s'invente pas, que "si la vidéo est authentique alors elle pourrait être la preuve que des millions d'abductions sont authentiques".

Si un cas est authentique, tous le sont. Confondant.

Et si cette vidéo, dont la question essentielle n'est pas vraiment l'authenticité, n'était en rien une vidéo d'abduction extraterrestre filmée en direct mais juste une vidéo d'un type qui sort puis revient et vomit, alors, tous les cas seraient prouvés faux?

Yvonne Smith ajoute, ça ne s'invente pas non plus, que la cassette montre "deux heures de missing time", bravo l'experte, et qu'elle a "des cas et des cas et des cas comme ça."

Si je descends à la cave et revient après, c'est un "missing time"?

Et Yvonne Smith ajoute que puisqu'on en a une cassette vidéo, "alors on peut interviewer le gars, lui faire des séances d'hypnose, et voir ce qui se passe pendant ces deux heures et on pourrait faire un cas fantastique ensemble".

Je vais à la boulangerie, je reviens, vite, hypnotisez moi, j'ai sûrement été enlevé dans un OVNI...

L'émission: "Si plus d'information ne fait pas surface personne ne peut savoir si c'est une vraie abduction".

Sans rire.

On a ensuite Bud Hopkins à l'image, et on nous dit que Bud Hopkins s'intéresse plus à l'impact des enlèvements sur les victimes qu'à l'authenticité de la vidéo parce que si des extraterrestres sont impliqués, alors cet homme est hors de notre monde, en train (sic) de souffrir et il a besoin d'aide.

Vite, vite, des années ont maintenant passé et cet homme souffre depuis bien trop longtemps dans l'OVNI, il faut faire quelque chose!

Bud Hopkins dit juste quelques généralités sur les abductions. Je n'ai pas l'impression qu'il ait même été mis au courant de cette histoire de cassette vidéo. On a du repiquer une de ses interviews.

L'émission se termine par "nous avons demandé à l'homme qui nous a envoyé la cassette de nous contacter parce que clairement ce cas demande plus de recherche."

Et c'est tout, il n'y a pas eu de suite dans la série TV.

Voilà voilà. C'est ce genre de chose qui émeut nos webufologues français... Quelle misère.



Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 9 mai 2009