France -> Officiels -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Officiel, France:

En France, il n'y a toujours aucune liberté d'accès à l'information sur les OVNIS comme c'est pourtant maintenant le cas dans la plupart des autres pays, USA, Royaume-Uni, Espagne, Italie etc., si ce n'est qu'en principe, les informations sont éventuellement accessibles 60 ans après leur rédaction. (Donc 2014 pour des affaires remontant à 1954 etc). Il se trouve tout de même que si vous êtes "Quelqu'un d'Important" comme le journaliste Jean-Claude Bourret dans les années 70, ou si vous avez des "Amis dans le Sérail", ou en quémandant, vous pouvez glaner quelques éléments, dont celui-ci.

OVNIS près de Vergaville, 7 janvier 1978:

Ce document a été reproduit dans la littérature ufologique grand public depuis longtemps disponible.

Groupement: Moselle.
Compagnie: Château-Salins.

Le 7 janvier 1978, à 13 heures, M. R., maire de G[...] (Moselle) nous signale que des objets volants non identifies ont été aperçus le matin même, par un de ses administrés, M. M[...] A[...].

Les faits se sont produits le 7 janvier 1978 vers 4 h 50, à cinq kilomètres au nord de Dieuze, sur le chemin communal reliant la commune de Vergaville à celle de Guebling, M. M[...], notre informateur, circulant à cyclomoteur, a aperçu à deux kilomètres de la sortie de Vergaville, sur sa droite, trois objets émettant une lumière blanche vive, paraissant posées sur le sol. L'un d'entre eux s'est dirigé au-dessus de M. M., l'éclairant d'un large faisceau lumineux. L'engin a disparu à l'entrée de Guebling. La direction prise n'a pu être déterminée.

Constatations:

Le 7 janvier 1978, à 13 h 15, à bord de notre véhicule de dotation, nous nous transportons sur les lieux indiqués par notre informateur. Nous ne remarquons aucune trace ou indice à l'endroit présumé.

Enquête:

Le 7 janvier 1978, à 13 h 40, nous entendons:

M. A[...], 30 ans, ouvrier, demeurant à Guebling (Moselle), marié, de nationalité française, qui nous déclare:

"Ce matin, vers 4 h 30, je circulais à cyclomoteur, sur le chemin communal reliant Vergaville à Guebling. A deux kilomètres de Guebling, à ma droite, à une distance que je ne puis préciser, mais à ras du sol, j'ai été surpris par trois lueurs très vives, formant comme des boules brillantes. Il m'est difficile d'évaluer la grosseur, ne connaissant pas la distance. Cela me paraissait plus petit qu'une voiture. Une de ces boules s'est détachée des autres, s'est rapprochée de moi, telle une étoile filante, m'a éclairé comme s'il s'agissait d'un énorme projecteur et m'a suivie jusqu'à l'entrée du village. Je ne puis dire dans quelle direction cet objet a disparu, car j'avais peur et je ne me suis pas retourné. Je précise que je n'ai entendu aucun bruit de moteur. Je portais un casque qui m'enveloppait la tête et les oreilles. Lorsque je roulais, tout le sol autour de moi, dans un rayon de dix mètres environ, était éclairé, d'une lumière blanche uniforme, au point que je distinguais difficilement l'accotement de la route. Je ne puis vraiment donner aucun renseignement sur la disparition des engins. Au moment où cet objet m'a pris dans son projecteur, il était placé derrière moi. Je ne puis dire à quelle hauteur ni à quelle distance."

Le 7 janvier 1978, à 13 h 10.

Par message n° 16/2 en date du 7 janvier 1978, nous avons rendu compte des faits à notre commandant de compagnie à Château-Salin (Moselle).

Afin de vérifier si d'éventuelles manœuvres d'hélicoptères de combat ont eu lieu dans la région de Vergaville, le 7 janvier 1978 au matin, nous transmettons la présente procédure à la brigade de gendarmerie de [...] (Moselle).

Fait et clos à D[...], le 15 janvier 1978.


Groupement: Moselle.
Compagnie: Sarrebourg.

Analyse: Effectuer vérifications auprès unités stationnées sur circonscription concernant vols ou manoeuvres effectués par aéronef le 7 janvier 1978 dans secteur de Vergaville, suite à observation OVNI par cyclomotoriste.

Reference: P. V. n° 14 de la brigade de D[…], en date du 7 janvier 1978.

Le 30 janvier 1978, à 20 h 30, de service au camp L[...] à P[...] (Moselle), faisant suite à la procédure citée en référence, nous nous sommes présentés au bureau de service opérationnel (vols) du 1er régiment d'hélicoptères de combat.

L'officier de service, après vérification des plans de vols, nous a fait connaître qu'aucun vol n'avait été effectué par des aéronefs de l'unité, le 7 janvier 1978.

Ce même jour, nous avons également pris contact avec le commandant de la GEALAT.

Cet officier nous a fait connaître que le personnel de son unité n'effectue jamais de vol de nuit, et qu'en conséquence, à la date du 7 janvier 1978, aucun appareil de son unité n'avait décollé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 mai 2006.