ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Brumath, le 1 janvier 2009:

Numéro de cas:

ALSACAT-2009-01-01-BRUMATH-1

Résumé:

Un quidam anonyme a déposé sous le pseudonyme de "krysaor" ou "titilapin" sur plusieurs sites web son témoignage d'observation du jeudi 1er janvier 2009, autour de minuit et demi, à Brumath.

Il était dehors pour écouter les pétards et voir les feux d'artifices du nouvel an avec des amis, et à vu une sphère suivie de quatre autres pour finalement en compter sept. Elles étaient de couleur rouge - orange, apparaissant et disparaissant en se déplaçant dans toute les directions, accélérant et ralentissant au Sud/Est de Brumath à une distance d'à peu près 10 km et à 1500 mètres d'altitude selon lui.

Il assure que ce n'était pas "des phares", qu'il n'y avait de l'humidité dans l'air et que le ciel était dégagé, il n'y avait donc pas de cônes de lumières, mais des "boules" de lumières, tantôt alignées, tantôt éparses.

Il assure qu'il y avait beaucoup de monde dehors, et qu'il était impossible de les ignorer.

Suite à quelques questions d'un site web, il ajoutait que les boules venaient du Nord et se dirigeaient vers le Sud-Est. Cela semblait venir du Nord de Brumath, à vitesse variable, parfois lentement, parfois rapidement, et avant d'arriver au dessus de la ville, ça disparaissait.

Parfois elles étaient alignées sur un axe horizontal, une autre fois sur un axe vertical, et parfois encore positionnées de manière tout à fait aléatoire.

Il dit qu'on ne voyait pas les étoiles mais que la visibilité était trés bonne, contrairement à Strasbourg où le ciel était couvert avec précipitation. A Brumath, la météo était claire.

Il pense que beaucoup parmi les témoins pensaient peut-être à des avions ou hélicoptère, mais hormis le bruit des pétards et des fusées, il n'y avait pas de bruit produit, et des avions ou des hélicoptères ne changeraient pas d'axe de manière brutale.

Il dit n'avoir pas senti de vent, et qu'à sa connaissance si c'était des lanternes, elles devaient être bien grosses et équipées de moteurs et d'ailes ou il ne sait quoi qui leur aurait permis de se déplacer comme des mouches dans le ciel.

Il n'a pas consulté la presse locale, ne boit pas d'alcool, "donc pas de risques de 'visions'." Il dit qu'il ne sait tout seimplement pas ce que c'était, "peut-être des ovnis, peut-être des choses plus concrètes que je ne connais pas."

Il est parti vers 01:30 alors que le phénomène était encore visible mais avec moins de sphères.

Suite à une intervention d'un membre du SPICA sur la possibilité de méprises dues "aux effets de perspectives et des différents niveaux de couches atmosphériques", il avait précisé que c'est "tout à fait possible, le souci c'est qu'elles étaient sur un même niveau on va dire. L'altitude variait de 200/300 mètres à peu près quand elles ne faisaient pas du surplace." Il suggère que l'on interroge les habitants de Brumath, ce qui pourrait permettre de lever le mystère.

Un des sites web commente que "le problème dans ce genre d'observation, c'est qu'on se trouve face à un phénomène non identifié, proche d'objets conventionnels, à une heure très particulière. Ici, une demie-heure après minuit."

Données:

Données temporelles:

Date: 1 janvier 2009
Heure: 00:30
Durée: ~1 heure.
Date du premier rapport connu: 1 janvier 2009
Délai de rapport: Heures, 1 jour.

Données géographiques:

Département: Bas-Rhin
Commune: Brumath
Lieu: Extérieur dans ou près de Brumath, OVNI dans le ciel.
Latitude: 48.734
Longitude: 7.710
Rayon d'incertitude: 2 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: Nombreux.
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 0
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Par le web à des sites "OVNIS".
Type de lieu: Extérieur dans ou près de village, OVNI dans le ciel.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Oui
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Pas des avions ni des hélicoptères ni des phares.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Lanternes thaïlandaises.

Sources:

[Ref. im1:] TEMOIGNAGE WEB REPRIS SUR "ICI ET MAINTENANT":

titilapin2:

Sujet n°220 ovni du nouvel an à brumath par krysaor - visiteur le 01/01/2009 @ 01:54

Ce jeudi 1er janvier 2009 autour de minuit et demi. Dehors pour les pétards et autres feux d'artifices avec des amis dans la ville de Brumath dans le bas-rhin.

1 sphère suivie de 4 autres pour finir à 7 de couleur rouge / orange apparaissant et disparaissant en ce déplacants dans toute les directions, accelerants et ralentissants au sud / est de Brumath à une distance d'à peu près 10km - 1500m d'altitude. Ce n'était pas des phares, il y avait de l'humidité dans l'air mais le ciel était dégagé donc pas de cones de lumières mais des "boules" de lumières. Tantôt alignés, tantôt épars.

Beaucoup de monde dehors les o­nt vues!!!! Impossible de les ignorés.

Source: http://www.spica.org/sujet-ovni-ufo-474614.php

Félicitations à Spica pour son site.

Les témoignages sont transmis par courriel.

Lapin

[Ref. rn1:] TEMOIGNAGE WEB REPRIS SUR "R.N.C.S.C":

Message 01/01/2009 - 00h30 - Bas-Rhin (67) - 7 sphères lumineuses rouge/orange

Témoignage déposé par krysaor le 01/01/2009 sur le Forum SPICA.

Lien direct: http://www.spica.org/sujet-ovni-ufo-474614.php

Titre: ovni du nouvel an à Brumath

Citation:

Ce jeudi 1er janvier 2009 autour de minuit et demi. Dehors pour les pétards et autres feux d'artifices avec des amis dans la ville de Brumath dans le Bas-Rhin. 1 sphère suivie de 4 autres pour finir à 7 de couleur rouge/orange apparaissant et disparaissant en se déplaçant dans toute les directions, accélérant et ralentissant au Sud/Est de Brumath à une distance d'à peu près 10 km - 1500 mètres d'altitude. Ce n'était pas des phares, il y avait de l'humidité dans l'air mais le ciel était dégagé donc pas de cônes de lumières mais des "boules" de lumières. Tantôt alignés, tantôt épars.

Beaucoup de monde dehors les o­nt vu! Impossible de les ignorer.

Suite à quelques questions du RNCSC, le Témoin ajoute:

Citation:

Bonjour

Ca venait du Nord et ça se dirigeait vers le Sud-Est. En fait ca semblait venir du Nord de Brumath à vitesse variable (parfois lentement, parfois rapidement), et avant d'arriver au dessus de la ville, ça disparaissait. Parfois elles étaient alignées sur un axe horizontal, une autre fois sur un axe vertical, et parfois encore positionnées de manière tout à fait aléatoire.

Des boules de couleurs rouge/orange, ça variait selon leur vitesse en fait. o­n ne voyait pas les étoiles mais la visibilité était trés bonne. Contrairement à Strasbourg où le ciel était couvert avec précipitation. A Brumath, la météo était claire. Pour les témoins c'est simple: les gens sortis pour claquer leurs pétards au centre ville de Brumath et dans ses rues. Comme tous les gens avaient les yeux en l'air à regarder les feux d'artifices, ils o­nt remarqués assez facilement les lumières. Beaucoup pensaient peut-être à des avions ou hélicoptère mais hormis le bruit les pétards et fusées,... rien d'autre et comme dit, des avions ne changent pas d'axe de manière brutale et les hélicoptères non plus.

Je n'ai pas senti spécialement de vent, et à ma connaissance si c'était des lanternes, elles devaient être bien grosses et équipées de moteurs et d'ailes ou je ne sais quoi qui leur aurait permis de se déplacer comme des mouches dans le ciel.

Je n'ai pas vérifié dans la presse locale. Je ne bois pas d'alcool, donc pas de risques de "visions".

Voilà, je ne sais pas ce que c'était tout simplement, peut-être des ovnis, peut-être des choses plus concrètes que je ne connais pas.

Je suis parti vers 1h30 et le phénomène était encore visible mais avec moins de sphères.

Suite à l'intervention de Spica57 sur la possibilité de méprises dues aux effets de perspectives et des différents niveaux de couches atmosphériques, le Témoin précise:

Citation:

Bonsoir

Ce que vous dite est tout à fait possible, le souci c'est qu'elles étaient sur un même niveau o­n va dire. L'altitude variait de 200/300 mètres à peu près quand elles ne faisaient pas du surplaces.

A l'occasion, posez la question à des habitants de Brumath présents le soir du Nouvel An au centre-ville. Peut-être qu'ils pourront vous donner plus d'infos à ce sujet et que le mystère sera enfin levé.

Au revoir.

Note RNCSC: le problème dans ce genre d'observation, c'est qu'on se trouve face à un phénomène non identifié, proche d'objets conventionnels, à une heure très particulière. Ici, une demie-heure après minuit.

[Ref. sp4:] ASSOCIATION UFOLOGIQUE SPICA:

Commune Date et heure d'observation Forme générale
Identification
Couleur générale
Hypothèse
Conclusion
BRUMATH jeudi 1 janvier 2009 à 00h30 boule, balle ou melon (3D)
Aéronautique réduit
orange
Aéronautique réduit
Résolu
BRUMATH jeudi 1 janvier 2009 à 01h30 boule, balle ou melon (3D)
Aéronautique réduit
orange
Aéronautique réduit
Résolu

Discussion:

L'adresse de la source web donnée par {rn1], www.spica.org/sujet-ovni-ufo-474614.php, correspond à un toute autre observation. J'ai recherché la bonne observation sur le site web du SPICa mais ne l'ai pas trouvée.

Ce qui aurait été extraordinaire dans ce cas serait que des lanternes thaïlandaises n'aient pas été lâchée pour le nouvel an.

Les lanternes thaïlandaises sont une cause ancienne de certains récits d'observations d'OVNIS: lors de la vague des "airship" de 1896 - 1897 aux USA, lors de la vague de 1972 au centres des USA, etc.

Depuis que ces mini-montgolfières de papier peuvent être commandées sur Internet à parfois 1 € pièce - on en trouve aussi couramment maintenant en Alsace dans des magasins de "déco", il n'y a plus besoin de les fabriquer soi-même de façon artisanale.

Donc, depuis 2005, un peu partout et bien sûr en Alsace, beaucoup de gens qui ne les connaissent pas encore les rapportent comme OVNIS ou au moins comme sujet d'interrogation: "ce n'était pas des avions, pas des satellites, pas des hélicoptères, etc...", lit-on dans les récits. En effet ce n'en sont pas.

En principe, tout ufologue digne de ce nom se doit de pouvoir reconnaître un récit se rapportant à coup sûr ou au moins en possibilité à des lanternes thaïlandaises, mais il reste toujours des ufologues qui ne veulent rien y entendre, ou qui ergotent, exigeant qu'on leur apporte une coupable lanterne faute de quoi cela doit rester des "OVNIS".

La plupart du temps, je ne peux certes pas "prouver scientifiquement" ou apporter des "preuves matérielles" que cette observation s'explique par des lanternes thaïlandaises; mais je vois que rien ne s'y oppose et que rien ne viendrait justifier que ce soient plutôt des engins venus d'ailleurs ou je ne sais quoi d'autre encore.

Il est parfois possible de trouver qu'il y avait justement à ce moment dans les parages un lâcher de lanternes, à l'occasion d'une fête, d'un mariage, d'un anniversaire etc., Mais ces lâchers sont maintenant tellement courants qu'ils ne sont pas du tout nécessairement inscrits sur des calendriers de festivité.

Depuis 2005, ils constituent l'essentiel des "témoignages" que l'on trouve sur des sites web consacrés à la question des OVNIS et publiant essentiellement de tels "témoignages" fait via le web et dont en général le seul traitement est la publication, sans aucune information sur de possible cause, sans enquête ou recherche.

En Alsace, ces lâchers sont d'autant plus courant que feux d'artifice et pétards longtemps tolérés sont maintenant interdits d'utilisation sauf dérogations particulière; les Alsaciens se sont donc largement rabattus sur les lanternes.

Comme ces lanternes sont généralement lâchées lors de fêtes privées ou publiques, elles sont le plus souvent vues les samedi soir et lors des fêtes du calendrier comme au nouvel an ou le 14 juillet, entre les 22 heures et minuit. Elles sont alors généralement lâchées par grappes. Mais parfois l'acquéreur fait un essai quelques jours avant, avec parfois une seule lanterne.

Ci-dessus:

Une lanterne thaïlandaise.

Evaluation:

Lanternes thaïlandaises.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 26 août 2015 Création, [im1], [rn1], [sp4].
1.0 Patrick Gross 26 août 2015 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 août 2015