ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Herrlisheim, le 23 avril 2011:

Numéro de cas:

ALSACAT-2011-04-23-HERRLISHEIM-1

Résumé:

Sur le site web du groupe d'ufologie "ultra sceptique" allemand CENAP, on trouvait une photographie de soucoupe volante du type "trop belle pour être vraie".

Hansjürgen Köhler du CENAP indiquait qu'elle aurait été prise le 23 avril 2014 à Herrlisheim en Alsace par un jeune homme de 21 ans qui vit à Bischheim en Alsace et travaille en Allemagne, où se trouve sa petite amie

Il était en train de promener son chien dans l'après-midi et avait son appareil photo numérique, heureusement, dans son véhicule, quand il a vu au loin le ciel quelque chose de réfléchissant "dont la teinte ne peut pas être décrite".

Peu de temps après, est venu de ce reflet un "corps en forme de disque" volant vers lui.

Il avait couru à sa voiture à environ 500 mètres de là pour aller chercher l'appareil et a pu effectuer trois clichés avant que la chose ne disparaisse derrière des arbres. Il avait a rapporté presque immédiatement son observation à la fois l'association d'ufologie alsacienne SPICA et au CENAP.

Le CENAP ne publiait qu'une des trois images, en version réduite:

Le CENAP indiquait que les données EXIF des photographies montrent une date concordante, des heures concordantes, des informations techniques correctes, et la succession des photographies avec les séquences d'images précédentes et suivantes sans "OVNI" étaient également correctes.

Le CENAP indiquait qu'avec le SPICA ils allaient étudier l'affaire, qu'ils ne pensent pas que "la structure vienne de Mars", soupçonnant un faux qu'ils entendaient démasquer avec "Photoshop". Ils invitaient à consulter leur site pour des nouvelles; mais je n'en ai pas trouvé.

Données:

Données temporelles:

Date: 23 avril 2011
Heure: Jour.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 2011
Délai de rapport: Sans.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Herrlisheim
Lieu: Dehors dans la campagne, OVNI dans le ciel.
Latitude: 48.730
Longitude: 7.904
Rayon d'incertitude: 3 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: ?
Ages des témoins: 21
Types de témoins: Jeune homme, salarié.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport et envoi des photos aux groupes d'ufologie CENAP et SPICA.
Type de lieu: Dehors dans la campagne, OVNI dans le ciel.
Conditions d'éclairage: De jour, ciel avec quelques nuages, ensoleillé.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: Oui
Entité(s): Non
Photographies: Oui.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: DD
ALSACAT: Fraude ou engin extraterrestre.

Sources:

[Ref. ce1:] GROUPE D'UFOLOGIE ALLEMAND "CENAP":

23-04-2011 - Herrlisheim / Alsace, nous travaillons avec les invités alsaciens du groupe SPICA. Ce scénario s'est déroulé:

2011-23.4. - Alsace

Rapport de Hansjürgen Köhler sur une rencontre photographe samedi dernier:

Un jeune homme (21 ans) qui vit à Bischheim/Alsace et travaille en Allemagne et a ici aussi sa petite amie, était le 23.04.2011 en train de promener son chien à Herrlisheim/Alsace dans l'après-midi et avait son appareil photo numérique, heureusement, dans son véhicule, quand il a vu au loin le ciel quelque chose réfléchissante "dont la teinte ne peut pas être décrite". Peu de temps après, et venu de ce reflet un "corps en forme de disque" volant vers lui. Il a couru à sa voiture à environ 500m pour aller chercher l'appareil et a pu effectuer 3 cliché avant que le corps n'ait disparu derrière les arbres. Il a rapporté presque immédiatement son observation au SPICA & au CENAP.

CENAP, GEP, SPICA

Nous allons voir si les collègues SPICA et nous, les Allemands, arrivent à un accord ce week-end; même si les deux parties supposent que la structure ne vient pas de Mars. Jusqu'ici, Jusqu'ici cependant, on en est à discuter de grosse question de la taille réelle de l'objet et donc de la question d'un faux - et voilà pourquoi nous voulons aussi nous divertir ce week-end! Nous disposons d'installations informatiques avec des programmes de reconnaissance photographique (programmes de retouche d'image, Photoshop) nous sont disponibles de même que les images originales.

+++ Avec les données EXIF; la date concorde, l'heure concorde, la succession des photo avec les séquences d'images précédentes et suivantes sans 'OVNI' et les spécifications techniques des photographies sont également correctes +++

aucun fil de suspension n'est visible ;-) --- Stay Tuned jusqu'à environ dimanche soir!

Discussion:

Notons d'abord que la légende que le CENAP donne à la deuxième image indique qu'il s'agit du témoin et photographe, sur les lieux de son observation alléguée. S'il devait s'agir d'une fraude, il semble donc avoir eu assez de cran ou de confiance en son récit pour rencontrer sur les lieux, des gens du CENAP ou du SPICA, apparemment.

Pour moi, il n'y a qu'une évaluation possible en l'état: soit il s'agit d'une fraude, fausses photographies et récit inventé, soit il s'agit d'un engin extraterrestre, dont je ne pense cependant pas pour autant qu'il "vienne de Mars".

"En l'état", parce que ni récit complet, ni suites, ni photographies originales n'ont été publiées, alors qu'elles donneraient, peut-être, la réponse s'il s'agissait d'une fraude.

Pour moi, "l'authenticité" des images, elle, ne peut pas être prouvée, car il est toujours possible de truquer des photographies numériques, y compris les fameuses données EXIF. Je concède que la plupart des fraudeurs ne savent pas comment procéder à cela et n'y pensent pas, mais il serait stupide de considérer des images comme authentiques sur la base d'une cohérence des données EXIF.

J'en profite pour donner quelques indications sur ces données EXIF, de façon succincte car il n'est pas utile d'en dire trop aux candidats à la fraude.

La quasi-totalité des appareils de prise de vue numériques, appareil photos, appareils photos de téléphones mobiles, caméra vidéos permettant la photo, inscrivent pour chaque cliché pris des informations aisément consultables. La date et l'heure de prise de vue, si toutefois l'utilisateur a bien réglé ces paramètres, mais aussi les réglages techniques de l'appareil. Par exemple, l'utilisation ou non du flash, le temps d'exposition, les réglages de balance de couleur, etc.

La plupart des fraudeurs manipulent une photographie pour ajouter "l'OVNI" avec l'un ou l'autre logiciel qui, sans qu'ils s'en rendent compte, inscrit lui-aussi des informations. Comme par exemple son nom. Il est ainsi clair qu'une image prétendue "non retouchée" peut-être dénoncée comme retouchée dans un tel cas.

J'ai eu un cas dans lequel le témoin avait de bonne foi trouvé quelque chose d'étrange sur une photographie. Cette personne pendait ne pas avoir utilisé le flash, alors que j'étais convaincu que la chose étrange sur sa photo était un reflet sur un insecte justement causé par le flash. Les données EXIF m'on montré que la personne n'avait tout simplement pas eu conscience que le flash avait été déclenché.

Exemple de quelques données EXIF.

Pour ce cas-ci, le CENAP a réduit la taille de l'unique image publiée, et les informations EXIF ont disparu. Compte tenu de l'approche pour le moins "sceptique" de la question des OVNI au CENAP, je pense toutefois pouvoir leur faire confiance lorsqu'ils indiquent que les données EXIF ne trahissent pas de fraude.

Mais, encore une fois, cela ne suffit tout de même pas à authentifier l'OVNI.

Pour le reste, on voit que la "soucoupe classique" n'a pas disparu du paysage ufologique, et que toutes les photographies d'OVNI allégué ou potentiel prises dans cette période ne sont pas forcément des insectes ou oiseaux trop flous pour être reconnus comme tels.

Je finirais sur un agrandissement de l'objet sur l'image publiée, sans lissage:

L'intérêt en est évidemment limité, l'exercice aurait été bien plus intéressant à pratiquer à partir des originaux.

Evaluation:

Fraude ou engin extraterrestre.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 15 septembre 2015 Création, [ce1].
1.0 Patrick Gross 15 septembre 2015 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 15 septembre 2015