ALSACAT -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Heidwiller, le 6 juillet 2002:

Numéro de cas:

ALSACAT-2002-07-06-HEIDWILLER-1

Résumé:

Ayant vu sur le web un récit anonyme d'une observation d'OVNI par un automobiliste belge passant près de l'aéroport de Bâle Mulhouse, d'un "triangle" qui était probablement un avion de ligne en approche ou décollage, le 5 juillet 2002, l'association d'ufologie dont j'étais un membre a fait passer un appel à témoins à tout hasard dans le journal régional l'Alsace paru les 10 et 11 juillet 2002. Cela nous a valu une bonne douzaine de témoignages, aucun n'étant en rapport avec celui qui avait suscité l'appel à témoin. Voici l'un d'eux, pour lequel nous avons mené l'enquête au domicile du témoin, moi et un autre membre de l'association, le 3 août 2002.

Le témoin, une dame âgée vivant avec son mari retraité dans une maison individuelle à Heidwiller, m'avait téléphoné le 11 juillet 2002, disant qu’en se levant à 5 heure du matin et en arrivant dans son couloir, elle avait observé une intense illumination orange depuis l’intérieur de son couloir, dont la source devait se situer derrière la porte d’entrée vitrée de la maison.

Elle a accepté, sous couvert de l’anonymat garanti par l'association régie par la Loi du 15 août 1901, de nous raconter les faits, de signer une déclaration écrite des faits et de valider les schémas associés à son témoignage.

Elle a rapporté que le 6 juillet 2002, à 5 heure du matin, elle s'était levée comme elle le fait souvent et est arrivé dans le couloir qui passe devant un coude où se trouve la porte d’entrée de la maison individuelle. En arrivant vers le coin près du coude, elle a vu une lumière intense qui provenait de quelque part derrière la porte d’entrée, et elle s'est arrêtée un court instant pour regarder.

Elle n'avait aucune idée de ce qui produisait cette lumière qui illuminait tout derrière la vitre de la porte, où ne voyait que de la lumière. Toute l’entrée et la partie de couloir donnant vers la porte d’entrée, était très claire, illuminée. La couleur était orange, l’orange du soleil au moment de son coucher.

Il n’y a eu aucun bruit d’aucune sorte. Cela s’est passé très vite, si vite qu'elle n'a pas pu déterminer s’il y avait eu un déplacement de la source lumineuse, par exemple de gauche à droite ou de droite à gauche.

Dans le salon, les volets étaient fermés. elle est passé devant le coude de la porte en continuant non pas vers la porte mais tout droit vers le salon; quand elle est arrivée à l’entrée du salon, il n’y avait plus cette lumière, et plus rien par la suite. Entre le salon et le coude du couloir menant à la porte d’entrée, il y a une grande vitre teintée en jaune. Dans le salon, la télévision était éteinte, comme d’habitude.

Elle avait parlé de ceci avec une personne du voisinage, mais cette personne n'avait rien remarqué. Elle se lève presque chaque nuit, et n’avait jamais assisté à quelque chose comme cela auparavant.

Elle exclut les avions, qu'elle a l’habitude de voir passer dans le ciel: dans ce cas précis, il aurait fallu que l’avion vole face à sa porte d’entrée, or le terrain en face de son domicile est la pente d’une colline qui s’élève devant notre maison, de plus, une maison individuelle est bâtie juste vis à vis de sa maison, de l’autre côté de la rue. L’illumination ne peut donc pas correspondre aux phares d’un avion qui viendrait voler face à sa porte d’entrée.

De la même manière, une voiture ne pourrait pas rouler dans la rue devant la maison en faisant face à sa porte et l’illuminer autant par ses phares. De plus, elle n’avait entendu aucun bruit, tout était silencieux.

Nous lui avions fait confirmer qu’il ne pourrait pas s’agir d’un cambrioleur se tenant derrière la porte d’entrée muni d’une lampe torche. Ceci a été jugé totalement impossible par la dame, l’illumination était bien trop importante: "je ne vous aurais jamais dérangé pour une telle chose" a dit la dame, qui avait été très impressionnée.

Nous avions examiné les lieux, pris des photos, fait des schémas, et tout ce que je puis dire est que je n'ai aucune idée de ce que cela a pu être, étant par cet examen d'accord avec le témoin: ce ne pouvait pas être les feux d'un avion, ni les phares d'une voiture. Aucun phare ou dispositif d'éclairage sur les lieux ne pouvait correspondre non plus. Aucun orage n'a eu lieu, excluant foudre et foudre en boule. Au final, je suis resté avec un "non-identifié" qui ne semble pourtant n'avoir aucun rapport avec quelque chose d'extraterrestre, et aucun rapport avec le récit de l'observation de la vaille par l'automobiliste belge.

Données:

Données temporelles:

Date: 6 juillet 2002
Heure: 05:00
Durée: Secondes.
Date du premier rapport connu: 11 juillet 2002
Délai de rapport: 5 jours.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Heidwiller
Lieu: Depuis le couloir au domicile, OVNI derrière la porte d'entrée vitrée.
Latitude:
Longitude:
Rayon d'incertitude: 0 m

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1
Ages des témoins: Agée.
Types de témoins: Femme âgée mariée.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Appel à témoin, enquête ufologique sur les lieux.
Type de lieu: Depuis le couloir au domicile, OVNI derrière la porte d'entrée vitrée.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Oui
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Oui.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: Pas un avion, pas une auto, pas un rodeur avec lampe-torche.

Classifications:

Hynek: LN
ALSACAT: Inexpliqué, faible étrangeté.

Sources:

[Ref. pg1:] PATRICK GROSS - RAPPORT D'ENQUETE:

Nature du document:

Nom du document: Rapport d’enquête, cas de Heidwiller, 6 Juillet 2002
Identité: Rapport d’enquête [Association].
Localisation: Document maître: Archives personnelles Patrick Gross
Original signé: Domicile, Patrick Gross.
Documents associés: Voir Annexe 1, 2, 3 et 4

Révisions:

Revu par: Nom: Fonction: Signature: Date:
Auteur – Editeur - Enquêteur: Patrick Gross Enquêteur [Nom] 4 Janvier 2003
Validation technique: [2ème enquêteur] Co-auteur, enquêteur 4 Jan. 2003
Validation qualité: P. Gross Comité, [Association] 4 Jan. 2003
Validation administrative: P. Gross Comité, [Association] 4 Jan. 2003

Historique du document:

Version: Revu par: Date: Commentaire: Signature:
1.0 P. Gross, [2ème enquêteur] 25 août 2002 Ebauche, première frappe. Non
1.1 P. Gross, [2ème enquêteur] 18 septembre 2002 Ebauche, ajout de l’annexe 3. Manque photo. Non
1.2 P. Gross, [2ème enquêteur] 4 janvier 2003 Ajout de 2 photographies. Oui

Approbation:

Approuvé par: Nom: Date: Date d’entrée en effet: Signature:
Co-auteur P. Gross 4 Jan. 2003 Oui Oui
Co-auteur [2ème enquêteur] 4 Jan. 2003 Oui Oui

RAPPORT D'ENQUETE

ATTENTION : Ce rapport est la version publique. Le rapport original contient les noms et coordonnées du/des témoins qui ne seront pas communiqués. Sa lecture et sa communication sont autorisées, toute modification et tout usage commercial sont interdits. [Association] peut être jointe à [patrick.gross@inbox.com] ou à [adresse retirée].

Table des matières:

Abstract:

Le témoin a contacté par téléphone [l'association] après un appel à témoin dans le quotidien régional "L’Alsace" les 10 et 11 Juillet 2002. Ce qui a motivé l’appel du témoin, une dame âgée vivant avec son mari retraité dans une maison individuelle à YYYY, est qu’en se levant à 5 heure du matin et en arrivant dans son couloir, elle a observé une intense illumination orange de l’intérieur de son couloir, dont la source devait se situer derrière la porte d’entrée vitrée de la maison. Il a semblé évident aux deux enquêteurs que la dame était de bonne foi et tout à fait équilibrée psychologiquement, véritablement impressionnée par son expérience. Cette lumière ne peut probablement pas provenir d’un avion. Toutefois, bien que l’intensité décrite de l’illumination ne semble pas s’adapter non plus à des causes simples comme des phares de voitures, une lampe torche et ainsi de suite, du fait qu’aucun objet n’a été vu, qu’aucune mesure n’a pu être effectuée, il peut y avoir eu une cause certainement inhabituelle mais triviale à cette illumination, bien que cette cause n’ait pu être déterminée. Il est douteux que les données de l’observation puissent permettre la découverte de cette cause.

Information enquêteurs:

Enquêteur principal: [Enquêteur 2]
Enquêteur accompagnateur: Patrick Gross
Notes prises par: Patrick Gross
Photographies par: [Enquêteur 2]
Classification: Confidentiel, anonymat requis par le témoin.

Récit signé par le témoin:

Le récit suivant représente sous une forme condensée et ordonnée les indications données par le témoin lors de la visite des deux enquêteurs à son domicile. Ce récit une fois validé par les deux enquêteurs sera signé par le témoin ou corrigé par le témoin jusqu’à ce que le témoin le juge valide et le valide par sa signature.

"Lors de ma rencontre avec M. [Enquêteur 2], enquêteur délégué de la FFU pour le département du Haut-Rhin, assisté de M. Patrick GROSS, membre fondateur de la FFU, j’ai accepté, sous couvert de l’anonymat garanti par cette association régie par la Loi du 15 août 1901 sur les Associations à but non lucratif, et complétée par la Loi de la CNIL du 7 janvier 1978, de porter à la connaissance de [l'association], les faits suivants:"

"Le 6 juillet 2002, à 5 heure du matin, je me suis levée comme je le fais souvent et je suis arrivé dans le couloir qui passe devant un coude où se trouve la porte d’entrée de notre maison individuelle à YYYY. En arrivant vers le coin, j’ai pu voir une lumière intense qui provenait de quelque part derrière la porte d’entrée. Je me suis arrêté un court instant pour regarder."

"La lumière venait de derrière la porte d’entrée vitrée, mais je ne peux pas dire ce qui produisait cette lumière, tout était illuminé derrière la vitre de la porte et on ne voyait que de la lumière. Toute l’entrée, la partie de couloir donnant vers la porte d’entrée, était très claire, illuminée. La couleur était un orange, l’orange du soleil au moment de son coucher. Cela ne correspondait pas aux couleurs d’un avion."

"Il n’y a eu aucune bruit d’aucune sorte. Cela s’est passé très vite, si vite que je n’ai pas pu déterminer s’il y avait eu un déplacement de la source lumineuse, par exemple de gauche à droite ou de droite à gauche."

"Dans le salon, les volets étaient fermés. Je suis passé devant la porte en continuant non pas vers la porte mais tout droit vers le salon ; quand je suis arrivée à l’entrée du salon, il n’y avait plus cette lumière, et plus rien par la suite. Entre le salon et le coude du couloir menant à la porte d’entrée, il y a une grande vitre teintée en jaune. Dans le salon, la télévision était éteinte, comme d’habitude."

"J’ai parlé de ceci avec une personne du voisinage, mais elle n’a rien remarqué."

"Je me lève presque chaque nuit, et je n’avais jamais assisté à quelque chose comme cela auparavant."

"J’ai l’habitude de voir des avions passer dans le ciel, mais dans ce cas précis, il aurait fallu que l’avion vole face à notre porte d’entrée, or le terrain en face de notre domicile est la pente d’une colline qui s’élève devant notre maison, de plus, une maison individuelle est bâtie juste vis à vis de notre maison, de l’autre côté de la rue. L’illumination que j’ai observée ne peut donc pas correspondre aux phares d’un avion qui viendrait voler face à notre porte d’entrée."

"De la même manière, une voiture ne pourrait pas rouler dans la rue devant notre maison en faisant face à notre maison et l’illuminer autant par ses phares. De plus, je n’ai entendu aucun bruit, tout était silencieux. Pour ce qui concerne les avions, j’entends leur bruit quand ils passent."

"Lors de sa visite, M. [Enquêteur 2] m’a demandé s’il pourrait s’agir d’un cambrioleur se tenant derrière la porte d’entrée et muni d’une lampe torche. Ceci est totalement impossible, l’illumination était bien trop importante, on ne peut pas faire une telle chose avec une lampe torche, et je ne vous aurais jamais dérangé pour une telle chose."

"Je peux vous assurer que j’ai été très impressionnée. J’insiste là-dessus. Quand j’ai vu l’appel à témoin dans le journal "L’Alsace" avec cette personne qui a vu un OVNI prés de Mulhouse le 5 Juillet, j’ai pensé que je devais rapporter ce que j’avais vu, et j’ai alors pris contact avec [l'association]."

"Ce schéma représente le rez-de-chaussée de notre maison, la rue, et le trajet que j’ai parcouru, allant du couloir à devant le coude où se trouve la porte d’entrée derrière laquelle devait se trouver la source de l’illumination, et mon trajet vers le salon:"

"Le schéma qui suit représente notre maison, la rue, et la colline en face de notre maison:"

"Je soussigné Mme [X], demeurant au [X], rue [X], Heidwiller, déclare que le récit ci-dessus représente la description correcte de mon observation et de ses circonstances."

"Fait à Heidwiller, le 12 septembre 2002."

Remarques additionnelles des enquêteurs:

Le témoin est une dame âgée entre les 60 et les 70 ans, mariée, vivant avec son mari retraité de la même tranche d’âge. Elle est une femme tout à fait équilibrée, l’intérieur du domicile de ce couple retraité visiblement de classe moyenne supérieur est extrêmement soigné, l’extérieur très ordonné également. Nous n’avons pas trouvé la moindre raison de penser que le témoin se livrerait à une mystification, ni qu’elle aurait inventé la moindre portion de son récit. Les discussions entre les enquêteurs, le témoin et son mari, présent, ont été tout à fait calmes, cordiales, et courtoises. Nous nous sommes enquis par plusieurs questions se recoupant de ce que le témoin n’avait pas une grande connaissance ni un intérêt particulier pour le phénomène OVNI, ni de croyances particulières concernant les causes de ces phénomènes : il est alors apparu que ni le témoin ni le mari n’étaient versés en la matière, mais que tous deux avaient déjà entendu parler d’observations d’OVNIS dans la campagne environnante. A ce sujet, le mari n’a eu aucune peine à nous indiquer les lieux de ces observations (La Route Haute) dont il avait pris connaissance dans la presse, mais beaucoup de difficultés à se rappeler l’année (indiquant "il y a 6-7 ans" puis "5-6 ans" puis "4-5 ans" successivement dans la conversation d’une dizaine de minutes à ce sujet.) Il n’est pas douteux que ce sont ces mentions ultérieures dans la presse additionnées à l’appel à témoin récent pour une observation le 5 Juillet qui ont motivé le témoin à rapporter son expérience. A aucun moment, ni le témoin ni son mari n’ont parlé de quelque rétribution que ce soit, et leur rapport a été clairement donné sous condition d’anonymat.

Nous nous sommes assurés de ce que le témoin fasse une différence entre son expérience et le passage d’un avion : le témoin a été extrêmement clair à ce sujet, notant que des avions passent bel et bien régulièrement dans le ciel, mais précisant qu’elle les entend dans ce cas, tandis que lors de son expérience il n’y avait au aucun bruit, et certainement aucun bruit d’avion. Le témoin a également clairement exclu que les lumières d’un avion aient pu causer une telle illumination dans son couloir.

Il nous a paru assez impossible qu’un avion quelconque puisse arriver en face de la porte d’entrée et causer l’illumination décrite, du fait de la topologie des lieux : la maison, située dans un quartier résidentiel de maisons individuelles, et les autres maisons en face de celle du témoin, sont au flanc d’une colline pentue. La pente est assez raide, et de plus une maison en face de celle du témoin cache encore plus la vue, de sorte qu’un avion ne pourrait pas arriver en face, mais seulement passer au-dessus, sans inclinaison lui permettant de réaliser l’illumination par ses phares d’atterrissage.

Aucune voiture ne pouvait arriver en face de la maison ; nous avons envisagé qu’une voiture ait fait demi-tour dans la rue en face de la porte d’entrée et l’ait illuminé. Le témoin n’a pas trouvé cela possible, arguant de ce que la lumière était bien trop intense, et de ce qu’aucun bruit de voiture n’a été entendu.

Nous avons envisagé et suggéré au témoin que cela avait pu être "un cambrioleur éclairant le couloir avec une lampe torche." Le témoin a vivement rejeté toute explication de ce type, en arguant de ce qu’aucune lampe torche ne pourrait réaliser une telle illumination. Nous avons pensé que le témoin été certainement sincère en excluant "le cambrioleur:" une dame vivant avec son mari, voyant ce qu’elle estimerait pouvoir être un cambrioleur, aurait probablement réveillé son mari.

Aucun dispositif éclairant adéquat n’a pu être repéré par les enquêteurs dans la proximité, notamment, aucune laser ou projecteur de discothèque, aucun phare, ne se trouve dans des environs suffisamment proche pour aboutir à l‘illumination de l’intérieur du couloir.

Le témoin nous a indiqué que c’était pour elle une habitude de se lever à 5 heure du matin, et qu’elle faisait cela "presque toutes les nuits". Elle précisé que c’est la seule telle nuit ou quelque chose d’étrange s’était produit. Elle n’a jamais observé d’OVNI ni vécu d’expérience particulièrement étrange auparavant.

Le témoin n’a pas été affecté physiologiquement par son expérience.

Conclusion:

La crédibilité du témoin apparaît plutôt haute, sa qualification a déterminer la cause de son expérience paraît assez faible.

Cette lumière n’a probablement pas pu provenir d’un avion, d’un hélicoptère ou autre engin volant bruyant. Elle pourrait à la rigueur avoir été émise depuis un engin volant silencieux (dirigeable, ballon) qui aurait, en survolant les lieux, pointé un phare d’une puissance inhabituelle vers la porte d’entrée du domicile du témoin. Des explications du même ordre pourraient être suggérées. Il semble par exemple plus probable que la source de la lumière ait été dans la rue même, bien que la nature de la source même ne semble pas évidente à suggérer.

L’intensité décrite de l’illumination ne semble pas s’adapter à des causes simples comme des phares de voitures, une lampe torche et ainsi de suite, mais rien ne permet de dire que toutes les possibilités aient été listées.

A priori, les phénomènes de plasma semblent pouvoir être écarté, la littérature à ce sujet rendant improbable qu’une telle luminosité puisse être émise par un plasma. Par ailleurs, selon le témoin, il n’y a pas eu d’orage ou de condition orageuse. De même, les lumières tectoniques semblent être un phénomène non existant dans cette région.

Du fait qu’aucun objet n’a été vu, que la source de la lumière n’ait pas été vue, que sa localisation précise derrière la porte d’entrée ou à une position permettant d’illuminer l’intérieur de la maison derrière la porte d’entrée n’ait pas été possible, il peut y avoir eu une cause certainement inhabituelle mais triviale à cette illumination. Il est douteux que les données de l’observation puissent permettre la découverte de cette cause.

En particulier, la nature OVNI du phénomène semble se résumer à l’aspect "non identifié," la partie "objet" et la partie "volant" n’ayant pas forcément cours ici.

De toute évidence, il n’y a aucune preuve que l’expérience n’ai pas été causée par un engin volant non terrestre, mais il n’y a pas non plus le moindre indice même le plus ténu qui suggère une telle explication.

Suggestions:

Il reste à vérifier de manière très claire qu’il n’y ait eu aucune condition orageuse particulière. Il pourrait également être vérifié si des ballons ou dirigeables auraient volé dans la région à ce moment.

Une recherche globale sur des éventuelles lumières tectoniques dans cette région pourrait permettre de déterminer sûrement si de tels phénomènes pourraient de produire ou se seraient produit ; c’est une donnée qui serait utile pour d’autres enquêtes locales.

Avec des moyens autrement plus importants que ceux qui nous sont disponibles, une reconstitution de l’illumination pourrait être tentée, permettant de confirmer plus précisément la couleur orange de l’illumination, et permettant une estimation quantitative de la lumière émise. Mais il n’est aucunement évident que ceci apporterait une réponse.

Annexe 1 - notes manuscrites prises lors de l’entrevue entre le témoin et les deux enquêteurs:

Fichiers externes:

  • [X]-Heidwiller-6jul2002-notes-1.jpg
  • [X]-Heidwiller-6jul2002-notes-2.jpg
  • [X]-Heidwiller-6jul2002-notes-3.jpg

[Note: ces trois fichiers sont les notes manuscrites que j'avais prises lors de notre visite au témoin. je ne rend pas ces trois feuillets visibles sur le web. Un enquêteur souhaitant en prendre connaissance peut éventuellement me contacter pour toute question.]

Annexe 2 - fiche de contact téléphonique:

Annexe 3 – Appel à témoin:

Reproduction de l’appel à témoin passé dans le journal régional "l’Alsace" le 10 juillet 2002 et ayant amené le témoin à rapporter son observation:

[Note: l'observation mentionnée dans cet appel à témoin n'a évidemment rien à voir avec celle présentée ici. Elle a son propre dossier.]

Annexe 4 – photographies:

Cette photographie représente ce qui est visible en face du domicile du témoin depuis l’entrée du jardin à trois mètres de la porte d’entrée de la maison, c’est à dire l’autre côté de la rue. La raideur de la pente en face du domicile du témoin est indiquée par cette photographie, de même que la vue obstruée par des maisons.

[Note: afin d'éviter de permettre de retrouver le domicile du témoin - qui avait souhaité l'anonymat, j'ai masqué des portions entières de cette photographie. Je dispose naturellement de la photographie originale. Les parties masquées, à gauche et à droite, sont des maisons individuelles.]

Cette photographie représente une vue vers la porte d’entrée de la maison du témoin, porte derrière laquelle la vive lumière a été observée. La photographie est prise depuis l’endroit où se tenait le témoin, le point marqué sur le trajet du témoin indiqué dans le plan.

[Note: afin d'éviter de permettre d'identifier le témoin - qui avait souhaité l'anonymat, j'ai masqué des portions entières de cette photographie. Je dispose naturellement de la photographie originale.]

Discussion:

Avec le recul, au moment de rédiger ce dossier, de relire le rapport, de repenser à l'affaire et de chercher des liens avec d'autres affaires alsaciennes expliquées ou non, je ne vois pas grand-chose de bien utile à rajouter à l'écrit de l'époque. Je ne sais toujours pas ce qui a produit ce que la dame avait vu.

Je puis préciser quelques points relatifs à l'anonymat:

Comme expliqué, nous étions tombés sur cette affaire par un appel à témoin. L'observation ayant motivé l'appel à témoin n'a aucun rapport avec celle-ci, ni de date, ni de lieu. Nous avions en fait récolté une bonne douzaine de témoignages dont aucun ne correspondait à l'observation pour laquelle était passé l'appel à témoin. Il est évident que le simple fait de prendre connaissance dans le journal d'un numéro de téléphone d'une association d'ufologie, et une certaine proximité de date, suffisait à ce que des gens nous contactent.

Nous avions pu enquêter sur une partie de ces signalements. La plupart ont pu être expliquées par des causes triviales, essentiellement: des avions; mais pas toutes.

J'ai eu la surprise dans le mois suivant de trouver sur le site OVNIS Nord Américain "UFO Roundup" un articulet parlant de l'observation de l'automobiliste belge et titrant sur une "vague d'OVNIS à Mulhouse". Il n'y a pas lieu de parler de vague d'OVNIS du tout, puisque la seule observation qui m'a semblé réellement très intéressante dans le lot avait eu lieu des années auparavant.

Une fois documentées, dans ce catalogue, l'ensemble de ces affaires collectés suite à cet appel à témoin, j'en donnerais liste ici, afin de justifier la remarque qui précède.

Evaluation:

Inexpliqué, faible étrangeté.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 3 octobre 2016 Création, [pg1].
1.0 Patrick Gross 3 octobre 2016 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 octobre 2016